Mon chien se roule dans les crottes

Mon chien se roule dans les crottes

Parmi toutes les étranges manies de nos chers compagnons à quatre pattes, il en est une plus exaspérante et plus répugnante que les autres : celle de se rouler dans les excréments de ses congénères. 


Il faut dire qu’en matière de parfum, les chiens ont un goût très particulier, et les odeurs préférées des chiens sont loin d'être autant appréciées par les humains... Déjections de canard, bouses de vache, crottins de cheval… : plus ça sent mauvais, plus ils prennent plaisir à s’y vautrer, histoire de bien s’imprégner de ces odeurs pestilentielles, au grand dam de leur maître. 


Mais pourquoi les chiens se roulent-ils dans les crottes, et comment faire pour les en empêcher ?

De nombreuses théories, mais aucune certitude

De nombreuses théories, mais aucune certitude

Même si de nombreuses hypothèses ont été émises quant aux raisons qui poussent le chien à se rouler dans des matières nauséabondes, aucune certitude n’existe à ce sujet.

 

Selon certains scientifiques, il pourrait s’agir d’un réflexe de prédateur. De fait, malgré des siècles de domestication du chien par l’Homme, ils conservent quelques réflexes archaïques liés notamment à leur passé de chasseurs. Pour pouvoir approcher leur proie en toute discrétion, les chiens masquaient leur propre odeur en enduisant leur pelage des excréments de leurs cibles. Cette théorie est toutefois sujette à controverse, car les chiens ne se roulent pas que dans les excréments des animaux qu’ils traquent.

 

D’autres théories mettent l’accent sur la notion de territoire du chien, et plus précisément sur le marquage de territoire. En se roulant dans les crottes de ses congénères ou d’autres animaux, le chien déposerait sa propre odeur et marquerait ainsi son territoire.

 

Enfin, une autre explication repose sur le fameux adage qui veut que "les goûts et les couleurs ne se discutent pas". L’odorat du chien est différent de celui de son maître : ce qui semble affreusement nauséabond à ce dernier est peut-être perçu par le premier comme un doux et délicat parfum. Et puisque cette odeur lui plaît, il chercherait tout simplement à s’en imprégner, histoire d’en profiter le plus longtemps possible.

Que faire pour que mon chien arrête de se rouler dans les crottes ?

Que faire pour que mon chien arrête de se rouler dans les crottes ?

Même si elle n’est pas forcément un trouble de comportement du chien à proprement parler, cette habitude peut rapidement devenir un véritable problème car, à défaut de parvenir à y mettre fin, elle peut sérieusement entraver la relation entre le chien et son maître, las d’assister à cet infâme rituel.

 

Comme souvent, anticipation et éducation sont les maîtres mots pour aboutir à une solution.

 

Ainsi, dans la mesure du possible, veillez à repérer les crottes bien avant que votre chien ne les voie, afin de vous en écarter et d’éviter que le scénario catastrophe ne se reproduise.

 

Par ailleurs, comme pour le chien qui court après les vélos, les trottinettes, les voitures ou les joggers, l’apprentissage du rappel par le chien est déterminant. Vous devez réussir à faire en sorte qu’il obéisse à vos instructions en toute circonstance, et notamment en l’occurrence lorsque vous lui adressez un ordre clair et concis comme « Stop ! » ou « Viens ici ! » s’il se dirige vers un tas d’excréments.

 

Lui donner une bonne raison de se détourner de ces crottes si attirantes à ses yeux ne peut qu’augmenter vos chances de réussite. Autrement dit, si votre chien a la fâcheuse tendance de se rouler dans des déjections lors de vos promenades quotidiennes, emportez systématiquement avec vous de quoi faire diversion (par exemple son jouet pour chien préféré) : cela vous aidera à détourner son attention.

Un risque pour la santé du chien et de son entourage

Un risque pour la santé du chien et de son entourage

Outre l’aspect répugnant que revêt le fait de se rouler dans les crottes ou de les ingérer (coprophagie du chien), ce comportement est un véritable sujet de préoccupation en terme d’hygiène. En effet, les excréments, fientes ou cadavres d’animaux dans lesquels se vautrent joyeusement nos compagnons sont de véritables nids de parasites et de microbes.

 

Si votre chien a tendance à être adepte de ces rituels, assurez-vous qu’il soit à jour dans ses vaccins et traitements anti-parasitaires. Et bien entendu, lavez-le soigneusement pour le débarrasser des saletés qui souillent son pelage avant de laisser quiconque - en particulier les enfants - s’en approcher.

Dernière modification : 09/19/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager