Mon chien cache ou enterre de la nourriture : pourquoi, et que faire ?

Mon chien cache ou enterre de la nourriture : pourquoi, et que faire ?

Dans son panier, sous le buffet, sous un fauteuil… : votre chien joue au petit poucet avec sa nourriture, et son imagination pour trouver des cachettes improbables vous laisse parfois sans voix ? Sans parler des trous dans le jardin, transformé lui-aussi en garde-manger, par exemple pour y stocker ses os.


Pourquoi un chien peut-il ainsi chercher à dissimuler de la nourriture ou les restes de son repas, et comment l’en empêcher ?

Partager
 

Un tien vaut mieux que deux tu l’auras

Un tien vaut mieux que deux tu l’auras

Cacher de la nourriture est un réflexe primitif que l’on retrouve assez fréquemment dans le monde animal. La crainte du lendemain pousse les animaux à anticiper les périodes de famine, telle la fourmi dans la célèbre fable de Jean de la Fontaine : ils dissimulent une partie de leur nourriture pour avoir quelque chose à se mettre sous la dent en cas de coup dur.

 

Ce comportement est d’autant plus ancré chez le chien qu’il reste un prédateur, capable de s’attaquer à une proie plus grande que lui, et suffisamment conséquente pour le nourrir pendant plusieurs jours. Malgré des millénaires de domestication du chien par l’Homme, il conserve cette attitude ancestrale qui consiste à se constituer une réserve de nourriture.

 

En outre, le chien a une autre bonne raison de cacher ses réserves de nourriture : il protège ainsi son butin des voleurs et des opportunistes. Cela est d’autant plus pertinent lorsqu’il n’est pas le seul animal à vivre dans la maison. Un chien qui enterre de la nourriture dans le jardin la met ainsi doublement en sécurité : d’une part parce qu’elle est alors à l’abri des regards, et d’autre part parce la terre masque l’odeur des aliments qui y sont enfouis. Un congénère ou un autre animal n’a donc aucun moyen de savoir qu’il y a un trésor caché sous ses pattes.

Comment empêcher son chien de cacher ou enterrer de la nourriture ?

Comment empêcher son chien de cacher ou enterrer de la nourriture ?

Votre chien semble repu, mais n’a pas tout à fait terminé le contenu de sa gamelle. S'il attrape alors les restes de nourriture dans sa gueule et va les déposer dans son panier, les cacher sous un meuble ou encore les enterrer dans le jardin, ce n'est pas un problème de comportement. Comme expliqué précédemment, il s'agit simplement d'un réflexe ancestral, et il n’y a aucunement lieu de s’inquiéter. D'ailleurs, si cette situation ne vous dérange pas, laissez-le simplement faire.

 

En revanche, si vous en avez assez de découvrir des petits tas de nourriture un peu partout dans la maison ou craignez que cela n’attire des profiteurs indésirables (rats, souris ou insectes en tous genres), ou encore si vous n’appréciez guère que votre compagnon fasse du jardinage à votre place et à sa manière, commencez par ajuster la quantité de nourriture que vous lui offrez. Au-delà du fait que cela permet de réduire le risque qu'il devienne obèse, adapter la ration quotidienne aux besoins alimentaires et énergétiques du chien permet d’éviter la tentation du « stockage ». En effet, si la ration servie suffit à satisfaire son appétit et qu’il dévore l’ensemble du contenu de sa gamelle, il n’a pas de restes à dissimuler.

Comment réagir face à un chien qui creuse pour enterrer de la nourriture ?

Comment réagir face à un chien qui creuse pour enterrer de la nourriture ?

Si vous prenez votre chien en flagrant délit en train de creuser dans le jardin pour y enterrer de la nourriture, ne le réprimandez pas. La méthode d’éducation canine positive enseigne en effet que punir son chien n’est alors pas du tout la bonne solution : mieux vaut plutôt essayer de détourner son attention du comportement indésirable, et profiter de ce moment de distraction pour faire disparaître la nourriture qu’il s’apprêtait à enterrer. Jouer avec son chien ou partir se balader avec lui sont de bonnes manières d’y parvenir.

 

Toutefois, si vous constatez qu'il creuse de plus en plus fréquemment et de plus en plus frénétiquement, parlez-en à votre vétérinaire ou demandez conseil à un comportementaliste canin.

Dernière modification : 01/25/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.