Non ! Les crottes ne s'incrusteront pas sur les trottoirs de Béziers !

29/04/2016
Partager :  

On ne lésine pas avec les questions d'hygiène à Béziers (Hérault). La croisade pour la propreté de Robert Ménard, maire de la ville, se poursuit et ne semble pas faiblir tant que les résultats attendus ne seront par atteints. Après les crachats et le linge étendu aux fenêtres, ce sont les crottes de chiens qui sont dans le collimateur de l'édile zélé.

Celui-ci a annoncé lors d'une conférence de presse une mesure très stricte pour remédier à ce problème scatologique : le fichage ADN des toutous de la ville. Les propriétaires de chiens devront se rendre chez un vétérinaire pour effectuer un prélèvement ADN sur leur animal. Chaque chien ainsi identifié se verra attribuer un numéro et intégrera un fichier municipal.

A partir du 1er octobre 2016, toute personne circulant en compagnie d'un chien dans les rues du centre-ville devra être en mesure de présenter la carte ADN de l'animal en cas de contrôle. Les contrevenants s'exposeront à une amende de 38 euros. Des contrôles ADN seront réalisés sur les crottes résiduelles qui souilleront encore les trottoirs de la ville et une amende de 450 euros sera alors applicable au propriétaire du canidé indélicat identifié grâce à son empreinte ADN.

Discussions sur ce sujet