Mon chien se lèche tout le temps : causes et solutions

Vue proche d'un chien qui se lèche la patte

Qui n'a jamais vu un chien se lécher ? Certes, le meilleur ami de l'Homme n'est pas autant à cheval sur la propreté que le chat, mais il lui arrive lui aussi de faire sa toilette, à sa manière. Toutefois, un léchage excessif peut être le signe d'un problème plus profond qu'un simple nettoyage : maladie, trouble psychologique...


Pour quelles raisons un chien se lèche-t-il ? Quand est-ce normal, et quand faut-il au contraire s'inquiéter ?

À partir de quand un chien se lèche-t-il trop souvent ?

Un petit chien noir et feu se lèche la patte

Il est normal qu'un chien se lèche de temps en temps : c'est sa manière à lui de nettoyer rapidement sa peau et/ou son pelage, un peu comme le font les chats. Il n'y a alors pas lieu de s'inquiéter. En revanche, un léchage excessif est anormal et trahit un déséquilibre physiologique ou psychologique.

 

On considère qu'un léchage est excessif lorsque le chien :

  • se met à le faire bien plus souvent que d'habitude ;
  • se lèche toujours au même endroit ;
  • semble agité ou énervé quand il se lèche ;
  • ne semble pas vouloir s'arrêter.

 

Dans ces cas-là, il est préférable de prêter un peu plus attention à la partie de son corps qu'il lèche tout le temps.

Les différents cas de léchage excessif

Les raisons pour lesquelles un chien se lèche sans arrêt sont assez variées : elles dépendent notamment de la zone du corps concernée : patte, nez, babines...

Mon chien se lèche la patte

Un chiot Husky se lèche la patte avant gauche

En temps normal, il est assez rare qu'un chien se lèche les pattes, hormis de manière occasionnelle par exemple pour retirer une herbe coincée entre ses doigts. Par conséquent, s'il commence à se lécher beaucoup ou de manière régulière à ce niveau, c'est probablement le signe que quelque chose ne va pas.

 

Parmi les causes les plus fréquentes, on peut citer :

 

  • une douleur à la patte, causée par exemple par une blessure, une piqûre d'insecte, un épillet logé dans les coussinets... ;

 

  • une démangeaison, causée le plus souvent par une infection, des parasites, une allergie locale, une maladie de peau... ;

 

  • le stress, qui peut avoir diverses origines : le manque de sommeil, l'anxiété de séparation... ;

 

  • l'ennui, dans le cas où il ne reçoit pas suffisamment d'attention et/ou n'a pas l'occasion de faire suffisamment d'activité chaque jour.

 

Comme ses pattes avant sont facilement accessibles, un chien peut passer beaucoup de temps à se lécher à ces endroits. Or, en plus d'empêcher une éventuelle plaie de cicatriser, un léchage excessif abîme la peau : il la rend plus fragile et douloureuse, et cause à terme une dépilation locale.

Mon chien se lèche les babines

Un gros chien se lèche les babines

L'expression « se lécher les babines », couramment utilisée pour exprimer l'idée qu'on se réjouit à la pensée d'une chose agréable, est vraisemblablement dérivée de ce comportement que l'on observe couramment à la vue de la nourriture chez les animaux en général, et les chiens en particulier.

 

Il existe toutefois d'autres raisons qui peuvent amener un chien à se lécher les babines, certaines n'ayant pas grand-chose à voir avec le contenu de sa gamelle. Ainsi, il peut par exemple :

 

  • se sentir simplement détendu, par exemple lorsqu'il est près de son maître, se repose ou s'endort : il n'y a alors pas lieu de s'inquiéter ;

 

  • chercher à nettoyer son museau après avoir mangé, l'idée étant de retirer les restes de nourriture autour de sa bouche. Cette attitude est courante aussi chez les chats, et est parfaitement normale ;

 

  • vouloir apaiser une situation tendue, s'il se trouve par exemple en face d'un congénère menaçant ou d'un humain qui le gronde ou l'impressionne. Il s'agit en effet d'un signal d'apaisement, une manière de faire comprendre à l'autre qu'il ne souhaite pas le conflit ;

 

  • soulager une douleur ou une inflammation autour de la bouche, à la suite par exemple d'une blessure, d'une piqûre d'insecte ou d'une allergie locale ;

 

  • soulager un stress, car ce geste le rassure - un peu comme le fait de se lécher la truffe. Cela peut se produire en particulier quand il se trouve en compagnie de personnes qui l'inquiètent, à l'image par exemple du vétérinaire ;

 

  • souffrir de déshydratation, le coup de langue étant alors un moyen d'humidifier ses lèvres trop sèches.

 

En fin de compte, le fait de se lécher les babines peut avoir des sens assez variés en fonction de la situation. Il faut donc prendre en compte le contexte dans lequel cela se produit, ainsi que le langage corporel du chien pour comprendre ce dont il s'agit, et savoir s'il est nécessaire de s'inquiéter ou non.

Mon chien se lèche la truffe

Un chien croisé se lèche le bout du nez

Contrairement aux humains, les chiens peuvent sans problème toucher leur nez avec leur langue : ils s'en servent donc parfois pour se lécher. Cela leur permet d'humidifier leur truffe, ce qui améliore leur odorat.

 

Pour autant, il n'est pas normal qu'un chien se lèche souvent le nez. Le cas échéant, cela traduit généralement :

 

  • un stress important, par exemple à l'occasion d'un déménagement, d'une visite chez le vétérinaire... ;

 

 

  • une sécheresse au niveau du nez, causée par exemple par une déshydratation ou une maladie.

 

Le léchage de truffe n'est toutefois pas forcément très visible pour une personne peu attentive, car il peut être assez discret.

Mon chien se lèche le ventre

Un gros chien se lèche et se mordille le ventre

De manière générale, il est assez rare qu'un chien se lèche le ventre. S'il le fait souvent, c'est donc le signe que quelque chose ne va pas.

 

La cause la plus probable est une inflammation locale causée par une maladie de peau, une infestation parasitaire, une petite blessure ou encore une piqûre d'insecte à cet endroit. Le ventre étant une partie de son corps où les poils sont moins nombreux et donc la peau plus exposée, cette attitude peut également être la conséquence d'un coup de soleil à ce niveau, car celui-ci occasionne le cas échéant des démangeaisons et une sensation de brûlure susceptibles d'entraîner des léchages fréquents.

 

Si on observe que son chien se lèche souvent le ventre, il convient donc d'inspecter sa peau à cet endroit-là : il est probable d'y découvrir des rougeurs, une plaie et/ou des boutons. Le cas échéant, une visite chez le vétérinaire s'impose.

Mon chien se lèche l'anus

Un chien se lèche le derrière

Même si ce n'est pas très ragoûtant, il arrive parfois qu'un chien se lèche l'anus avec insistance.

 

Contrairement à d'autres cas de figure, il ne s'agit pas d'un moyen d'apaiser un stress ou une tension. En réalité, la plupart du temps, ce comportement est lié au fait qu'il souffre d'une inflammation au niveau des glandes anales.

 

En effet, il arrive parfois que les glandes anales d'un chien soient pleines, ce qui occasionne des démangeaisons désagréables ainsi qu'une gêne. Le problème n'est pas grave, mais il faut tout de même emmener rapidement l'animal chez un vétérinaire, pour que celui-ci les vide et fasse ainsi cesser l'inflammation. À défaut, des complications peuvent survenir - notamment une infection.

Mon chien se lèche les parties génitales

Un chien tricolore se lèche les parties

Il est normal qu'un chien se lèche les parties intimes de temps en temps pour se nettoyer. Il arrive toutefois que ce léchage devienne anormalement fréquent.

 

Plusieurs raisons sont susceptibles d'expliquer pourquoi un chien se lèche les parties génitales. Les plus courantes sont les suivantes :

 

  • elle est en chaleur (dans le cas d'une femelle) : en effet, pendant leurs périodes de chaleurs, les femelles ont tendance à se lécher souvent entre les jambes. Ce comportement est normal et ne doit pas inquiéter outre mesure ;

 

  • il se masturbe : cela se produit souvent chez les jeunes chiens qui viennent d'être pubères, et qui découvrent leur sexualité en chevauchant et/ou en se léchant entre les pattes. Ce comportement est normal chez les jeunes chiens, tant qu'il reste occasionnel ;

 

  • il tente de soulager un stress ou un inconfort : au même titre qu'un chien peut soulager son mal-être en se léchant les pattes, le nez ou les babines, il peut aussi le faire en se léchant les parties intimes ;

 

  • il souffre d'une maladie de l'appareil génital : une infection utérine ou vaginale (si c'est une femelle), une infection urinaire, une tumeur de l'utérus (pour les femelles), etc. On constate alors souvent des écoulements suspects et odorants, même si ce n'est pas systématique. Certains de ces problèmes de santé étant graves, il faut alors contacter un vétérinaire sans attendre.

Les risques pour un chien qui se lèche trop

Un chien croisé se lèche la patte avant dans une forêt

Un simple léchage occasionnel est généralement inoffensif : toutefois, s'il se prolonge ou est excessif, il peut être mauvais pour l'épiderme.

 

En effet, à force de lécher le même endroit inlassablement, le chien empêche la cicatrisation de la peau, dans le cas où celle-ci est lésée par une plaie, une piqûre, etc. Pire, il finit par développer ce que l'on appelle un granulome de léchage : la peau très irritée est à vif, enflée, douloureuse au toucher, et les poils situés dessus tombent (si bien que la zone devient dépilée). Elle est alors plus vulnérable aux agressions extérieures : des bactéries et autres microbes peuvent s'y développer et causer une infection susceptible d'être grave.

 

Les granulomes sont généralement plus fréquents au niveau des pattes avant, car il s'agit des zones que le chien atteint le plus facilement avec sa langue et donc qu'il peut le plus lécher. Néanmoins, d'autres endroits du corps sont aussi susceptibles d'être concernés - notamment les flancs, le ventre, les pattes arrière... Un chien peut d'ailleurs avoir en même temps plusieurs granulomes à des endroits différents.

 

En plus du risque dermatologique, un léchage excessif augmente les chances qu'il avale des éléments indésirables présents sur sa peau et/ou dans son pelage (des poussières, des microbes, des parasites, des poils morts, des épillets...), avec toutes les conséquences que cela peut avoir sur son appareil digestif voire sa santé en général.

Mon chien se lèche tout le temps : comment réagir ?

Un chiot Bouledogue Français tout noir se lèche la patte

Si on constate que son chien se met soudainement à se lécher plus souvent que d'habitude, et toujours au même endroit, mieux vaut s'y intéresser de plus près. En effet, il y a de grandes chances que ce soit le signe d'un problème, qui peut bénin ou au contraire assez grave.

 

Il convient donc de :

 

  • examiner la zone du corps qu'il lèche tout le temps, afin d'y déceler une éventuelle anomalie : rougeur, plaie, piqûre, peau sèche... ;

 

  • surveiller à quels moments les « crises de léchage » se produisent : est-ce toujours dans un contexte particulier (par exemple un moment stressant), ou bien sans raison apparente ?

 

  • observer les éventuels autres signes présents : par exemple, dans le cas où le léchage est un signe d'apaisement, il n'est pas rare qu'il y en ait d'autres en même temps (notamment des bâillements).

 

Si rien de suspect n'a été remarqué, il est possible d'attendre quelques jours pour voir si le comportement cesse de lui-même. En revanche, si d'autres signes sont présents ou si le phénomène perdure au-delà de ce délai, mieux vaut contacter un vétérinaire afin de déterminer la cause et tenter de résoudre le problème.

Comment faire cesser le léchage excessif ?

Pour faire qu'un chien arrête de se lécher de manière excessive, encore faut-il savoir pourquoi il se comporte de cette façon, car la solution à apporter dépend fortement de ce qui est à l'origine de ce comportement.

Traiter un léchage lié au stress

Une femme donne une friandise à un chien Jack Russel

Quelle que soit la partie du corps qui est concernée, le cas où le chien se lèche parce qu'il est stressé fait partie des plus simples à résoudre - du moins en théorie. En effet, il suffit de trouver l'origine de son anxiété et d'y remédier, dans la mesure du possible.

 

Toutefois, il ne s'agit pas du domaine d'expertise d'un vétérinaire. Par conséquent, si celui-ci peine à identifier pourquoi l'animal est angoissé, il convient de faire appel à un comportementaliste canin : celui-ci se charge d'observer ses agissements, de trouver la cause de son mal-être (manque d'attention et/ou d'exercice, arrivée d'un nouvel animal dans le foyer, attitudes inappropriées de ses maîtres...) et de proposer des solutions pour y remédier.

 

Le traitement de la cause du stress peut être assez long et prendre plusieurs semaines voire plusieurs mois. D'autres méthodes permettent alors d'apaiser le chien en attendant, afin qu'il soit plus serein et ne ressente plus le besoin de se lécher autant. Il est par exemple possible de lui administrer des calmants (prescrits par un vétérinaire) ou d'utiliser des techniques plus naturelles, comme des phéromones d'apaisement ou des friandises apaisantes pour chien (qui contiennent de l'huile de CBD, réputée pour ses vertus sur le stress).

Traiter un autre type de léchage

Un chien de type Corgi se lèche la truffe

Un léchage excessif qui n'est pas causé par le stress n'est pas forcément soignable : la cause sous-jacente peut être difficile à identifier et/ou impossible à traiter. C'est le cas par exemple pour une allergie : la seule manière de remédier au problème est de parvenir à identifier l'allergène qui déclenche cette réaction et de faire en sorte que le chien y soit moins exposé, ce qui n'est pas forcément possible.

 

Cela dit, le cas le plus courant est quand même que la cause sous-jacente est soignable. Le vétérinaire propose alors un traitement adapté. Par exemple :

  • des démangeaisons causées par des parasites (aoûtats...) se soignent très bien en administrant au chien des antiparasitaires adaptés ;
  • des glandes anales pleines peuvent être vidées par un vétérinaire ou éventuellement un toiletteur ;
  • une infection utérine est généralement soignable avec des antibiotiques ;
  • un épillet peut être retiré via une petite intervention, en utilisant éventuellement un sédatif ;
  • une douleur locale est facile à soulager avec des anti-inflammatoires ou d'autres médicaments ;
  • etc.

 

Une fois que la cause sous-jacente disparaît, le chien cesse généralement de se lécher.

Le mot de la fin

Qu'un chien se lèche de temps en temps est tout à fait normal ; en revanche, qu'il le fasse très fréquemment ou en étant anormalement agité doit attirer l'attention, a fortiori si d'autres symptômes sont présents.

 

Il ne s'agit pas forcément d'un problème grave : ainsi, un simple stress et/ou une inflammation passagère font partie des explications les plus courantes. Mais même dans ces cas, il convient d'y remédier sans trop attendre, car s'il se prolonge, le léchage pourrait avoir des conséquences négatives sur la peau. Il est donc important de mettre le doigt sur ce qui le cause, et de trouver des solutions pour le faire cesser.

Par Aurélia A. - Dernière modification : 01/02/2022.

Commentaires sur cet article

Moi je les embrasse et ils me lèchent. J'ai même eue une chatte siamoise très "bisous". Je n'y vois rien de bien gênant. Si les jeunes filles craignent qu'on leur lèche un peu les jambes, lassez faire, elle s'apprivoiseront !

En ce qui concerne l'orthographe, il y en a dans pas mal d'autres articles et c'est bien dommage. C'en est parfois effrayant. Ne pourrait-il y avoir relecture avant publication ?

   
Par CocciNim

Cet article est intéressant mais malheureusement truffé de fautes d'orthographe. Ce serait plus sérieux et plus crédible d'offrir comme dans vos autres articles une image top niveau.

0    0
Par isabelle.disneur

Moi auss, j'ai le même genre de problème avec mon chien, un jeune bouvier bernois de presque 1an. Cela devient très excessif, et quand des invités sont là, il ne peut s'empêcher de les lécher pendant plusieurs minutes (plus de 10minutes à peu près), et cela devient très gênant... (surtout quand se sont les filles qui sont visées, et que mon chien lèche leur jambe -_-)
Bien sur, lui, il ne se lèche seulement de temps en temps.
Quelqu'un aurait-il la "solution miracle" à mon dileme?
Merci d'avance.

0    0
Par sandy

bonjour,j'ai un border collet croisé épagneul,il a 1 an tout juste.Il est cool mais est adepte de la léchouille.Je pense que c'est plein d'amour mais c'est un peu excessif.Lorsque j'arrive a lui faire un calin avec interdiction de me lécher, il ne peu s'empecher de lécher dans le vide. Au pire je ne suis pas contre une léchouille mais j'aimerai qu'il sache s'arrêter. Par contre il ne se lèche pas corporellement a l'excès. comment faire s'il vous plait?

0    0
Par amandine

Discussions sur ce sujet