Chien coprophage : que faire si mon chien mange des crottes ?

Chien coprophage : que faire si mon chien mange des crottes ?

De nombreux animaux, dont le chien, aiment manger du caca, c'est-à-dire sont coprophages. Les raisons peuvent être multiples.


Dans tous les cas, il est nécessaire de savoir à quels types de coprophagie vous êtes confronté avant d'entamer toute démarche pour y remédier. Il faut donc détecter d'autres anomalies comportementales du chien, autres que la coprophagie, pour mieux analyser la situation.

Partager :  

Qu'est-ce que la coprophagie ?

Mot à mot, la coprophagie signifie l'ingestion d'excréments puisque ce terme se compose des mots latins copro (excréments) et phagie (ingestion).

 

Chez certaines espèces, comme les rongeurs, les lapins, le porcelet, le poulain, les singes..., ce processus est tout à fait normal, voire indispensable. Ils y trouvent des nutriments essentiels sous peine de carence alimentaire grave, très souvent en vitamine B.

 

Chez les chiens, certains ont une propension génétique à la coprophagie et, dans ce cas, c'est entre quatre et dix mois que ce comportement commence à se manifester. Souvent atteintes d'un déficit au niveau de leurs enzymes digestives (amylases, etc.), certaines races de chiens, par exemple du fait d'un tube digestif réduit, d'une insuffisance pancréatique ou d'un syndrome de malabsorption, sont prédisposées aux troubles de la digestion. C'est le cas par exemple des chiens de chasse ou du beauceron. La coprophagie cesse généralement quand l'animal atteint l'âge d'un an.

 

Chez le chiot, on constate très souvent une période de coprophagie, sans pour autant qu'il y ait lieu de s'inquiéter. En effet, l'exploration de l'environnement est essentiellement buccale ; c'est pourquoi le chiot examine les excréments de ses congénères. Cette phase existe également chez les jeunes enfants qu'on peut voir tout porter à leur bouche.

 

Chez les chiens qui mangent des selles et se roulent dedans, il est permis de penser qu'il font cela pour modifier leurs caractéristiques olfactives et le contact social qu'ils auront avec certaines espèces. De plus, certains dominés prennent plaisir à se rouler ou à manger les selles du dominant pour se rapprocher de celui-ci.

 

Pour un chien qui mange du caca, les selles sont très appétissantes, surtout quand les nutriments peu ou pas digérés restent dans ces dernières (graisses, amidons, etc.). Ainsi, les excréments de chats (du fait des agents de conservateur et des protéines présentes dans leur nourriture) et ceux des herbivores (du fait des vitamines B et acides gras volatiles) provoquent chez le chien une attirance olfactive. C'est pourquoi, quand il y a un problème de coprophagie chez un chien, il est bon de le faire examiner par un vétérinaire afin de voir si tout se passe bien chez lui, surtout au niveau des parasites digestifs.

Pourquoi un chien mange des crottes ?

Certains troubles comportementaux, des problèmes de santé ou encore une mauvaise attitude du maître peuvent expliquer que le chien mange des crottes :

 

  • Un trouble hiérarchique

Les chiens dominés sont les premiers touchés par la coprophagie. Très souvent, ces derniers ingurgitent les selles des dominants, et parfois se roulent dedans, afin de pouvoir transporter les différentes phéromones du chef, mais aussi de se rapprocher de celui-ci.

 

Certains chiens peuvent également manger leurs excréments pour plaire à leur maître, par souci de propreté le plus souvent, surtout s'ils ont été réprimandés précédemment. Ils seront alors tentés de les ingurgiter afin de faire disparaître l'objet du délit. 

 

  • Un besoin d'attention

La coprophagie du chien peut avoir pour origine un besoin d'attention.
Dans ce cas, si ce comportement gênant déclenche notre réaction, suscite notre attention, on l'entretient alors, on incite inconsciemment le chien à recommencer. Réprimander est de ce fait une méthode qui peut entraîner l'effet inverse. Il convient au contraire de l'ignorer tout en gardant son calme, ce qui permettra de ne pas indirectement encourager l'animal à adopter cette conduite.

 

  • Effacer la présence d'un autre individu

En ingérant les selles d'un autre animal, celui-ci n'est olfactivement plus présent. 

 

Un chien qui se retrouve dans un environnement dans lequel il n'a jamais évolué peut être poussé à adopter un comportement coprophage, mais pas forcément sur le long terme.

 

Un événement extérieur qui stresse l'animal, ou de mauvaises conditions d'élevage, peuvent également causer ce trouble du comportement du chien. Il a très souvent été remarqué que dans un refuge ou une pension canine par exemple, un chien atteint de ce symptôme peut le transmettre à ses congénères. En effet, le chien agit et apprend souvent par imitation.

 

  • L'ennui

Privé de stimuli (promenade, jeu, interactions avec d'autres chiens ou des humains... ) et livré à l'ennui, le chien risque de developper des comportements anormaux, tel que manger du caca. 

 

  • Troubles de la compétition alimentaire

Certains chiens, qui sont nourris en même temps que d'autres congénères, peuvent devenir adeptes de la coprophagie. En effet, en nourrissant en même temps plusieurs chiens, s'installe une concurrence alimentaire : le chien pourra avoir tendance à ingérer plus rapidement, voire surconsommer. Dans ce cas, certains nutriments se retrouvent dans les selles. Les chiens s'empressent alors de les ingurgiter, car elles sont très attractives à leurs yeux. On retrouve ce comportement souvent chez les chiens de meute.

 

Dans le cas des races de chiens qui ont une propension génétique à la coprophagie, un trouble de la digestion en est souvent la cause. Ils feront, le cas échéant, des selles riches en amidon, ce qui les poussera à la coprophagie. 

 

Par ailleurs, certaines croquettes bas de gamme ou de mauvaise qualité sont très difficiles à digérer. Certains chiens en viennent alors à manger leurs excréments pour récupérer des éléments nutritifs non absorbés. Ainsi, les chiens qui reçoivent une alimentation riches en amidon et en hydrates de carbone, mais pauvres en gras et en fibres, risquent davantage de manger leurs excréments, tout comme les chiens qui reçoivent principalement des aliments secs ou de mauvaise qualité.

  

  • Le syndrome de Pica

Une majorité des chiens atteints de la maladie de Pica developpe de la coprophagie. En effet, ces chiens ont leur estomac qui les gratte : pour se soulager, le chien va alors ingurgiter toutes sortes de choses présentes dans son environnement (herbe, terre, cailloux, voire même plâtres, sols, murs...). Une telle irritation stomacale engendre malheureusement des gastrites chroniques. Ce sont très souvent les chiens de grande taille ou très gourmands qui sont atteints par ce syndrome.

Comment soigner la coprophagie de son chien ?

On constate deux types de chiens coprophages : ceux qui mangent leurs propres excréments et ceux qui mangent les excréments d'autres animaux. Le fait de savoir à quel groupe le chien appartient aide à déterminer quelles mesures prendre.

 

Comme dit plus haut, la coprophagie chez le chien peut venir d'un problème médical, comme un dérèglement organique, souvent lié au pancréas : une visite chez un vétérinaire, afin qu'il puisse procéder à des analyses poussées sur l'animal, est la première chose à faire.

Il ne faut pas hésiter à lui apporter la composition des aliments donnés au chien afin qu'il puisse donner son avis quant à leur qualité.

 

Si la piste pathologique est écartée, il faut alors s'orienter vers un possible problème comportemental.

Le chien mange ses propres excréments

Face à un chien qui mange ses propres excréments, plusieurs solutions sont à envisager :

 

  • Nettoyer au maximum le jardin ou l'environnement du chien, et ce de manière quotidienne ; 

 

  • Prévenir l'ennui en intensifiant les activités de l'animal, à travers d'avantage de périodes de jeu avec le chien, de dressage ou de course ;

 

  • Saupoudrer éventuellement toutes les selles présentes dans le jardin, par exemple avec du poivre de Cayenne afin que le chien n'ait plus envie de les manger. On trouve en vente chez les vétérinaires des produits qui donnent un goût désagréable aux selles et sont à mélanger dans la gamelle ;

 

  • Veiller à offrir un régime alimentaire équilibré, digestible, et qui correspond aux besoins alimentaires du chien. L'adoption d'aliments riches en gras, en fibres et en protéines, mais faibles en hydrates de carbone, peut s'avérer efficace. En outre, certains "trucs" donnent de bons résultats, comme de saupoudrer les aliments avec un produit attendrisseur de viande sans goût ou un produit commercial. Il est possible également de donner au chien de la citrouille en conserve. L'ajout d'huile végétale aux aliments, à raison de 15 ml/4,5 kg de poids corporel, peut aussi aider ;

 

  • Si le chien est surpris à la limite de l'ingurgitation, on peut attirer son attention au maximum en tapant dans les mains ou en lui jetant un jouet et en le félicitant dès son attention détournée des selles. Par la suite, on peut appeler l'animal à nous et le féliciter d'être venu. On ne nettoiera ses excréments que lorsqu'il ne sera plus présent ou en sa présence mais d'un ton joyeux, sans dégoût et sans froncement de sourcil afin que le chien comprenne que nous sommes contents qu'il ait fait ses besoins et qu'il n'a pas à "ramasser" à notre place.

Le chien mange les excréments d'autres animaux

Pour ce qui est d'un chien qui mange les excréments d'autres animaux, on a peu de chance de lui faire perdre cette habitude, sauf à l'empêcher de le faire. 

 

  • Si le chien mange les crottes du chat à même la litière, il faut tout simplement la mettre hors de portée.

 

  • En promenade, garder le chien en laisse quand il y a trop de risques, trop de tentations pour l'animal, permet au maître d'éviter d'être inutilement énervé. Pour bien la commencer, on peut donc mettre l'animal en laisse, tout en la laissant détendue. Cela permet d'avoir un contrôle sur lui, afin d'éviter par exemple qu'il ne parte en courant. Ensuite, on peut le promener mine de rien près d'une crotte animale, mais, dès qu'il la prend dans la gueule, lui dire "non" d'un ton ferme et tirer d'un petit coup sec la laisse en arrière afin de l'en détourner. On peut ensuite le laisser renifler de nouveau. S'il continue, on réitère l'interdit. S'il renifle mais qu'il n'ingère plus, on peut le féliciter à outrance. Par contre, s'il arrive à prendre la crotte dans sa gueule tout de même, on la lui enlève et la repose par terre pour recommencer l'exercice.

Le mot de la fin

La coprophagie, ou le fait de manger du caca, est un indicateur de mal-être de l'animal. C'est en gardant son calme, en analysant conscencieusement la situation (troubles comportementaux ? problèmes de santé ? mauvaise attitude du maître ?) et en se faisant aider au besoin par un vétérinaire que le maître parviendra à venir à bout de cette mauvaise habitude. "Zen, restons zen !".

Reproduction interdite sans autorisation.

Besoin d'aide ?

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Commentaires sur cet article

j'ai une petite chienne labrador de 4 mois qui mange ses excréments aussi bien la nuit que le jour lorsque je la sors dans le jardin . Si je suis assez prêt d'elle , j'arrive à faire diversion en lui donnant une friandise pour chiot et j'en profite pour ramasser tout de suite ses crottes... La nuit elle a à disposition un tapis d'éducation qui fonctionne bien pour le pipi mais elle se cache pour faire ses crottes dans la maison et se dépêche de les manger avant qu'on les trouve .

De plus dans la journée, alors qu'elle a passé un long moment au jardin, elle a tendance à rentrer à la maison pour faire ses besoins dans le meilleur des cas sur son tapis , sinon ailleurs !

   
Par raffy françoise

Bonjour a tous, je suis l heureux proprietaire depuis le 26/12/12 de Léa femelle basset hound de 3 ans reformée d un elevage. Elle mangeais ces escrements et la nuit faisait ses besoin dans la maison et mangeait ceux ci. voila maintenant une semaine que je l attache la nuit avec sa laisse depuis plus de besoin a l interieur lors des promenade(sans laisse) je surveille a ce quelle ne mange plus ces crottes ben juste avec un non ferme lorsqu elle les sent en une semaine le probleme et pratiquement reglé

0    0
Par olivier

merci à la personne qui m'a envoyé ce lien , j'en prends note, je ferai très attention lors de nos promenades.
babou.

0    0
Par babou48

Merci pour les informations. Je souhaite enrayer la corprophalgie de mes 2 petits chihuahuas, âgés de 5 mois! Les deux se cachent, à l'occasion, pour faire leur selles et ensuite bien se les partager! J'ai essayé plusieurs trucs et hélas, pour l'instant, rien ne me réussit. J'ai la chance d'être à la maison avec eux donc je ramasse dès qu'un des deux va dans la litière! J'en ai aussi discuté avec ma vétérinaire. Celle-ci m'a remise des enveloppes de proudre chimique que j'applique sur leur nourriture! Ça ne fonctionne pas non plus. Je les chicane dès qu'ils se retournent pour sentir leur derrière lorsqu'ils sont à la selle. Je les félicite et leur donne une récompenses (petit mxc séché de foie de boeuf pur à 100%), ils en raffollent et font tout leurs pipis dans la litière ainsi que 50% de leur selles! C'est les autres 50% qu'ils mangent que je n'arrive pas à règler! C'est tout un problème! Je vais sonc essayer le truc de l'huile végétale sur leur moulée sèche! Je me croise les doigts et souhaite de tout mon coeur que cette fois ci c'est la bonne! Tout comme vous, je ne privilégie pas de mettre du sel ou des épices fortes tel le tabasco sur les selles! Je préfère dépenser mon énergie à les ramasser immédiatement! Ceci m'amène à penser qu'ils aiment les selles qu'ils réussissent à me cacher car elles sont chaudes, molles et fraîches!!
Est-ce-que je suis dans l'erreur? Peut-être que c'est parce qu'il préfèrent celle-si à la moulée sèche? Ils préfereraient que je leur donne de la nourriture en canne, molle, température pièce et fraîche? Même s'ils ne savent même pas que ça existe???(je ne leur ai donné que de la moulé pour chiot, de très bonne qualité depuis leur arrivée et je les ai eu alors qu'ils avaient 7 semaines) Vous comprenez? J'espère vraiment enrayer ce problème le plus rapidement possible!

Merci encore pour votre site, c'est super interessant!

0    0
Par julie

Mon chihuahua avait le même problème j'ai mis du temps à le résoudre. j'ai trouvé un super produit chez mon véto cher (20 euros ttc) mais efficace. toutefois il ne faut pas oublier une seule fois d'en mettre ds la nourriture sinon sa recommence.

0    0
Par marianne

Ma petite chienne de 7 ans m'a fait récemment fait le coup de manger des excrements d'autres chiens. J'ai acheté chez mon véto un produit à pulsériser sur ses croquettes. je lui donnait que des croquettes 'light" de chez mon véto maintenant je fais moit/moit avec des croquettes plus riches. Pas moyen de trouver ce la citrouille en conserve alors j'ai cuit de la citrouille je l"ai mixée et congelée en cubes dans des bacs a glacons et j'en mets une cuiller à soupe tous les jours sur ses croquettes.......bien sur je surveille les promenades, uniquement en laisse.....

0    0
Par fredi

Bonne chance !
Ma petite chienne Shit Shu a maintenant 4 ans et elle mange ses excréments depuis le tout début.
J'ai tout essayé. Sans succès. Elle mange du Royal Canin... et la seule solution c'est d'être présente lorsqu'elle fait ses besoins. Pas de tout repos mais c'est la seule solution.
Courage !

0    0
Par MAG

Jai un teckel de 6 mois qui va manger les crottes dans la litiere de mon chat. Que puis-je faire pour lui en empecher?

0    0
Par Marie

bonjour
j ai 1 petite shi tsu de 5 mois coprophage. j ai essaye de lui donner 1 produit sur les repas mais elle est aussi attiree par les selles d autres animaux je ne sais plus que faire d autant qu elle n est toujours pas propre a la maison.
merci de me repondre

0    0
Par martino
Rédiger un commentaire

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet

Articles sur le même thème