L'éducation d'un chien

L'éducation d'un chien

Ce n'est pas la même chose que l'établissement et le maintien de l'autorité. Éduquer son chien, c'est lui apprendre les règles de bonne conduite en société. De même qu'on apprend à un enfant à ne pas entrer sans frapper, à dire bonjour, … on apprendra à son compagnon à quatre pattes à se taire, à marcher au pied, à s'asseoir, à revenir au pied, à ne pas bouger.

 

Ces obéissances sont le minimum obligatoire qu’un chien doit avoir acquis pour un bon comportement dans la société des humains. Toute personne prenant en charge un chien (même provisoirement) doit savoir obtenir cela de lui. Mais, pour obtenir la bonne éducation, l'autorité doit avoir été préalablement établie.

Il est important d'utiliser les bons ordres. On peut aussi associer à l'ordre oral un ordre gestuel qui permettra de commander le chien en silence ou à distance sans avoir à hurler. Le chien non tenu en laisse doit toujours rester "sous contrôle" de son maître. Ne pas oublier aussi que le chien n'a pas une très bonne vue au-delà d'une dizaine de mètres et qu'il peut avoir du mal à reconnaître son maître parmi d'autres personnes.

Les ordres à donner à son chien

Les ordres à donner à son chien

  • Au pied
    pour apprendre le rappel au chien (et jamais "viens ici" que le chien confond avec "assis") – geste : le bras tendu frappe la cuisse sur le côté dans un mouvement ample que le chien doit pouvoir voir de loin ;
  • Assis
    pour le fixer (un chien debout n'est pas totalement calme et attentionné) – geste : l'index pointe le sol ;
  • Tais-toi + geste 
    le doigt vertical en travers de la bouche (chuuut !) ;
  • Marche au pied
    pour qu'il marche la tête au niveau de la jambe, avec ou sans laisse, cette dernière ayant très peu de mou mais n'étant pas tendue – geste : le même que pour "au pied" mais en marchant ;
  • Pas bouger
    (le chien doit déjà être assis) pour qu'il reste sans bouger même si le maître s'éloigne et même s'il sort de la vue du chien – geste : le plat de la main dirigée vers le chien ;
  • Couché + geste :
    la main à plat la paume vers le bas s'abaissant vers le sol ;
  • Cours ou Va  + geste, pour le libérer :
    le bras tendu se lève en montrant une direction avec l'index.

 

Le chien est sensible au ton de la voix qui lui indique l'état d'esprit de son maître. Un ordre impératif devra toujours être donné avec un ton sec. Le chien reconnaît la voix de son maître mais une bonne habitude est de faire précéder l'ordre donné de son nom. Cela renforce l'attention du chien et est utile s'il y a plusieurs chiens dans l'environnement.

La tenue de la laisse

La tenue de la laisse

  • Mettre le pouce en l'air et y passer la boucle.
  • Faire une rotation du poignet de façon que la laisse passe sur le dos de la main puis revienne dans la paume.
  •  Fermer les doigts.

 

Tenue ainsi, la laisse ne risque pas d'échapper sur une brusque traction et ne nécessite pas de force dans le serrage. Autre avantage : cela permet la lâchage en cas d'urgence car, dès que l'on ouvre les doigts, la laisse quitte la main sans y rester accrochée.

 

Beaucoup de gens choisissent de faire marcher leur chien à gauche afin de laisser libre la main droite.

L'éducation du chien passe obligatoirement et d'abord par l'éducation du maître. Les règles sociales du chien sont différentes de celles des humains. Le chien ne peut comprendre celles des humains. Le maître doit donc connaître les règles sociales des chiens, les respecter et les utiliser pour le bonheur de son compagnon et pour que son comportement soit en accord avec les règles de vie parmi les humains.

Dernière modification : 11/05/2019.

Commentaires sur cet article

Vous devez confondre autorité ("dominance" terme du domaine canin) et usage de la force...
Ce n'est jamais le chien qui commande ! Donc il doit y avoir une hiérarchie, celle-ci ne peut être que s'il y a une autorité et c'est donc le maître qui la détient.
Le terme "dominance" concerne les rapports dans la meute et le couple maître-chien est un commencement de meute.
Ceci dit, comme l'auteur le précise, l'autorité (ou "dominance" terme qui semble vous déplaire) n'exclue pas l'amour, le plaisir, le jeu tout comme dans une famille d'humains où les parents doivent être les chefs, exercer l'autorité.

   
Par Horus

Autant les autres articles sont pas mal; autant celui-ci est à bannir.

" lorsque le chien mangera et avant qu'il n'ait fini, le maître devra pouvoir lui retirer sa gamelle (ou un os) sans qu'il proteste. Ce sera peut-être une épreuve de force la première fois mais le maître devra impérativement avoir le dernier mot. Ce point est très important pour l'établissement de la hiérarchie entre le maître et son chien. Le maître entretiendra sa prédominance en faisant cela de temps en temps.



Ces marques d'autorité sont indispensables et doivent être manifestées en permanence et ce d'autant plus que la tendance à la dominance du chien est plus forte." : A ne JAMAIS faire sans apprentissage au préalable!



L'histoire du maître qui doit dominer son chien est une grosse foutaise, depuis longtemps rejetée par les bons éducateurs/comportementaliste!

0    0
Par claire

Discussions sur ce sujet