Mon chien fait des bêtises : pourquoi, comment réagir et les éviter ?

Un Schnauzer a détruit un canapé

On dit souvent que le chien est le meilleur ami de l'Homme, et ce n'est pas sans raison. Obéissant, proche de sa famille, protecteur... : il ne manque pas de qualités. Pour autant, il lui arrive parfois de mal se comporter : il peut par exemple détruire un meuble ou un vêtement, faire ses besoins n'importe où, renverser une personne ou un objet...


De tels problèmes ne sont pas forcément grave s'ils sont exceptionnels. Ils ont en revanche des chances d'être nettement plus ennuyeux s'ils se répètent souvent. Il est donc utile le cas échéant d'essayer de les faire cesser, ou du moins d'en réduire drastiquement le nombre.


Jusqu'à quel âge un chien commet-il des bêtises ? Que faire si on le prend sur le fait ? En particulier, faut-il alors le punir ? Comment l’empêcher de faire des bêtises, ou du moins réduire le risque ?

Qu'appelle-t-on une bêtise ?

Un Labrador a détruit une peluche dans un couloir

Dans le langage courant, une bêtise est une action sotte et/ou maladroite : elle est chose courante chez un jeune enfant du fait de sa maladresse naturelle, mais peut bien sûr aussi être le fait d'une personne adulte.

 

Par extension, le terme est parfois utilisé aussi pour les animaux de compagnie, en particulier pour un chien. Ainsi, on peut qualifier de bêtise un comportement indésirable de sa part : des mordillements, des destructions, de la malpropreté... Il peut le faire par maladresse, ou pour d'autres raisons plus complexes : s'occuper, attirer l'attention... ou même défier l'autorité de ses maîtres (par exemple lorsqu'il fait une chose interdite, comme monter sur le canapé).

 

Les bêtises sont quelque chose de normal : tout humain en fait, et il en va de même pour un chien. Cela étant, certains en font indéniablement plus que d'autres, parfois au point que cela risque de mettre à mal la cohabitation. Il faut alors apprendre à canaliser son comportement pour réduire le nombre de bêtises qu'il commet.

Jusqu'à quel âge un chien fait-il des bêtises ?

Un chiot Border Collie mordille un meuble en bois dans le salon

Quand il est petit, tout chien fait des bêtises, un peu comme un enfant.

 

Ceci s'explique de plusieurs façons :

  • il est souvent maladroit, car maîtrisant encore mal ses gestes ;
  • il déborde d'énergie, ce qui le pousse à jouer avec tout et n'importe quoi ;
  • il est curieux et découvre son environnement à coup de pattes et de dents ;
  • il mâchouille tout ce qu'il trouve, à cause de la poussée de ses dents ;
  • il n'est pas encore mature sur le plan psychologique.

 

Tout ceci explique qu'un chiot fait plus de bêtise qu'un chien adulte, toutes choses égales par ailleurs. En général, les choses se calment à l'âge adulte, c'est-à-dire entre un et deux ans chez la plupart des races. Certaines comme le Beauceron ou le Tosa Inu atteignent toutefois leur maturité psychologique sensiblement plus tard : plutôt vers trois ou quatre ans.

 

Quoi qu'il en soit, cela ne signifie pas qu'au-delà d'un certain âge, un chien ne fait plus aucune bêtise. Simplement, il en commet normalement beaucoup moins, adoptant un comportement globalement plus calme et moins agité.

Pourquoi un chien fait-il des bêtises ?

Un Jack Russell sourit après avoir détruit des documents importants

Un chien qui fait une bêtise agit sans mauvaise intention : il ne cherche pas à se venger, ni à mettre son maître en colère.

 

Dans beaucoup de cas, c'est en fait simplement son instinct qui s'exprime : il reproduit des comportements qui sont normaux pour lui et pour ses pairs, comme marquer son territoire par ses besoins, mordiller ce qui lui passe sous les dents afin de faire travailler ses mâchoires, etc.

 

Une autre raison qui pousse souvent un chien à faire des bêtises est le manque d'exercice et/ou d'attention. Cela risque surtout de se produire si l'on est souvent absent du domicile, ou que l'on ne passe pas suffisamment de temps avec lui - ne serait-ce que pour jouer ou pour l'emmener en promenade. Pour compenser ce manque, il se met à faire des sottises : le plus souvent pour s'occuper ou se défouler, mais parfois tout simplement pour attirer l'attention sur lui.

 

Le stress est également une cause potentielle de comportements inappropriés - en particulier des problèmes de malpropreté.

 

Enfin, il peut aussi tout simplement commettre des bêtises involontairement, par maladresse. En effet, contrairement à un chat, un chien est globalement peu prudent et peu adroit : il a tôt fait par exemple de bousculer sans le vouloir un enfant ou une personne âgée, ou de chuter dans les escaliers en manquant une marche.

Quels types de bêtises un chien peut-il faire ?

Un chien Beagle en train de détruire une balle de tennis

Un chien est susceptible de faire un grand nombre de bêtises différentes.

 

Le plus souvent, ce sont des destructions qui sont commises. Il est susceptible en effet de s'en prendre à toutes sortes de choses : un oreiller, un coussin, un rouleau de papier toilette ou d'essuie-tout, une peluche, un livre... En général, il l'attrape alors l'objet avec sa gueule et le secoue dans tous les sens jusqu'à le réduire en charpie, pour s'amuser.

 

Un autre grand classique sont les mordillements, dont là aussi toutes sortes d'objets peuvent être victimes : par exemple un pied de meuble, des chaussures, un câble, un livre, une télécommande... Le but n'est généralement pas de détruire l'objet en question, mais plutôt de le ronger pour faire fonctionner les mâchoires - une de ses distractions favorites. Lorsqu'il se comporte ainsi, il n'a pas l'impression de faire quelque chose de mal : c'est un comportement naturel, qui lui semble d'autant moins répréhensible qu'il n'a aucune notion de la valeur des objets que ce faisant il détériore.

 

Il peut lui arriver aussi de faire ses besoins à des endroits inappropriés (sur le canapé, sur le lit, à même le sol...) alors qu'il est censé être propre. Cela est souvent le fait d'un stress qu'il tente de soulager en répandant ses excréments dans le domicile, car ces derniers ont une odeur qui tend à le rassurer.

 

Il peut également faire tomber un objet ou bousculer - voire renverser - une personne. Cela se produit souvent lorsqu'il se précipite jusqu'à sa gamelle au moment où son repas est servi, ou qu'il s'emporte lors d'un moment de jeu : son enthousiasme est alors tel qu'il ne prend pas forcément garde à ce qui se trouve sur son passage.

 

Il s'agit là des bêtises qu'un chien est le plus susceptible de commettre, mais il en existe évidemment bien d'autres.

Dans quelles situations un chien fait-il des bêtises ?

Un Shiba Inu dans le salon à côté d'une plante verte renversée

Un chien peut faire des bêtises n'importe quand, n'importe où et dans n'importe quelle situation.

 

Cela dit, généralement les problèmes surviennent surtout lorsqu'il se retrouve seul, notamment quand on est absent du domicile ou qu'on est en train de dormir. Ceci s'explique par le fait qu'il a alors des chances de s'ennuyer, et donc de chercher à s'occuper par tous les moyens pour passer le temps - quitte pour cela à utiliser des objets autres que ses jouets habituels. Par ailleurs, un chien sait très bien ce qu'il a le droit de faire ou non : il peut donc être tenté de profiter d'un moment où il est seul pour violer un interdit, par exemple en se rendant dans une pièce où il n'a pas le droit d'aller (la cuisine, une chambre...).

 

Pour autant, un chien peut très bien aussi faire des bêtises lorsqu'il n'est pas seul, voire carrément sous les yeux de ses maîtres. C'est le cas bien entendu lorsqu'il agit par maladresse, puisqu'il ne choisit évidemment pas le moment où cela se produit. Cela vaut aussi quand il se comporte volontairement mal dans le but de défier l'autorité du chef ou d'obtenir son attention.

 

En tout état de cause, le contexte dans lequel un chien commet une bêtise aide à clarifier la raison de son comportement, même si cela ne suffit pas pour l'expliquer totalement.

Que faire si l'on surprend son chien en train de faire une bêtise ?

Une femme empêche son chien de manger un cookie

Si on surprend son chien en train de faire une bêtise ou de s'apprêter à en faire une, il faut réagir sans attendre pour l'interrompre dans son action.

 

Pour cela, le mieux est de formuler immédiatement un « Non ! » clair et distinct, mais sans agressivité : ainsi, il comprend aussitôt que ce qu'il fait n'est pas bien.

 

Si cela ne suffit pas à le faire cesser, on peut tenter de détourner son attention de différentes façons : en produisant un bruit fort et inhabituel (siffler, taper dans les mains, faire du bruit avec une casserole...), en faisant mine de lui servir son repas (par exemple en ramassant sa gamelle ou en ouvrant le sachet de croquettes), ou encore en jetant un objet inoffensif dans sa direction (un petit jouet, un oreiller, un vêtement, un drap...).

 

Quoi qu'il advienne, il ne faut pas lui crier dessus, vaporiser de l’eau sur son museau, le frapper ou d'autres actions de ce type : en plus d'être inutilement violents à son encontre, de tels gestes ont toutes les chances d'engendrer du stress chez lui - et donc in fine d'augmenter le risque qu'il fasse de nouvelles bêtises à l'avenir.

Faut-il punir un chien qui a fait une bêtise ?

Une femme gronde un Jack Russell qui a fait tomber une plante verte

Lorsqu'on s'aperçoit qu’un chien a fait une bêtise, on a potentiellement envie de le gronder voire de le punir - a fortiori s'il a fait quelque chose de vraiment gênant, comme détruire un meuble de valeur ou déféquer sur un lit. On peut penser que cela permet à la fois de lui indiquer que ce qu'il a fait est mal et de le dissuader de recommencer.

 

En réalité, agir ainsi n'a aucune chance de donner des résultats, en tout cas si l'on intervient a posteriori. En effet, les animaux ne perçoivent pas le temps de la même façon que les humains : de ce fait, ils ne savent pas établir un lien de cause à effet entre deux évènements qui n'ont pas lieu simultanément. Par conséquent, s'en prendre à lui même quelques minutes seulement après l'incident est totalement inutile - et même anxiogène pour lui, puisqu'il ne peut pas comprendre ce qui lui est reproché. Mieux vaut donc ne rien dire et réparer les dégâts qu'il a commis comme si de rien n'était, de préférence en son absence.

 

En revanche, dans le cas où on le prend sur le fait en train de commettre une bêtise, il est alors possible d'intervenir pour l'arrêter. Pour cela, le mieux à faire est de l'interrompre d'un « Non ! » calme mais ferme, ou éventuellement de tenter de détourner son attention. C'est finalement le seul cas de figure où l'on a des chances d'être efficace.

Comment empêcher un chien de faire des bêtises ?

Contrairement à un chat, un chien est normalement assez docile et obéissant. Il est donc assez facile de limiter fortement le nombre de bêtises qu'ils commet, même s'il n'est pas possible de le réduire totalement à néant.

Lui faire faire de l'exercice

Une femme et son chien font une promenade dans la nature

Bien souvent, un chien fait des bêtises tout simplement parce qu'il manque d'exercice : il s'agit alors pour lui d'un moyen de se défouler et d'évacuer sa frustration, puisqu'il n'en a pas d'autre à sa disposition. La meilleure solution pour éviter ce genre de situation est de lui faire pratiquer davantage d'activités au quotidien.

 

Pour cela, il est possible :

  • d'augmenter le nombre et/ou la durée des promenades quotidiennes ;
  • de lui proposer des exercices plus stimulants : courir, jouer au frisbee, se baigner, pratiquer un sport canin comme l'agility ou le flyball, etc.

 

Naturellement, il convient d'adapter la nature et la durée des activités à ses capacités physiques. En particulier, s'il n'est pas très sportif ou endurant, mieux vaut éviter les exercices les plus intenses comme les sports canins, et se rabattre sur de simples jeux ou des promenades supplémentaires. À l'inverse, un chien très énergique risque de ne pas se satisfaire de quelques sorties tranquilles par jour...

Lui accorder de l’attention

Un maître caresse un chien épagneul roux dans un parc

Un chien qui commet des bêtises sous les yeux de son maître exprime peut-être simplement un besoin d’attention. En effet, il ne faut pas oublier que le meilleur ami de l'Homme est un être social, contrairement au chat : il n'est pas fait pour rester seul une grande partie de la journée.

 

Il est donc important de consacrer suffisamment de temps à son compagnon chaque jour, pour qu'il se sente bien et soit dès lors moins enclin à faire des sottises. En plus des habituelles promenades, on peut par exemple jouer avec lui, le caresser, lui apprendre des tours, le brosser (beaucoup de chiens adorent cela), ou même tout simplement lui parler. L'idée est de trouver des activités agréables et qui permettent de développer une bonne complicité avec lui.

 

Si l'on ne dispose pas de suffisamment de temps au quotidien, on peut éventuellement demander à un tiers de passer du temps avec lui : un voisin, un ami, un membre de la famille, un dog-sitter professionnel...

Lui donner des objets à mâcher

Lui donner des objets à mâcher

Bon nombre de bêtises sont simplement liées au fait qu'un chien aime mordiller tout ce qu'il trouve, tant pour s'occuper que pour faire fonctionner ses mâchoires. On peut néanmoins tâcher d'éviter qu'il ne s'attaque à des objets inappropriés et les dégrade, ou même qu'il abîme ses dents sur des matériaux trop durs.

 

Cela peut être fait par exemple en mettant à sa disposition une corde ou bien un jouet en caoutchouc : de tels objets sont assez résistants, et peuvent être longuement mordillés sans risque. Ils sont susceptibles de l'occuper pendant plusieurs semaines.

 

On peut aussi opter pour des solutions plus naturelles : par exemple, donner des os à son chien. En général, un gros os de boeuf ou d'agneau cru convient parfaitement. Le bois de cerf représente aussi une option intéressante. Dans les deux cas, il convient de faire son choix avec soin, pour ne pas risquer qu'il s'abîme les dents.

Instaurer la hiérarchie dans la famille

Un chien se prélasse sur le canapé

Si un chien fait ouvertement des bêtises alors qu'il ne semble pas vraiment manquer d'attention, c'est peut-être tout simplement qu'il défie l'autorité de son maître et tente de s'imposer comme le chef de la meute familiale. Dans ce cas, le mieux à faire est de réaffirmer la hiérarchie au sein de cette dernière, de sorte qu'il intègre pour de bon que sa place se situe tout en bas.

 

Toutes sortes de petites actions au quotidien permettent de montrer à son chien qui décide : ne pas le laisser passer les portes en premier, le faire manger seul et après le reste de la famille, ne pas le laisser faire le difficile avec la nourriture, l'empêcher de s'asseoir ou dormir en hauteur (sur un canapé, un lit, un fauteuil...), lui apprendre à ne pas tirer sur la laisse en promenade, etc.

 

Si l'on ne sait pas comment s'y prendre pour y parvenir ou s'il montre des signes d'agressivité lorsqu'on tente de rectifier son comportement, il est préférable de solliciter un comportementaliste canin afin de bénéficier de l'expertise d'un professionnel.

Conclusion

N'importe quel chien fait des bêtises de temps en temps, et il n'est pas vraiment possible de l'en empêcher totalement. Lorsque cela se produit, on peut être tenté de le punir ou de le gronder, comme on le ferait avec un enfant. Or, ce serait une erreur : en réalité, la bonne conduire à adopter est de faire en sorte qu'il s'interrompe si on le prend en flagrant délit (sans pour autant être agressif), mais de ne pas réagir si l'on arrive trop tard.

 

Par ailleurs, il est utile de prévenir les bêtises en évitant toutes sortes de problèmes susceptibles d'en être à l'origine : un manque d'exercice, d'attention, de hiérarchie...

 

En tout état de cause, même s'il n'a pas pour habitude de faire des bêtises, le moyen le plus efficace de rendre son chien heureux est de lui consacrer suffisamment de temps et d'énergie.

Dernière modification : 25/01/2024.

Discussions sur ce sujet

Comment gérer les bêtises

Bonjour Mon chiot à 3 mois et fait bcp de bêtises Qd je rentre du travail il y en a partout Pourriez vous m...

Chiens qui font des betises quand je suis pas la.

Bonjour, Je me tourne vers vous pour avoir de l'aide. J'ai deux chiens un type border collie (1an) et un type...

Poser une question