Tapoter ou caresser son chien à certains endroits

Tapoter ou caresser son chien à certains endroits

Un moment de caresses est un moment privilégié pour le chien, pendant lequel le maître est entièrement disponible pour lui. Chez les deux espèces, le contact est important dans la communication, et les caresses données par son humain sont clairement une chose que le chien est à même d’apprécier. Mais pas n’importe où ! En effet, comme chez l’Homme, elles ont une signification différente selon l’endroit du corps où elles sont prodiguées.

Les caresses que le chien n’aime pas

Les caresses que le chien risque de ne pas apprécier sont surtout celles qui concernent le dessus de son corps : le dos, la nuque, la tête. Des caresses à ces endroits-là peuvent être ressenties comme une tentative de domination du chien par son maître, surtout si le contact est appuyé.

 

Notre propre chien tolère généralement ce manque de respect, car il sait que nous n’y mettons pas de mauvaise intention, mais cela ne le met pas moins mal à l’aise. Quant à un chien inconnu, il pourrait s’en offusquer au point de mordre, façon pour lui de rejeter cette vélléité de domination.

Tapoter ou caresser son chien à certains endroits

Caresser un chien sur le dos

Une caresse sur le dos est plutôt bien acceptée, car elle reste pour le chien un geste amical, même s’il est lié à une certaine autorité.

 

Néanmoins, ce n’est assurément pas l’endroit le plus plaisant pour lui.

Tapoter ou caresser son chien à certains endroits

Caresser un chien sur la nuque

Caresser un chien sur sa nuque peut générer un malaise chez lui, nettement plus qu’une caresse sur le dos. En effet, lorsqu’un chien pose sa patte sur le garrot d’un autre, cela signifie qu’il cherche à le dominer.

 

En particulier, un chien dominant pourrait fort bien ne pas accepter une telle tentative de la part d’un humain, et le faire savoir vivement.

Tapoter ou caresser son chien à certains endroits

Caresser un chien sur la tête

La zone qui est le plus à éviter pour caresser un chien est sa tête, le pire du pire étant de lui tapoter le crâne. En choisissant cette zone voire en effectuant ce geste, on envoie un message de domination sans équivoque. Au mieux, le chien est mal à l’aise ; au pire, il réagit très négativement, voire très dangereusement.

 

Il est tout particulièrement important d’apprendre aux enfants que ce geste est à éviter, que le contexte soit celui de la cohabitation chien / enfant au sein de la famille, ou de la rencontre d’un chien inconnu. En effet, en raison de leur façon souvent appuyée de caresser les chiens (surtout les plus jeunes, qui ne contrôlent pas toujours la force qu’ils mettent dans un geste), et de leur tendance justement à leur tapoter la tête, ils sont plus que d’autres exposés à des risques de morsure du chien.

 

De fait, la tête est une zone très sensible pour lui, comme d’ailleurs pour les autres espèces : c’est là que se trouvent notamment les yeux, la truffe et les vibrisses, c’est-à-dire ce qui lui permet de se repérer et de s’informer sur ce qui l’entoure. C’est pour cela qu’il n’apprécie pas les caresses à cet endroit-là.

 

Si on tient absolument à caresser son chien sur la tête, il faut éviter de faire passer la main au-dessus de sa face, et plutôt accéder à son crâne par l’arrière de la tête ; cela le stressera moins.

 

Une autre pratique que certains maîtres trouvent très drôles, mais qui s’avère très négative pour l’animal - surtout si c’est fait fortement -, est de souffler sur sa tête. Ceux-là ignorent en effet probablement que cette pratique a pour effet d’assécher les yeux et la truffe, et donc de faire perdre ses repères au chien. En outre, ses sens étant perturbés, il en résulte un sentiment d’insécurité aisément compréhensible. Si le geste persiste, le chien envoie des signaux d’apaisement pour demander à son maître d’arrêter. Si cela ne suffit pas, il pourrait en venir à se rebiffer.

 

Enfin, beaucoup de chiens n’aiment pas non plus qu’on touche leurs pattes ou leur queue. Cela est lié tout simplement au fait qu’un chien n’aime pas se sentir retenu et dans l’incapacité de fuir en cas de danger.

Les caresses que le chien apprécie

Si le dos, la nuque et la tête posent problème, un chien apprécie généralement les caresses, papouilles et gratouilles partout ailleurs... si tant est qu’il ait envie d’être caressé à ce moment-là ! Si ce n’est pas le cas, il ne faut pas insister : pour le chien comme pour l’Homme, il y a un temps pour chaque chose.

 

Par exemple, s'il est dans son panier pour chien – a fortiori s’il somnole – ou en train de manger, votre compagnon a toutes les chances d’être dérangé par d’éventuelles caresses, même effectuées à des endroits qu’il apprécie en temps normal. Il risque de manifester son désaccord avec agressivité, et c’est pourquoi il est essentiel de ne pas déranger un chien en train de se reposer ou de manger, et de faire passer le message aux enfants. A défaut, le risque de se faire mordre est réel.

 

Par ailleurs, pour savoir où caresser son chien, il faut être conscient que la signification est différente selon l’endroit du corps.

Tapoter ou caresser son chien à certains endroits

Caresser son chien sur le bas du dos

Le chien adore être caressé et gratouillé sur la zone située au-dessus de la queue, qui est une zone sensible et plutôt difficile d’accès pour lui.

Tapoter ou caresser son chien à certains endroits

Caresser un chien sur les flancs

Un chien apprécie d’être caressé sur les flancs, mais considère cela comme une invitation au jeu. Par conséquent, c’est à éviter par exemple lors d’une séance d’éducation canine.

Tapoter ou caresser son chien à certains endroits

Caresser un chien dans le cou ou sur le menton

Une caresse dans le cou ou sur le menton est apaisante pour l’animal, et elle servira pour récompenser son chien (même si, en la matière, rien ne vaut un jouet ou une friandise pour chien) ou pour le rassurer dans une situation de stress, comme une visite chez le vétérinaire ou le toiletteur.

Tapoter ou caresser son chien à certains endroits

Caresser un chien sur le poitrail et le ventre

Le poitrail et le ventre du chien sont des zones importantes pour montrer son affection. Une caresse à cet endroit est un geste presque maternel qui permet par exemple de rassurer un chien peureux.

Savoir si un chien aime être caressé

Savoir si un chien aime être caressé

Si la plupart des chiens aiment généralement être caressés dans telle ou telle zone de leur corps mais n’apprécient guère en revanche telle ou telle autre, il convient de se méfier des généralités. En effet, comme chez l’humain, chaque individu est différent des autres. Certains apprécient d’être caressés à tel ou tel endroit, alors que d’autres détestent.

 

Le maître – ou toute autre personne – doit donc apprendre à décrypter le langage du chien et à être attentif aux signaux éventuellement émis, pour savoir si la zone caressée lui convient ou pas. S’il remarque un ou plusieurs signaux d’apaisement qui montrent que ce n’est pas le cas, il doit prendre conscience que le chien n’est pas bien, et le caresser autrement - ou même cesser complètement, car il est aussi possible que le chien n’ait tout simplement pas envie d’être caressé à ce moment-là.

 

En tout état de cause, il est important non seulement que le maître comprenne son chien et soit au clair sur les caresses que ce dernier apprécie ou non, mais aussi qu’il le fasse savoir à toute personne susceptible de caresser le chien - à commencer par les enfants et autres membres de la famille et de l’entourage. Cela réduit grandement le risque de problèmes, et permet de protéger à la fois les humains et le chien.

Dernière modification : 08/13/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager