Comment approcher un chien peureux ?

Comment approcher un chien peureux ?Si un chien a peur des humains, c'est soit qu'il n'a pas été socialisé correctement (avant 3 mois), soit qu'il a associé l'humain à du désagréable (punition, douleur…), soit que le maître a engendré un hyper-attachement, au point que le chien ne supporte pas les autres personnes.

Partager :  

ARTICLE de Joseph ORTEGA, inventeur de l'école des chiots et de la Méthode Naturelle. Ethologue de terrain (loups sauvages). Formateur pour les comportementalistes, éducateurs, éleveurs, etc.
Tél: 05 65 30 32 88 - Mail: [email protected]


Si un chien a peur des humains, c'est soit qu'il n'a pas été socialisé correctement (avant 3 mois), soit qu'il a associé l'humain à du désagréable (punition, douleur…), soit que le maître a engendré un hyper-attachement, au point que le chien ne supporte pas les autres personnes.

Attitude du chien peureux devant une personne inconnue


Confronté à une personne inconnue, un chien peureux :

  • Se replie d'abord sur lui même, la queue rabattue, la tête en arrière ;
  • Puis commence à flairer ;
  • Enfin, il se retourne et s’enfuit.
    Attention : s'il ne peut fuir, il est en distance critique et risque de mordre.

Comment approcher un chien qui a peur


Quelques règles simples sont à respecter pour approcher un chien qui a peur :

  • Ne pas le regarder dans les yeux ;
  • S'accroupir, regard au loin, mains ouvertes vers le bas, paumes vers lui ;
  • Bâiller (de la même façon que lorsqu'on prend un chiot dans les bras, s'il est inquiet, un simple bâillement peut arranger les choses) ;
  • Etre synonyme d'agréable : offre de friandise, d'abord jetée, ensuite en tournant le dos, puis en détournant la tête (s'il le faut, pas de gamelle la veille pour augmenter la motivation survie) ;
  • S'il est socialisé aux chiens, venir avec un chien sympathique, pour déclencher l'imitation.

La réaction du chien apeuré


Une situation ou une personne particulière peuvent être associées à une douleur (brutalité, collier à pointes ou électrique...) et provoquer une réaction émotionnelle conditionnée.

Les réactions émotionnelles conditionnées par la peur s'installent très rapidement. Si le stimulus est réellement dangereux, une seule présentation suffit. De plus, elles sont très difficiles à éteindre.

L’origine de ce trouble est l’existence d’une douleur qui crée un état réactionnel dans lequel la réponse comportementale la plus probable est l’agression par irritation. L’évolution donne une anticipation, la conduite agressive peut avoir lieu par simple contact avec une personne perçue par le chien comme susceptible d’engendrer une douleur.

On trouve également le cas du chien qui reçoit une interdiction pour un acte. Après avoir reçu un "Non!" très clair, il s'écrase au sol, en signifiant qu'il a compris. Pourtant, le maître le frappe quand même. Dans un tel cas, il est logique que le chien réponde par la morsure...


Pour en savoir plus, voir les livres et stages de Joseph ORTEGA sur son site: http://ecole-du-chiot.fr/

Reproduction interdite sans autorisation.

Besoin d'aide ?

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet