Canada - La femme qui parle aux chiens

02/03/2012
Partager :  

Avoir un animal domestique peut être contraignant lorsqu’on désire voyager ou simplement s’absenter de la maison quelques heures. C’est afin de faciliter la vie des propriétaires et par amour pour les bêtes que Nathalie Bélanger a fondé «La petite promeneuse», une entreprise qui offre une multitude de services pour les animaux.
Sujets : Région de Trois-Rivières , Montréal , Huskie
Passionnée des animaux, Nathalie a implanté à Trois-Rivières des concepts qui fonctionnent très bien dans les grands centres comme Montréal.
Les trois principaux services offerts par La petite promeneuse sont les promenades de chiens, le taxi animalier et le service à domicile.
Bien que les trois services soient en demande, la propriétaire admet que les soins à domicile sont plus populaires surtout pendant le temps des fêtes et lors des vacances d’été.
« J’offre les services depuis un an et demi et les mois de décembre et de juillet ont été les plus occupés. Mes services permettent aux propriétaires de s’absenter sans avoir à s’inquiéter pour leurs animaux», soutient Nathalie.
Dans la grande région de Trois-Rivières, il en coût 13$ pour un bloc de trente minutes ou 18$ pour une heure. Sept jours par semaine de 7 heures à 22 heures, la promeneuse se rend au domicile des propriétaires et s’occupe de l’animal sans le sortir de son environnement habituel.
« Je joue dehors avec les chiens, je change la litière des chats, je les nourris et je les fais boire lorsque leurs maîtres ne peuvent pas le faire», explique-t-elle.
Lors des premiers mois, la propriétaire s’attendait à ce que sa clientèle soit majoritairement constituée de personnes retraitées, mais elle a vite constaté que la demande vient des gens très occupés qui n’ont pas toujours le temps de prendre soin de leur animal de compagnie.
«Parfois des gens m’appellent du bureau et me demande d’aller nourrir les animaux parce qu’ils prévoient rentrer trop tard», explique-t-elle.
Un amour de longue date
Nathalie Bélanger affirme que son affection pour les animaux, mais surtout pour les chiens remonte à son enfance.
À lire aussi dans le dossier spécial :
- Chiens…et comédiens!
- L'ordinateur plus important qu'un chien
- Tel chien tel maître
«Je suis née dans une famille où il y a tout le temps eu des animaux. J’ai toujours eu des animaux chez moi aussi. Si je pouvais, j’aurais une douzaine de chiens, c’est pourquoi j’aime m’occuper de ceux des autres», confie-t-elle en riant.
Depuis l’ouverture de son entreprise, Nathalie n’a noté aucun incident.
«Je n’ai pas peur des gros chiens. J’aime les Pitt Bull, les Huskie et les Rottweillers. Je pense que l’agressivité dépend du chien et non de la race alors avant d’accepter de m’occuper d’un animal je fais une rencontre avec eux et les maîtres afin d’évaluer le tempérament de la bête», dit-elle.
Il lui est arrivé une seule fois de refuser un chien parce que celui-ci présentait des signes d’agressivité.
«Lors de notre rencontre, le chien a tenté de me mordre alors je n’ai pas eu d’autre choix que de le refuser, mais ce n’est arrivé qu’une seule fois et la plupart des animaux sont doux et affectueux», mentionne Nathalie.
Prix ridicule
Avec un tarif 33% moins cher que dans la grande métropole, Nathalie Bélanger assure ne pas faire cela pour l’argent.
«L’attitude et la joie des animaux lorsque j’entre dans leur maison, c’est ce qui fait ma paye. Les animaux associent ma présence à la nourriture et aux jeux. Aussi, la reconnaissance des gens qui utilisent mes services me touche beaucoup. C’est ce qui me motive à continuer chaque jour», soutient-elle.
Pour plus d’infos: 819-383-6254.

Kariane Bourassa