Les chiens peuvent-ils être victimes de dépression ?

06/01/2017
Partager :  

Selon Claude Béata, vétérinaire-psychiatre et auteur de plusieurs livres sur les comportements du chien, les canidés peuvent être victimes d’anxiété ou de dépression. En 1998, après 10 ans d’exercice en cabinet, le vétérinaire a choisi de s’orienter vers la psychiatrie canine. C’était une démarche tout à fait novatrice à l’époque, car il y avait bien peu de vétérinaires pour s’intéresser à cette discipline.  

Pourtant, on est bien loin du cliché des « psys pour chiens » américains, souvent perçus comme des charlatans, aptes à séduire une clientèle crédule. Dorénavant reconnue comme une discipline scientifique à part entière, la psychiatrie vétérinaire est en plein développement. Elle peut résoudre bon nombre de troubles organiques ou du comportement, pour lesquels il n’existait, jusqu’à présent, aucune autre solution que l’euthanasie. Pour soigner ces troubles, des médicaments et une thérapie adaptée peuvent être proposés.

L’étude des troubles du comportement a fait l’objet de 64 diagnostics, allant des troubles psychiatriques, assez peu fréquents et difficiles à traiter, jusqu’aux troubles phobiques, anxieux et dépressifs, beaucoup plus répandus et aussi plus faciles à traiter.

Aujourd’hui, grâce à la psychiatrie vétérinaire, les troubles du comportement du chien se soignent et se guérissent. C’est un progrès considérable qui permet de sauver beaucoup d’animaux.

 

Votre chien a-t-il déjà été victime d’anxiété ? Avez-vous eu recours à l’aide d’un vétérinaire spécialisé ?

Réagir à cette actualité

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet