Faire peur à son chien

Faire peur à son chien : il n'aime pas

Un chien ne peut pas comprendre que son maître l’oblige à vivre des situations stressantes si cela n’est pas justifié d’une quelconque manière. Il en ressentirait de la confusion, voire perdrait confiance envers ce dernier, puisqu'il est censé le protéger et veiller sur lui, et non lui faire peur.

 

En particulier, un chien n’aime pas être surpris, par exemple par un bruit. Il est beaucoup moins susceptible qu’un humain de comprendre ce qui se passe exactement, et ce peut donc être la source d’un stress et d’une frayeur intenses.

Les choses qui font peur à un chien

Les choses qui font peur à un chien

Certaines choses qui font peur aux chiens sont communes à tous les individus, comme les visites chez le vétérinaire ou le toiletteur, le bain du chien et le shampoing, ou encore la coupe des griffes.

 

D’autres sont variables selon les individus : par exemple, certains chiens ont une peur bleue de l’orage, alors que d’autres s’en moquent complètement. Quoi que pense le maître de l’objet de la peur du chien, elle n’en est pas moins réelle pour lui, jusqu’à parfois le mettre dans tous ses états.

 

Or, certaines frayeurs peuvent être causées par le propriétaire et/ou sa famille, parfois totalement involontairement, par exemple parce qu’ils trouvent certains « jeux » très drôles et ne se rendent pas compte que le chien, lui, est loin de s’amuser. Il faut alors prendre conscience de la peur du chien et cesser d’avoir des comportements qui l’effraient.

Les bruits de la vie de tous les jours qui font peur au chien

Les bruits de la vie de tous les jours qui font peur au chien

Nous utilisons au quotidien des appareils qui peuvent effrayer le chien, ou à tout le moins le surprendre – or un chien n’aime pas être surpris. Un aspirateur, un robot ménager, une tondeuse, une tronçonneuse, un marteau… émettent des bruits intenses qui peuvent lui faire peur, en particulier s’ils sont nouveaux pour lui.

 

Même des choses plus anodines comme un spray désodorisant appliqué dans l’air ou même un spray antiparasitaire pour protéger son chien contre les parasites peuvent lui faire peur, que ce soit à cause du bruit qu’ils émettent et/ou de la sensation sur son poil ou sa peau. Le maître ne le fait généralement pas exprès (dans le cas de l’anti-parasitaire, il agit même plutôt pour son bien, puisqu’il s’agit de le soigner ou d’améliorer son bien-être), et souvent n’y accorde pas ou peu d’importance, mais le désagrément n’en est pas moins réel du point de vue de l’animal.

 

Concernant le spray antiparasitaire, une solution consiste à étaler le produit sur une éponge ou un chiffon, que l’on applique ensuite sur l’animal. L’opération est alors beaucoup moins désagréable pour lui que l’application directe du spray.

Les plaisanteries qui font peur à un chien

Les plaisanteries qui font peur à un chien

Parmi ce qui fait peur à un chien, on trouve toutes les facéties que certains maîtres – ou leur famille et entourage, notamment les enfants – lui font pour s’amuser, le plus souvent sans y voir du mal, mais qui, de fait, ne l’amusent pas du tout et peuvent générer de la peur et/ou un stress du chien.

 

Il s’agit par exemple de le surprendre en tapant brusquement dans ses mains (surtout s’il a le dos tourné, ce qui ne peut que le surprendre et l’effrayer), faire de grands mouvements ou des mouvements brusques devant lui, faire mine de lui retirer sa nourriture, l’étreindre et l’empêcher de bouger, faire semblant d’avoir mal, crier, etc. Là encore, il n’y a souvent aucune mauvaise intention de la part de l’auteur du geste, mais il faut absolument prendre conscience que l’animal, lui, peut ressentir tout cela très négativement.

 

C’est encore plus vrai en ce qui concerne un chien adopté adulte, et dont on ne connaît pas toujours le vécu. Un traumatisme passé peut avoir engendré des phobies, et un chien traumatisé peut très bien associer un bruit à ce traumatisme.

 

Quoi qu’il en soit, que le maître soit ou non directement à l’origine de la peur de son compagnon, il lui revient de savoir apaiser et rassurer son chien.

Rassurer un chien qui a peur

Rassurer un chien qui a peur

Pour le bien-être du chien, mais aussi pour la sécurité des personnes et objets qui l’entourent, il est indispensable de rassurer son chien quand il a peur, car cette dernière pourrait le conduire à adopter un comportement imprévisible voire dangereux. Il ne faut pas le forcer à vivre cette situation stressante sans le calmer.

 

Le mieux est de l’accompagner doucement et gentiment pour le rassurer, dédramatiser la situation, mais sans pour autant en faire trop : le risque existe en effet de renforcer la peur du chien au lieu de l’apaiser, en le confortant dans le sentiment qu’il y a effectivement lieu de s’inquiéter. On peut dans un premier temps se tenir avec lui à bonne distance de l’objet de la phobie, puis s’en approcher progressivement en récompensant ses progrès par un jouet pour chien ou une friandise. Si le chien recherche le contact pour se rassurer, il convient de le laisser faire. La parole peut aussi avoir un effet apaisant : on peut lui parler d’une voix douce, car il est sensible à l’intonation. Dans tous les cas, il faut toujours procéder progressivement, sans hâte, en plusieurs fois. En fonction des cas, un long moment peut être nécessaire pour que le chien n’ait plus peur.

 

Pour un chien qui a peur de l’orage, on ne peut évidemment pas procéder ainsi, mais on peut toujours le rassurer en lui parlant doucement, en le caressant gentiment et sans appuyer (si tant est qu'il soit réceptif aux caresses), ou encore en le laisser se coller contre nous. S’asseoir à côté de lui peut aussi le rassurer : la proximité et le fait de se mettre à sa hauteur sont apaisants pour un chien effrayé.

 

Si rien ne fonctionne, si la phobie est trop ancrée ou totalement incompréhensible, la solution est de faire appel à un comportementaliste canin professionnel, qui sera mieux à même de traiter le problème.

Dernière modification : 08/13/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager