25 races de chien qui aiment les enfants

25 races de chien qui aiment les enfants

Un chien peut être bénéfique tout au long du développement d’un enfant, étant tour à tour un copain avec lequel il s’amuse, un soutien en qui il peut avoir confiance et une personne importante dont il doit prendre soin, ce qui le responsabilise.


Toutefois, adopter un chien quand on a des enfants n’est pas forcément chose aisée. En effet, au-delà du fait qu’il faut s’assurer comme pour toute adoption d’être en mesure de répondre aux besoins intrinsèques de l’animal (d’espace, d’activité quotidienne, d’entretien, etc.), il est essentiel de s’assurer qu’il soit en mesure de s’entendre avec les plus jeunes. A défaut, le rêve peut vite tourner au cauchemar…


Au contraire, pour peu que le choix soit bien effectué et qu’une relation saine se mette en place, il y a fort à parier que les deux deviennent rapidement inséparables.


Voici une sélection de 25 races de chien adaptées avec un enfant, ainsi que quelques rappels qu’il est toujours bon d’avoir en tête.

Partager
 

La race est une indication, pas la garantie d’une bonne relation

La race est une indication, pas la garantie d’une bonne relation

Les représentants d’une même race présentent souvent des traits de caractère communs, en plus d’une apparence harmonisée.

 

Toutefois, souvent ne veut pas dire toujours. En effet, chaque chien a sa personnalité propre, qui dépend au moins autant du patrimoine génétique hérité de ses parents que son vécu, c’est-à-dire sa socialisation, son éducation et ses éventuels traumatismes. Un individu appartenant à une race connue pour être sociable et adorer les enfants peut se montrer craintif ou agressif à leur encontre, par exemple s’il a été violenté ou traumatisé – en particulier si c’était pendant sa jeunesse, et si justement un enfant était impliqué. Au contraire, un sujet appartenant à une race de chien considérée comme dangereuse peut déborder d’affection et de patience envers les plus jeunes, surtout s’il les côtoie depuis son plus jeune âge et que ceux-ci sont suffisamment âgés pour savoir comment se comporter avec respect à son encontre.

 

Il faut donc toujours garder en tête que la propension d’un chien à bien s’entendre avec les enfants ne dépend pas que de sa race. Choisir un Labrador Retriever, par exemple, n’est donc pas une garantie que la cohabitation se déroulera comme dans un rêve pendant toute la vie de l’animal. Néanmoins, c’est mettre toutes les chances de son côté pour que cela arrive, surtout si l’on prend soin de le socialiser au mieux dès son plus jeune âge et de l’éduquer convenablement.

Le Labrador Retriever

Le Labrador Retriever

La race de chien la plus populaire au monde est aussi LE chien de famille par excellence. Joueur, obéissant et affectueux, le Labrador Retriever est idéal pour prendre un bain avec les enfants, les protéger lors d’une promenade en ville, leur tenir chaud pendant les nuits d’hiver, ou tout autre usage que lui-même ou les petits pourraient imaginer.

 

Si ces derniers arrivent par ailleurs à résister aux demandes incessantes de nourriture de la part de leur gourmand ami, c’est une combinaison gagnante.

Le Saint-Bernard

Le Saint-Bernard

Le Saint-Bernard est un chien géant qui pèse autant qu’un adulte et dépasse d’une tête les plus jeunes, même lorsqu’il est bien calé sur ses quatre pattes.

 

Pendant ses premières années, il peut être un peu chahuteur, et de ce fait bousculer facilement un enfant : il faut donc faire montre d’une certaine vigilance. Néanmoins, une fois adulte, il n’aime rien tant que de rester tranquille aux côtés de son petit maître, qu’il couvre de son affection et accompagne lors de promenades.

 

Très tolérant avec les enfants, il fait preuve d’une patience impressionnante à leur égard. C’est aussi un protecteur hors-pair, qui n’hésite jamais à s’interposer s’il perçoit une quelconque menace à leur encontre.

 

Ceci peut d’ailleurs poser problème dans le cadre de jeux entre enfants, s’il a l’impression que le petit de la famille se fait agresser par un de ses camarades alors qu’il n’en est rien.

Le Beagle

Le Beagle

Son énergie inépuisable permet au Beagle de courir pendant des heures avec les enfants – il est d’ailleurs rarement celui qui fatigue le premier. Toutefois, elle peut aussi s’avérer problématique avec les tout-petits, qui risquent d’être chahutés par ce chien hyperactif.

 

Si sa propension à n’en faire qu’à sa tête explique qu’il ne soit pas forcément motivé pour suivre les règles du jeu, il y participe néanmoins avec enthousiasme et sait se faire pardonner lorsqu’il triche et prend la balle entre les dents plutôt que de la jouer au pied. En outre, les petits apprécient de trouver en lui un partenaire de leur taille.

 

Celle-ci ne l’empêche d’ailleurs pas de se montrer courageux. Même s’il n’est pas agressif pour un sou, il n’hésite pas à prendre la défense du petit de la famille si celui-ci se retrouve dans une situation problématique.

Le Lévrier Whippet

Le Lévrier Whippet

Le Lévrier Whippet peut s’entendre à merveille avec les enfants, mais mieux vaut que ceux-ci aient déjà un certain âge. En effet, au-delà du fait qu’il est relativement fragile et qu’ils pourraient donc être dangereux pour lui, il ne tolère que peu les mauvais traitements : mieux vaut donc le faire vivre avec un enfant suffisamment grand et responsable pour savoir que lui tirer la queue n’est pas un jeu amusant à son goût.

 

En revanche, comme il a de l’énergie et de l’affection à revendre, courir à en perdre haleine dans le jardin, se rouler dans l’herbe ou sur le tapis du salon et dormir au chaud sous la couette sont des activités qu’il adore partager avec son jeune maître, et ils ne s’en privent généralement pas.

Le Cocker Anglais

Le Cocker Anglais

A l’image du célèbre chien de bande dessinée imaginé en 1959 par Jean Roba et Maurice Rosy, les créateurs des personnages de Boule et Bill, le Cocker Anglais se montre inséparable de l’enfant de la famille.

 

Il le suit dans tous ses jeux et aventures, grogne à l’approche d’une menace (ou du moins de ce qu’il perçoit comme tel) et s’endort à ses côtés. Tout comme Bill, c’est un pot de colle qui ne se lasse jamais de passer du temps avec les siens.

 

D’ailleurs, quand l’enfant n’est pas disponible, il y a toutes les chances que ce soient les parents qui deviennent « victimes » de son affection.

Le Bouvier Bernois

Le Bouvier Bernois

Malgré un gabarit impressionnant qui peut vite le conduire à faire tomber un tout-petit sans s’en rendre compte, le Bouvier Bernois est parfait pour une famille avec des enfants, dès lors que ces derniers ont un certain âge et risquent donc moins d’être renversés.

 

Joueur, sportif et endurant, il est toujours ravi de courir et s’amuser avec les plus jeunes, qui en règle générale sont épuisés bien avant lui. Protecteur et vigilant, il monte la garde auprès du petit endormi, s’assurant que personne ne vienne troubler son sommeil. Affectueux, il offre son doux pelage pour essuyer les gros chagrins et son oreille attentive pour écouter les problèmes existentiels des enfants – voire de leurs aînés.

 

La nounou idéale serait-elle tricolore, suisse et poilue ?

Le Berger Australien

Le Berger Australien

Le Berger Australien s’entend aussi bien avec les grands qu’avec les petits, et peut tout aussi bien jouer dans le jardin que rester calmement sur le canapé aux côtés de son maître en train de lire un livre ou regarder la télévision. Il s’adapte à toutes les situations sans poser de problèmes, tant qu’il a la possibilité de recevoir et donner de l’affection.

 

Ses nombreuses qualités justifient amplement qu’il soit notamment le chien préféré des Français, avec près de 15.000 individus enregistrés chaque année auprès de la Société Centrale Canine.

Le Caniche

Le Caniche

Très proche de sa famille, et plus particulièrement des enfants, le Caniche est cependant peu tolérant des mauvais traitements et n’est pas adapté aux plus petits. Les plus grands, en revanche, adorent cette boule de poils toujours de bonne humeur, à l’intelligence bien au-dessus de la moyenne, qui se plaît tout autant sur un terrain de sport que sur le canapé.

 

C’est aussi un chien qui nage très bien, et qui se fait un plaisir se baigner avec les enfants, que ce soit dans la piscine ou ailleurs, même s’il faut bien évidemment lui éviter les courants trop importants.

Le Terre-Neuve

Le Terre-Neuve

Le Terre-Neuve est un gentil géant, dont la taille peut causer des accidents lorsqu’il bouscule un tout-petit par inadvertance, mais dont le caractère doux et patient en fait de manière générale un excellent camarade pour les enfants de plus de 6 ou 7 ans. Joueur et protecteur, il adore passer l’après-midi au bord de l’eau avec un enfant, et est ravi de l’accompagner pour se baigner.

 

En outre, l’instinct de protection et de sauvetage est tellement ancré en lui qu’il n’hésite pas à mettre sa vie en danger pour sauver un humain. Beaucoup de personnes doivent à un Terre-Neuve d’être encore en vie.

L’Epagneul Breton

L’Epagneul Breton

L’Epagneul Breton est idéal pour une famille nombreuse qui compte à la fois des enfants et des animaux de différentes espèces. Il est en effet très sociable non seulement avec ses humains, mais aussi avec les autres animaux éventuels de la maison : son instinct de chasse n’est réveillé que par le gibier. Il adore jouer dans le jardin avec les plus jeunes, avant de venir se reposer aux côtés du chat de la maison sur le canapé du salon, ne manquant pas d’y laisser une place également à ses maîtres adorés.

 

Assez adaptable, il peut très bien vivre en appartement s’il est suffisamment promené, mais préfère assurément avoir un jardin à sa disposition.

Le Rhodesian Ridgeback

Le Rhodesian Ridgeback

Le Chien de Rhodésie à Crête Dorsale gagne à être connu, le courage et la puissance qui en ont fait un chasseur de lion étant à la mesure de la patience et de la douceur qu’il affiche avec les enfants.

 

Sa taille respectable fait toutefois qu’il n’est pas adapté aux plus petits, qu’il risque de bousculer par inadvertance. C’est plus particulièrement vrai lors de ses deux ou trois premières années, car il est alors particulièrement chahuteur. Mais une fois son adolescence passée, c’est un formidable compagnon de jeu pour les enfants, doublé d’un garde du corps capable de mettre en fuite la plupart des agresseurs potentiels.

Le Leonberg

Le Leonberg

Si la taille impressionnante du Leonberg fait qu’il n’est pas vraiment le meilleur choix pour les plus jeunes, il est idéal en revanche pour ceux qui ont déjà un certain âge. A la fois joueur et patient, il ne se lasse jamais de passer du temps à s’amuser et est parfaitement capable d’occuper un enfant une après-midi entière, offrant aux parents un repos bien mérité.

 

Il est aussi très doué pour lire les émotions humaines et apparaître justement quand le petit a un chagrin et besoin de réconfort.

 

En outre, sa seule présence suffit à dissuader les personnes ou animaux malintentionnés, qui ont rarement envie de se frotter à un chien de 70 kg.

Le Chien Finnois de Laponie

Le Chien Finnois de Laponie

Le Chien Finnois de Laponie, à ne pas confondre avec le Berger Finnois de Laponie, convient parfaitement aux enfants du fait de son tempérament joueur et actif. Il peut rester tranquillement à leurs côtés en les regardant jouer à la console, mais n’hésite pas à leur rappeler qu’il fait beau dehors, et que ce serait bien plus amusant de courir après une balle dans le jardin.

 

Très affectueux avec les siens, il se montre en revanche nettement plus méfiant envers les étrangers. Ceci peut s’avérer utile pour contrebalancer la tendance naturelle d’un enfant à faire confiance à un adulte quel qu’il soit.

Le Chien de Ferme Dano-Suédois

Le Chien de Ferme Dano-Suédois

Bien qu’il soit peu connu en dehors de sa région d’origine, le Chien de Ferme Dano-Suédois a longtemps été utilisé pour occuper les enfants pendant que les parents travaillaient dans le potager. Ce n’est donc pas une surprise qu’il soit incroyablement proche des plus jeunes.

 

Il peut ainsi passer la journée entière avec eux en ne cessant de s’adapter à l’humeur du moment, que ce soit l’heure de la sieste ou au contraire celle de jouer dans le jardin. De plus, il ne se montre ni possessif ni exclusif, et n’est donc pas du genre à regarder de travers les copains que le petit invite à jouer. Au contraire, il semble faire sien le célèbre adage voulant que « plus on est de fous, plus on rit ».

 

Sa petite taille l’empêche de protéger efficacement son jeune maître en cas de danger, mais son aboiement et sa vitesse de réaction permettent de donner l’alerte rapidement.

Le Berger Roumain de Bucovina

Le Berger Roumain de Bucovina

Récemment reconnu par la Fédération Cynologique Internationale (FCI), le Berger Roumain de Bucovina suscite un intérêt grandissant. Sa puissance et son courage sans faille sont appréciées des gardiens de troupeaux, mais sa loyauté, sa tendresse et sa patience sont tout aussi remarquables, et appréciables avec des enfants.

 

Son gabarit géant fait toutefois qu’il ne convient pas aux tout petits, qu’il aurait vite fait d’envoyer valser sans même s’en rendre compte. En revanche, c’est un compagnon fantastique pour ceux qui ont déjà un certain âge. Il n’est pas du genre à jouer pendant des heures, mais adore se reposer à leur côté, s’assurer qu’ils font bien leurs devoirs, ou encore leur apporter tout son soutien lors d’une partie endiablée sur un jeu vidéo.

 

Il peut également faire office d’oreiller douillet pour une sieste en toute sécurité. En effet, ce chien est très protecteur et sait faire comprendre aux personnes malveillantes qu’elles feraient mieux de ne pas s’approcher. Si ceux-ci ne veulent pas comprendre le message, ils apprennent vite à ne pas déranger un animal capable de mettre en fuite un ours.

Le Boxer

Le Boxer

Ceux qui ne connaissent pas le Boxer l’imaginent comme un chien de garde antipathique et agressif… Il n’y a rien de plus éloigné de la vérité !

 

Joyeux et affectueux, c’est un compagnon plein d’entrain et d’énergie, pour qui la vie est une fête. Il adore passer sa journée à jouer avec les enfants, qu’il recouvre ensuite de bisous baveux pour partager son bonheur d’être avec eux.
Sa taille et son énergie débordante impliquent qu’il peut renverser les plus petits sans le vouloir, et l’idéal est donc que les petits de la famille aient déjà un certain âge. Dans tous les cas, il fait preuve d’une grande patience à leur encontre, sous réserve bien sûr que ceux-ci ne le maltraitent pas. Par ailleurs, en cas de besoin, il n’hésite pas à faire parler sa force pour défendre les siens.

Le Mastiff Anglais

Le Mastiff Anglais

De par sa taille et son poids, le Mastiff Anglais fait un très bon chien de garde, dont la simple présence suffit à dissuader la plupart des intrus.

 

Mais ce grand molosse très calme est aussi connu pour son extrême gentillesse. En effet, c’est aussi un parfait chien de famille, qui il se montre particulièrement attentionné et délicat avec les enfants. Il est trop paresseux pour être un partenaire de jeu idéal, mais adore se reposer à leurs côtés et leur offrir son affection.

 

S’il n’est absolument pas violent ou impulsif, son gabarit implique toutefois qu’il peut renverser un tout-petit sans même sans rendre compte : mieux vaut un foyer dans lequel les petits ont déjà un certain âge.

L’American Staffordshire Terrier

L’American Staffordshire Terrier

L’American Staffordshire Terrier (ou Amstaff) est extrêmement puissant, ce qui a souvent séduit des personnes intéressées davantage par ses capacités physiques extraordinaires que par son caractère. C’est ce qui explique qu’il soit aujourd’hui un chien classé comme dangereux dans de nombreux pays.

 

Pourtant, dès lors qu’il est équilibré, il est en fait on ne peut plus doux et affectueux. Loin de l’image d’agressivité qui lui est associée, c’est plutôt un pot de colle qui a toujours envie de s’amuser, surtout avec les plus jeunes, qui ont souvent davatage de temps et d’énergie à lui dédier. Bien socialisé et éduqué, il peut parfaitement devenir le meilleur ami d’un enfant suffisamment âgé.

Le Dalmatien

Le Dalmatien

Le Dalmatien est un chien au caractère agréable et joueur, qui s’entend très bien avec les enfants. Il n’est nul besoin d’en posséder 101 pour les occuper : un seul a suffisamment d’énergie pour s’amuser avec eux toute la journée. Affectueux et câlin, il aime ensuite venir faire la sieste à leurs côtés. Il se montre tout aussi doux et calme avec tous les membres de la famille.

 

Néanmoins, comme il est assez têtu, son éducation doit être menée avec rigueur pour le mettre sur de bons rails dès son plus jeune âge. Le fait qu’il soit très intelligent et comprenne vite est toutefois un atout dès lors qu’on sait comment s’y prendre avec lui.

Le Dogue de Bordeaux

Le Dogue de Bordeaux

Malgré sa taille et sa réputation sulfureuse qui font que sa possession est réglementée - voire interdite - sur certains territoires, le Dogue de Bordeaux est un chien très affectueux, qui adore la compagnie humaine, et notamment celle des enfants.

 

Il a un caractère très équilibré, ne se montre jamais agressif, et aime jouer et s’amuser avec les petits. Il préfère toutefois les jeux calmes aux efforts intenses, et est meilleur compagnon pour une partie de Monopoly que pour du football dans le jardin.

Le Bulldog Anglais

Le Bulldog Anglais

Le passé de chien de combat du Bulldog Anglais n’est qu’un lointain souvenir : c’est aujourd’hui un compagnon affectueux et joueur, qui se montre très proche des enfants.

 

De fait, son apparence patibulaire est trompeuse : cet animal est en réalité une boule d’affection qui adore se faire dorloter et reste d’un calme absolu en toutes circonstances, ou presque. Il adore jouer avec les enfants dans le salon, avant de retourner faire la sieste tranquillement.

Le Westie

Le Westie

Le Westie (ou West Highland White Terrier) est un petit terrier vif, dynamique et intelligent. Son caractère joueur et infatigable en fait facilement le meilleur copain des enfants, tandis que sa petite taille le rend compatible même avec les plus petits : il ne risque pas de les faire tomber. Dans le même temps, il est suffisamment costaud pour résister à un mauvais geste lors d’un caprice.

 

Ce petit malin adore faire des bêtises, et trouve souvent dans les plus jeunes des partenaires de choix. Il sait les remercier, par exemple en venant dormir à leurs côtés pour leur tenir chaud.

Le Golden Retriever

Le Golden Retriever

Le Golden Retriever fait partie des races de chien les plus populaires dans le monde. Il adore plaire et aime jouer avec tous les membres de la famille, sans exception, mais affiche une affinité certaine avec les plus jeunes.

 

Son caractère dynamique et son endurance en font un chien idéal pour un enfant très actif, qui aura bien du mal à venir à bout de l’énergie et de la bonne humeur débordantes de son compagnon.

Le Cavalier King Charles Spaniel

Le Cavalier King Charles Spaniel

Le Cavalier King Charles Spaniel est naturellement doux, gentil et calme, ce qui le rend parfaitement adapté aux enfants qui aiment rester tranquilles.

 

Il adore passer des heures sur les genoux à faire et recevoir des câlins, mais quand le moment est venu il n’hésite pas à jouer et courir pour se dépenser tout en s’amusant. Très fiable, il est naturellement ouvert en compagnie des enfants, et ce dès son plus jeune âge.

 

Ce n’est pas le meilleur choix pour un petit hyperactif, mais c’est en revanche un excellent chien pour un enfant calme, qui a cependant besoin comme tout petit de se dépenser de temps en temps.

Le Boston Terrier

Le Boston Terrier

Le petit Terrier de Boston est tout à fait compatible avec la présence d’un très jeune enfant, car il est de nature gentille et agréable, et se montre très patient avec les plus jeunes. Comme il est en outre lui-même assez robuste, le risque est limité pour chacun des deux protagonistes. Cela ne doit toutefois pas faire perdre de vue que les interactions entre un tout-petit et un chien - quel qu’il soit - doivent toujours se faire sous la surveillance d’un adulte.

 

Vif et plein d’énergie quand il s’amuse, ce petit chien au nez retroussé a vite fait de retrouver son caractère calme dès que le jeu se termine. Une fois qu’il s’est dépensé, une de ses activités favorites est de dormir sur le canapé du salon, aux côtés de son jeune maître.

Les risques des interactions entre un chien et un enfant

Les risques des interactions entre un chien et un enfant

Les bienfaits qu’apporte la présence d’un chien aux côtés d’un enfant ne doivent pas faire oublier qu’elle implique également des risques. Le problème se pose particulièrement avec les plus jeunes, qui peuvent avoir des gestes brusques et maladroits, ne sachant pas identifier les signaux envoyés par un chien qui est sur le point de passer à l’attaque, ni même apprendre à éviter ce qui peut constituer pour lui une agression et engendrer une réaction hostile de sa part. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle un chien et un tout-petit ne doivent jamais être laissés seuls sans surveillance, même pour une courte durée – cela vaut quelle que soit la race de l’animal et sa relation avec l’enfant.

 

Dans tous les cas, lorsque les choses tournent mal entre un chien et un enfant, des dommages sont possibles des deux côtés, et chacune des parties peut souvent se prévaloir du célèbre « C’est lui qui a commencé ».

 

Par exemple, un petit qui n’a pas appris à bien se comporter en présence d’un animal et trouve amusant de tirer les oreilles d’un Fox Terrier risque de se mettre à hurler si celui-ci lui fait comprendre d’un coup de dent qu’il n’apprécie pas le traitement.

 

A l’inverse, un Chihuahua n’ayant pas appris à respecter l’enfant de la famille et pensant pouvoir grimper sur ses genoux pour lui voler sa glace risque de se voir éjecter violemment d’un coup de pied, et de se retrouver avec quelques fractures.

 

En effet, la différence de taille moins importante qu’avec les adultes fait que le chien voit potentiellement le petit plus comme un égal que comme un leader de meute, ce qui peut parfois être la cause de problèmes. Il est absolument essentiel qu’il comprenne que l’enfant est au-dessus de lui dans la hiérarchie familiale, et que sa petite taille ainsi que sa disponibilité pour jouer et faire des bêtises ne signifient nullement qu’il ne doit pas être respecté.

 

Un travail d’éducation est donc indispensable de part et d’autre, et permet d’éviter bien des problèmes.

Le mot de la fin

Sous réserve que certaines conditions soient remplies de part et d’autre, les bienfaits des chiens pour les enfants sont indéniables. Cela n’a d’ailleurs pas échappé à certains professionnels de santé, comme l’illustre le succès des chiens de thérapie auprès des plus jeunes dans les hôpitaux et autres institutions (par exemple pour l’accompagnement des enfants autistes).

 

La plus belle preuve de l’importance qu’un chien peut avoir pour un enfant et de la qualité que peut avoir leur relation reste le nombre d’adultes qui se souviennent avec nostalgie et amour de leur premier compagnon, celui avec lequel ils ont grandi et qui a toujours été à leurs côtés, aussi bien dans les moments de joie que dans les périodes plus difficiles.

Dernière modification : 08/17/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet