Plus de jeux d'animaux

Mordillements : mon chien mordille tout, que faire ?

Les comportements destructeurs ne sont pas rares chez les jeunes chiens, et particulièrement chez ceux qui appartiennent à des races plutôt actives, tels que les Boxer, les Beagle ou encore les Jack Rusell.


Toutefois, il y a lieu de s'en préoccuper. D'une part, parce que cette habitude pourrait rapidement empoisonner la relation entretenue avec votre chien. D'autre part, le mâchonnement et la dégradation posent aussi des risques pour la santé du chien, car les objets que l'animal ingère pourraient se coincer dans l'intestin, ou qu'il pourrait mordre un fil électrique et s'électrocuter.

Ces comportements sont généralement corrélés aux divers stades du developpement du chien.

Partager
 

Pourquoi mon chien mordille t-il ?

Le contrôle de la morsure est en partie enseigné au chiot par sa mère. C'est une des raisons pour lesquelles il est important de ne pas adopter un chiot trop jeune : l'Homme est bien moins compétent pour enseigner cela.

 

Quoiqu'il en soit, mordiller est un comportement normal chez un chiot de 3 à 5 mois : il est dû aux poussées des dents du chien. Pour éviter les mauvaises surprises, l'idéal est de s'assurer qu'il dispose d'un jouet pour chien adapté à la mastication, ce qui lui évitera de s'attaquer à vos chaussures. Par ailleurs, il faut savoir que certaines races de chiens ont plus tendance à mordiller que d'autres.

 

Lorsque votre compagnon arrive à l'adolescence, il a besoin d'une activité intense, et il s'agit d'une période durant laquelle la personnalité du chien s'affirme. Dans le même temps, votre chiot a désormais toute sa dentition. Par conséquent, l'apparition de ses dents ne peut être la cause de ses mordillements. S'il mordille vos chaussures, le canapé ou certains vêtements, il y a tout lieu de penser que c'est plutôt une manifestation de son hyper-activité.

 

Toutefois, ce n'est pas la seule explication possible. Ce comportement peut aussi être causé par l'angoisse de la séparation. Le chien aura alors tendance à ramasser des objets qui portent l'odeur de ses maîtres - vêtements, chaussures, sacs, etc -, car cela a pour lui un effet apaisant et rassurant. Il s'agit dans ce cas d'une réaction de détresse chez le chien qui est séparé de la personne à laquelle il est le plus attaché. Cette angoisse peut s'accompagner de destructions, de vocalisations (aboiements intempestifs) et d'éliminations (urine et selles) ; autant de problèmes comportementaux du chien qui ne se manifestent qu'en l'absence du maître.

Faut-il punir un chien qui mordille ?

Si cela peut sembler une réaction naturelle, punir son chien qui mordille n'est jamais une bonne solution. En effet, la punition n’est pas un concept compris par le chien : ce dernier n’a pas la notion du bien et du mal. Punir physiquement - prendre par le cou, mettre sur le dos… - ou intimider un chien en criant ou en prenant une posture impressionnante peut même avoir des effets néfastes, notamment s'il s'agit déjà d'un chien craintif.

 

De plus, dans le cas où il s'agit d'un chien qui à tendance a mordiller les adultes ou les enfants, cela peut envenimer les choses de manière dangereuse. Dans ce cas, il est plus approprié d'ignorer le chien, voire de changer de pièce.

 

Dans tous les cas, la punition ne résoudra pas le problème : le chien va associer la présence du maître à une menace, et en conclure qu’il vaut mieux éviter de mordiller l’objet devant ce dernier... Ce qui ne l'empêchera pas de recommencer une fois seul.

 

Si vous punissez votre chien lorsque vous le surprenez en train de mâcher votre chaussure et qu'il montre des signes d'apaisement, c'est avant tout car vous vous intéressez à lui. Cela peut être révélateur d'une angoisse de séparation ou d'ennui, causes qu'il convient de traiter en amont.

Comment mettre fin au mordillement de mon chien ?

Permettre à son chien de se dépenser

Si les mordillements de votre chiot sont liés à son hyper-activité, gardez en tête que, souvent, les chiens ont besoin de beaucoup d'exercice, même si les attentes en la matière diffèrent d'un individu à l'autre. Si ces périodes d'activité ne sont pas possibles à cause de votre mode de vie ou de votre tempérament, vous vous trouvez dans un des rares cas de figure où il est responsable d'envisager de trouver un autre foyer à votre compagnon, c'est-à-dire abandonner son chien pour lui offrir une deuxième chance.

 

Cela dit, le cas échéant, il vous incombe de veiller à ce que les nouveaux propriétaires soient bien conscients des besoins du chien et qu'ils soient en mesure de les combler.

Eviter la dépendance affective

Dans le cas où les mordillements sont un signe d'anxiété du chien, punir son chien serait plus contre-productif qu'autre chose. Au contraire, charge à vous de trouver des solutions pour rester complice sans pour autant faire basculer votre chien dans un état de dépendance affective. Les chiens qui souffrent d'angoisse de la séparation démontrent souvent un fort attachement à leur maître, sollicitant constamment son attention et le suivant partout. Les jouets pour chien peuvent tout à fait aider à réduire l'anxiété du chien ainsi que les dégâts matériels qu'il cause.

 

Malheureusement, cela n'est pas forcément naturel : bien souvent, les propriétaires renforcent involontairement ce comportement en favorisant la proximité et en réconfortant leur animal quand ils sentent qu'il est angoissé par leur départ. Heureusement, certaines techniques de modification du comportement du chien et, dans les cas extrêmes, certains médicaments, permettent de remédier au problème.

Entraîner son chien à rester seul

Un des meilleurs moyens de réduire la dépendance affective de l'animal est d'entraîner son chien à rester seul, dans un grand endroit clos comme une grande cage pour chien, et à l'y confiner quand vous n'êtes pas à la maison. Cependant, ne laissez jamais votre compagnon sans surveillance pendant plus de huit heures.

 

Si vous devez vous absenter pendant plus longtemps, pensez au dog-sitting. Une personne généralement jeune et ayant elle-même possédé un animal de compagnie viendra surveiller votre chien a domicile. Vous pouvez aussi demander a un voisin ou à une entreprise de gardiennage des animaux de compagnie de venir sortir le chien et le promener.

Lui fournir un objet de substitution

Pour faire cesser les problèmes de mordillement, il y a aussi la solution de fournir au chien un objet de substitution. Il est ainsi possible d'acheter un ou deux objets présentant une certaine résistance, comme des jouets pour chien en caoutchouc, ou encore tout simplement une corde, qui pourront être échangés, après un « Non ! » ferme et sonore, contre l'objet non autorisé auquel le chien est en train de s'attaquer.

 

Dans la foulée du grondement, il suffit aux maîtres de mettre le jouet pour chien devant la gueule de l'animal, de manière à lui faire comprendre que c'est le seul objet qu'il peut mordre ou mordiller à sa guide.

 

Dans le cas où le chien mordille les invités, le jouet peut être accroché dans l'entrée, pour que la personne qui entre puisse le décrocher et le donner au chien.

 

Avec le temps, et suffisamment d'autorité et de persévérance, le chien devrait comprendre. Vous aurez remplacé le comportement indésirable par celui qui consiste à mordiller le jouet.

Le mot de la fin

Si votre chien mordille de façon intempestive, il est donc conseillé de commencer par lui faire faire plus d'exercice, de le confiner pendant vos absences et de lui fournir des jouets à mâchonner. Le dressage du chien et les cours d'obéissance (si besoin avec un éducateur canin) peuvent aussi s'avérer être d'une grande utilité.

 

Si tous ces moyens échouent, demandez à votre vétérinaire de vous conseiller ou consultez un spécialiste du comportement des chiens.

 

Dans tous les cas, mettre les objets qui attirent le chien hors de la portée de ce dernier permet de prévenir ce comportement, en attendant de résoudre le problème. Ainsi, il n’aura pas l’occasion de faire ce que vous considérez comme une bêtise et votre relation sera plus sereine.

Dernière modification : 20/11/2018.
Reproduction interdite sans autorisation.

Commentaires sur cet article

J'ai une petite Berger Allemand depuis 10 jours, elle a deux mois. Aucun problème, mis à part que lorsqu'elle joue avec moi ( ou famille )et ce malgré ses jouets et os à macher, elle mordille nos mains, vétements... elle ne se rend évidemment pas compte qu'elle fait mal, je lui ferme doucement la machoire et lui dis : DOUCEMENT, et je lache une fois qu'elle est calmée. Je voudrai savoir si ce principe est le bon? Pourtant habituée des Berger Allemand depuis 30 ans... mais on oublie vite comment étaient les bébés précédents! Merci si je peux être conseillée.

   
Par DUSOTTIER

bonjour jai lu votre annonce,comme je m'y connait un peu en éducation canine,je pense quil fait tout sa parce qu il a trop de joué donc pour lui il croit que tout lui apartient,laissé lui juste un ou deux joué, ses préféré bien sur.et une castration pourrais un peu diminuer l'envie de machonné.quand il fait cela punissé le en l'enfermant tout seul dans une pièce.

0    0
Par mamame

j'ai un chien de 14 mois , il est toujours avec nous on l'amene aux endroits permis. il fait des marches régulierement. on l'amene dans l'auto il est sage en nous attendant .. Le gros probleme est qu'il mange tout ses jouets ses toutous en peluche il les vide de leur contenue et pire il a déchiré le coin du matelas de mon lit en soulevant les couvertures et le drap . j'aimerais corriger ce mauvais comportement , on lui donne beaucoup d'attention d'affection il ne manque de rien , je ne comprend pas son comportement .

0    0
Par [email protected]

Discussions sur ce sujet

Articles sur le même thème