Les Emotions chez le Chien

Les Emotions chez le Chien

Comme nous, nos animaux ont des émotions et ressentent la peur, l'excitation, la frustration, le stress, l'envie. Toutefois ils ne réagissent pas semblablement à nous aux événements de l’existence : chaque chien est un individu à part entière.

Partager
 

Équilibre et déséquilibre émotionnel

La socialisation du chien s'effectue durant les premières semaines de sa vie. Les chiots se construisent alors un seuil de résistance qui leur permettra de faire face aux modifications de leur environnement de manière plus ou moins calme et sans stress. Selon qu'ils ont été élevés dans un milieu hyper ou hypo-stimulant, ils disposent d'un "bagage" plus ou moins solide.

 

Les stimulations des sens des petits sont indispensables, mais elles doivent se faire prudemment, car les conséquences à long terme d'une mauvaise gestion sont presque irrémédiables.

L'exposition du chien aux sons et bruits et expériences de la vie quotidienne...

Il est fortement recommandé au naisseur de la portée de lui faire connaître des lieux et des situations différentes ainsi que d'autres chiens et éventuellement d'autres animaux pour l'y familiariser, mais on ne procède pas n'importe comment !

 

Le risque de traumatisme en cas d'excès est tout aussi présent que celui du syndrome du chenil en cas d'absence ou de pauvreté des stimuli. L'appréhension des personnes inconnues, la non connaissance des bruits quotidiens (moyens de transports ou aspirateur en fonctionnement…), la peur des situations aussi courantes qu'un ascenseur ou un escalier, peut être extrêmement handicapante !

 

De même, un chien qui a vécu un tsunami émotionnel, bombardé d'excitations et de stimulations sans avoir suffisamment de repos pour récupérer convenablement, sera lui aussi affaibli et incapable de vivre sereinement de nouvelles expériences.

...Pour faire de lui un chien capable de s'adapter au changement

Ainsi on rencontre des compagnons à quatre pattes qui résistent sans manifestation apparente aux déménagements, à l'arrivée d'un nouveau membre dans la famille (enfant, chien ou autre animal), au départ d'un élément de leur groupe familial, à un changement de rythme… quand d'autres perdent leurs moyens au moindre élément inhabituel.

Cela ne fait pas pour autant de lui un chien sans émotion

Attention : ce n'est pas parce que l'on ne voit rien sur le chien, qu'il ne se passe rien ! Tout est question d'équilibre ou de déséquilibre interne : l'individu qui se trouve confronté à un contexte auquel il n'est pas habitué, devra gérer l'émotion que cette situation génère chez lui. Plus les acquisitions faites durant la période de développement précoce seront solides, mieux il les surmontera.

Dernière modification : 03/22/2018.
Reproduction interdite sans autorisation.

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet