Test de Campbell : évaluer le caractère de son chien

Test de Campbell : évaluer le caractère de son chien

Le test de Campbell a été créé en 1975 par l'éthologiste californien William Campbell. Il sert à mesurer la socialisation du chien envers l'humain, donnée déterminante pour un animal de compagnie, mais également à évaluer les relations de soumission ou de domination envers l'être humain.


Cet article donne les clés pour évaluer le caractère de son chiot grâce au test de Campbell, ceci afin de connaître son futur comportement à l'âge adulte. Il est tout de même important de noter que le test de Campbell n'est pas fiable à 100% : il ne fait que donner une indication, et pour une bonne représentativité des résultats, il vaut mieux le faire effectuer par un comportementaliste canin professionnel.

Partager
 

Le principe du test de Campbell

Le principe du test de Campbell

Le test de Campbell est, à ce jour, le meilleur moyen de choisir un chiot en fonction de ce qu'on attende de lui et de sa future fonction au sein du foyer. Il est constitué de cinq exercices, deux d'observation et trois de manipulation, qui visent à mesurer :

  • l'attraction du chien vers l'être humain ;
  • l'aptitude du chien à suivre l'être humain ;
  • l'acceptation de la contrainte par le chien ;
  • la dominance du chien ;
  • la confiance du chien.

 

En fonction des réactions du chien au cours de ces exercices, le test le classe parmi trois types de chiens au comportement différent :

 

Pour être prédictif, le test doit idéalement se faire à l'âge de 7 semaines, mais certains conseillent de le faire à n'importe quel âge pour connaître le caractère du chien, fruit de l'inné et de l'appris. Selon F. Vastrade, ces exercices sont standardisables, répétables et sensibles. Ils peuvent être effectués aussi bien par un éleveur canin en vue d'une sélection, que par le futur propriétaire. Certains chercheurs estiment que les trois tests de manipulation sont satisfaisants, alors que les deux tests d'observation sont moins fiables.

 

Quoi qu'il en soit, la durée de chaque exercice est de 30 secondes, temps normal pour établir un lien de hiérarchie lors d'une rencontre entre chiens dans la rue. Le testeur, seul, amène le chiot isolé dans une zone calme, inconnue de l'animal, et sans sujets de jeu. Le chien est manipulé doucement, sans parole vive ni cajolante. S'il urine ou défèque, on n'en tient pas compte.

 

À la fin des différents tests, il ne faut pas oublier de caresser le chiot et de le féliciter, quel qu'ait été son comportement. On peut ensuite le ramener à sa mère.

Les exercices d'observation du test de Campbell

L'attraction sociale

L'attraction sociale

Commencez par définir une zone dans la pièce de test, puis placez-y le chiot au centre avant de vous éloigner de quelques mètres dans le sens opposé à celui par lequel vous êtes entré.

 

Agenouillez-vous et essayez d'attirer le chiot en frappant doucement dans vos mains. Observez alors s'il vient vers vous ou non et, dans l'affirmative, s'il porte la queue haute ou basse. Cela vous permet d'apprécier son sens social et de tirer des conclusions sur sa nature plus ou moins confiante ou indépendante.

 

Attitude du chien
Notation
Vient directement, la queue haute, saute, mord DD
Vient directement, la queue haute, donne la patte D
Vient directement, la queue basse S
Vient en hésitant, la queue basse SS
Ne vient pas I

L'aptitude à la compagnie de l'être humain

Debout près du chiot, éloignez-vous en en marchant normalement. Les réactions du chiot révélent clairement son aptitude plus ou moins grande à vous suivre. S'il ne vient pas du tout, cela signifie que le chien est très indépendant. Assurez-vous tout de même qu'il vous a vu démarrer.

 

Attitude du chien
Notation
Suit directement, la queue haute, dans vos pieds, saute, mord DD
Suit directement, la queue haute, dans vos pieds D
Suit directement, la queue basse S
Suit en hésitant, la queue basse SS
Ne suit pas, se tient à distance I

 

Les exercices de manipulation du test de Campbell

Réaction à la contrainte physique

Réaction à la contrainte physique

Accroupissez-vous et couchez le chiot au sol en le roulant gentiment sur le dos. Tenez-le ainsi, une main posée sur sa poitrine, pendant 30 secondes.

 

Le chien peut se défendre férocement, crier, se débattre, mordre ou bien se calmer et vous lécher les mains. Sa réaction indique l'acceptation ou le refus de votre autorité, ainsi que ses tendances-réflexes : réflexes actifs de défense dans le cas d'un individu agressif, ou réflexes passifs de défense dans le cas d'un chien timide ou peureux.

 

Attitude du chien
Notation
Se bat férocement, la queue battante, mord DD
Se bat férocement, la queue battante D
Se bat férocement puis se calme S
Ne se débat pas, lèche les mains SS

 

Réaction à la dominance sociale

Lorsqu'un chien domine un congénère, il pose ses pattes antérieures sur la nuque et le garrot du subordonné. Pour savoir s'il accepte votre domination, accroupissez-vous d'abord à côté du chiot couché, puis caressez-le doucement depuis le sommet du crâne, en descendant le long du cou et du dos. Détournez la tête du chiot vers son flanc, offrant ainsi sa gorge à un éventuel agresseur. Exercez éventuellement une certaine pression pour qu'il reste dans cette position.

 

Attitude du chien
Notation
Essaye de mordre, gronde DD
Se débat beaucoup D
Ne se débat pas, roule sur le dos, lèche les mains S
Se tortille, lèche les mains SS
S'en va et se tient à distance I

Réaction à la dominance par élévation

Soulevez le chiot doucement, vos deux mains entrelacées sous son sternum, de façon à ce qu'il ne touche plus terre. Tenez-le ainsi 30 secondes. Le chiot, qui n'a plus aucun contrôle, doit se fier entièrement à vous et accepter votre dominance. Observez alors s'il s'accommode ou non de cette situation.

 

Attitude du chien
Notation
Se débat férocement, gronde DD
Se débat beaucoup D
Se débat puis se calme, lèche S
Ne se débat pas, lèche les mains SS

 

Comment interpréter les résultats du test de Campbell

Après chaque exercice, il convient de noter le résultat (DD, D, S, SS, I).

Le chien a trois D ou plus au test de Campbell

Le chien a trois D ou plus au test de Campbell

C'est un chien dominant et au caractère affirmé.

 

Il a tendance à faire montre de domination loyale et d'assurance. Ce chiot doit être élevé avec logique et douceur, mais avec fermeté. Il a une grande aptitude pour le dressage, les sports canins et le travail.

 

Attention par contre à ne pas lui laisser faire des caprices. La cohabitation du chien avec des enfants est également déconseillée.

Le chien a trois S ou plus au test de Campbell

Le chiot est équilibré. Ni agressif, ni trop soumis et peu susceptible, ce chiot s'adaptera à tous les environnements. C'est un chien idéal des personnes âgées ou des enfants.

Le chien a deux S ou plus, avec un ou plusieurs I au test de Campbell

C'est un chiot soumis. Ses réactions auront souvent été de lécher le testeur. Ce chiot est un tendre, idéal pour une famille avec enfants. Il aura besoin de beaucoup d'affection et de compliments pour s'épanouir. Sensible aux remontrances, il peut également mordre par peur ou s'il est dans l'impossibilité de fuir.

Le chien a deux S, avec un I dans le test de dominance sociale

Le chien a deux S, avec un I dans le test de dominance sociale

C'est un chien rebelle qui peut donc avoir des réactions imprévisibles, certainement parce que sa socialisation lors des premiers mois n'a pas été suffisante.

 

Si le test comporte également des DD ou des D sur la grille de cotation, le chiot peut mal réagir aux remontrances et à la peur en attaquant. Si le test comporte d'autres SS ou d'autres I, c'est un individu peureux : le plus léger des traumatismes risque de le mettre dans tous ses états.

 

Dans les deux cas, il peut mal réagir à la présence des enfants, et sera sans aucun doute un chien difficile à éduquer.

Le total est constitué de notes contradictoires

Il convient de recommencer le test dans un endroit différent. Si l'on obtient les mêmes réponses, c'est que le chiot observé est un cas particulier, au comportement changeant.

Faire des tests complémentaires pour déterminer le caractère son chien

Faire des tests complémentaires pour déterminer le caractère son chien

Plusieurs autres tests de caractère ont été mis au point : le test du miroir de Breteau, le test du jouet animé de Quéinnec ou encore le test de nichée de Toman.

 

Il est également possible d'observer le comportement du chiot lorsqu'il est en présence de chiens adultes calmes et équilibrés. S'il recherche le contact et se met en position de soumission en se couchant sur le dos, offrant ainsi son ventre, il est sûrement bien dans sa peau et s'intègre bien dans la société canine. Il est alors permis de penser qu'il en sera de même au sein d'une famille et qu'il n'aura pas de mal à trouver sa place dans la hiérarchie familiale.

 

Mais si, au contraire, il refuse toute autorité extérieure, il reste d'être délicat de lui faire comprendre quelle est sa place dans la famille : des problèmes de dominance, voire de rébellion, risquent de se poser.

 

Enfin, s'il évite tout contact, des problèmes de comportement inhérentes à sa peur et sa timidité sont à prévoir.

Le mot de la fin

Le test de Campbell ne saurait être interprété comme une vérité scientifique et n'a de valeur que dans un contexte donné et ponctuel. Il permet simplement de déterminer les tendances caractérielles du chiot. Le futur maître peut ainsi sélectionner, dans une portée, l'animal qui correspond le mieux à sa personnalité ou à l'utilisation qu'il veut en faire (chien de garde, chien de défense, chien de compagnie...).

 

Le comportement du chien pourra être largement influencé, voire modifié, dans les années ultérieures par son mode de vie et son éducation. Ainsi, un chiot bien socialisé et équilibré d'après le test peut par la suite devenir un chien agressif pour des raisons multiples, mais souvent relationnelles - par exemple, si son maître est tyrannique, ou s'il reste seul toute la journée. C'est pourquoi le test de Campbell ne doit en aucun cas être un argument de vente. Il est juste à considérer comme un guide pour éduquer le chiot choisi.

Dernière modification : 01/26/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.

Commentaires sur cet article

Ce sont des bons conseils pour évaluer le caractère de son chien. Je pense adopter un chiot donc je pense que cet article m'aidera. J'aime bien ce que vous avez dit sur les réactions à la dominance par contrainte. À mon avis c'est important de bien éduquer les chiens afin qu'ils ne soient pas agressifs. http://www.veterinairelavalcdl.ca/fr

   
Par Clarice

il faudra lui faire ce test pour voir...

0    0
Par nguyen

Je pense que nous faisons nos chiens comme nous sommes.Je suis très affectueuse, j'ai toujours eu des animaux affectueux et aimant les contacts. Je trimballe mes chiens partout, et ils sont sociables.Nous parlons beaucoup aux animaux et nous avons tous des chiens qui nous écoutent attentivement, etc. Ce sont des animaux très sensibles, on doit faire confiance à leur intelligence et ne jamais oublier leur sensibilité.

0    0
Par CocciNim

C'est un très bon test pour autant que l'on respecte bien les consignes, la personne qui fait le test, et l'endroit vide et sans odeur. Mon couple de Briard a été choisi en fonction du résultat de ce test et j'en suis contente.

0    0
Par Fa

J'ai un Puppy Pitbull et je vien de faire le test et le résultat a été 8 s ..J'étais asser contente de trouver ce test ... Et très des resultat le seul exercice qui me reste a faire c de luis fair rencontrer un gros chien adulte..On fait le test ce soir hâte de voir le résultat .. Bravo a mon Pitou :)

0    0
Par gamemary

j'ai fait ce test sur le chiot que j'avais choisit, et d'apres ce test, il etait dominant, agressif, à ne pas mettre avec des enfants etc...
Et en faite, c'est un chien super sociable, tres gentil, doux avec les enfants, tres joueur, et pas dominant ou agressif pour deux sous.
Donc pour moi, même si ce test peut des fois être juste, il reste peu fiable et ne s'applique pas toujours bien.

0    0
Par Morgane

tres bon test,et tres clair,explicite et rapide

0    0
Par emilie

bonjour a tous et toutes! je viens tout juste de découvrire ce site qui me parait fort intérréssant! Je vais adoptéun chiot dans environ 2 ou 3 semaines (il est toujours en sevrage). Cependant j'ai un peu de mal à comprendre les notations...(SS, S, D, DD)pourriez vousm'aidez svp merci!!!

0    0
Par stewart_nsp

c'est encor moi! oubliez mon précedent message! enfaite j'ai un autre souci! je ne pense pas pouvoir effectuer tous ces test sur mon futur chiot avant de réellemen le choisir. Cependant j'ai eut un peu de préférence pour le plus "dévergonder" dela porté. ils ne sont plus que 4. Tous sont calme sof lui...C'est lepremier a avoir ouvert les yeus, il court, il mordille un pti peu quand on le touche...assez exité pour un mois. Quel genre de chien fera t'il selon vous??? je vous remerice tous d'avance!!!

0    0
Par stewart_nsp

Je peux confirmer la précision de ces tests que j'avais appliqué à la sélection de mon Labrador en juillet 1996. Il s'est révélé (avec beaucoup d'attention de de proximité de la part de son maitre), un chien hors du commun, totalement extraordinaire.

Il vient de s'éteindre à l'age de 13 ans, malheureusement.

0    0
Par Sam

Doki est mon petit berger allemand qui vient de fêter ses 4 mois: le test colle entièrement à son caractère: étonnant! (extraverti, équilibré, indépendant, indifférent au bruit. ) merci d'avoir proposé ce test qui confirme l'avis des professionnels consultés: véto, éducateurs canins du club, éleveur.

0    0
Par Doki86

hello gernet. Suis nouvelle sur le site mais je crois que lorsqu'il y a une question dans le méssage il faut la poser sur le forum (clic plus haut) je me ferai un plaisir d'apporter mon vécu d'autodidacte. à+

0    0
Par Doki86

je vais avoir un chiot de deux mois et je voudrais savoir toute le facons de faire pour l'éduquer dès le plus jeune age merci d'avance pour vos réponse

0    0
Par gernet

Discussions sur ce sujet