La santé du chien vivant en appartement

Un chien d’appartement est-il plus susceptible de contracter certaines maladies ?

Un chien d’appartement est-il plus susceptible de contracter certaines maladies ?

Comme l'être humain, le chien peut à tout moment tomber malade et se faire attaquer par les petites bêtes qui se trouvent dans la nature. Par exemple, au-delà du fait que certaines bactéries nuisibles peuvent être présentes dans son organisme dès la naissance, il peut se faire attaquer par des insectes comme les aoûtats, ces larves qui ressemblent à de petits acariens.

 

Quant aux puces, elles lui sautent dans le poil lorsque qu'il se balade et s'éparpillent ensuite un peu partout sur les meubles et entre les lattes du parquet, sur les coussins, les tapis, les sièges ou encore les plinthes. Lutter contre les puces du chien est d'autant plus difficile qu'on ne les voit pas et qu'elles se déplacent vite. Un chien vivant en appartement peut certes en attraper à l'occasion d'une promenade classique ou d'une balade en forêt, mais il est quand même de façon générale moins exposé à ce risque qu'un chien vivant principalement en plein air.

 

La santé du chien vivant en appartement

De la même façon, tout propriétaire de chien se doit d'être vigilant quant aux épillets, ces graminées qui ressemblent à des épis de blé et peuvent causer des blessures ou des abcès. Leur extrémité pointue s'attache aux poils du chien et s'enfonce dans la peau, principalement dans le nez, les oreilles les yeux et les voies génitales. On les retrouve dans les parcs, mais aussi et surtout dans les champs et les forêts. C'est également un risque auquel un chien d'appartement est a priori moins exposé.

 

La santé du chien vivant en appartement

En revanche, ce qui peut guetter le chien d'appartement, c'est un manque d'exercice à l'origine d'un problème de surpoids, voire d'obésité du chien. Si on peut comprendre que le maître ne fasse pas montre d'un grand enthousiasme pour sortir le promener quand il fait froid et qu'il pleut, il ne doit pas moins garder en tête que faire de l'exercice est nécessaire pour lui, au risque de développer des problèmes de santé – tout comme l'Homme, finalement !

 

La santé du chien vivant en appartement

Par ailleurs, les chiens qui vivent en extérieur ont une meilleure résistance au froid que les autres, qui ressentent bien plus la différence de température. Par conséquent, s'il vit en appartement, il est important de bien protéger son chien contre le froid en hiver, même si ce n'est que pour sortir faire ses besoins. C'est d'autant plus vrai qu'il existe des races de chien très sensibles au froid - principalement des races de chien à poil court.

 

La santé du chien vivant en appartement

Enfin, il faut savoir que, dans certains cas, un chien est susceptible de contaminer ses maîtres. On appelle zoonoses du chien les maladies canines transmises par un animal vertébré à l'Homme, ou l'inverse. La rage, la salmonellose et la peste en font notamment partie.

 

La contamination survient lorsque le maître est en contact avec les excréments de son animal, sa salive, ses muqueuses, ou encore s'il se fait mordre.

 

De façon générale, les personnes fragiles, c'est-à-dire les femmes enceintes, les enfants de moins de 5 ans, les personnes de plus de 65 ans et celles avec un système immunitaire défaillant sont les plus susceptibles d'être touchées.

 

Il est donc important de se laver les mains après avoir caressé son animal, toujours ramasser ses besoins avec un sac en plastique ou des gants, l'empêcher de lécher le visage, vermifuger son chien fréquemment et toujours s'assurer qu'il est à jour de ses vaccins, même s'il vit en appartement. Il convient également de nettoyer régulièrement la maison et de se débarrasser des poils, s'il en perd.

Les dangers de la vie en appartement pour un chien

Les dangers de la vie en appartement pour un chien

Un appartement regorge de risques de dangers domestiques pour un chien.

 

Attention par exemple à ne pas laisser des couteaux, des objets en verre ou tout objet tranchant sur le plan de travail ou à n'importe quel endroit qui lui est accessible. Il pourrait avoir envie de jouer avec, de les lécher voire de les avaler, et se faire mal.

 

Par ailleurs, comme pour les enfants, les sacs plastiques doivent rester hors de sa portée, car il pourrait s'asphyxier avec.

 

Il faut également veiller à ne pas laisser traîner des petits jouets, des chaussettes ou sous-vêtements, et de façon générale tout objet assez petit qui pourrait être ingéré par le chien, avec à la clef le risque qu'il s'étouffe. En ce qui concerne les médicaments et les produits d'entretien, il est important de les mettre dans des placards prévus à cet effet, afin d'éviter qu'il ne les ingère.

 

Par ailleurs, il faut faire attention aux objets lourds et/ou volumineux : en voulant jouer avec, il pourrait se les prendre sur la tête...

 

La santé du chien vivant en appartement

Si l'appartement possède un balcon, il faut être vigilant, en particulier si le chien est très curieux et aime s'y aventurer pour regarder ce qu'il se passe dehors. Il est préférable d'y installer des barrières, car une chute est vite arrivée.

 

De même, il faut toujours veiller à éteindre les plaques de cuisson pour éviter à l'animal, trop curieux, de se brûler. Les fils électriques peuvent également être très dangereux, attisant son envie de jouer malgré leur dangerosité qu'il ignore.

 

La santé du chien vivant en appartement

Enfin, le chien ayant généralement un grand faible pour la nourriture, il faut veiller à ce qu'il ne se jette pas sur l'assiette de son maître quand ce dernier a le dos tourné, ou même tout simplement sur les restes jetés à la poubelle. En effet, certains mets dont l'Homme se délecte s'avèrent être des aliments toxiques pour le chien.

 

D'autres ne sont pas immédiatement toxiques, mais peuvent néanmoins lui causer du tort, par exemple en étant la cause d'allergies alimentaires du chien. Quant au sucre, il peut entraîner un problème de diabète du chien, voire carrément de cécité du chien.

 

On voit donc que même si le fait de vivre en appartement protège le chien de certains dangers présents à l'extérieur – à l'instar par exemples des plantes toxiques pour les chiens -, il n'en reste pas moins exposé à certaines sources de risques, et qu'une grande vigilance s'impose.

Le mot de la fin

La vie en appartement est certes totalement inadaptée pour certaines races de chiens. Néanmoins, dans la majorité des cas, elle n'est pas un problème en soi. Ce qui importe avant toute chose est que le maître soit assez présent pour apprendre la propreté à son chien, le sociabiliser, jouer avec lui, lui permette de se dépenser, et ce dès son plus jeune âge.

 

S'il n'est pas en mesure de le faire, que cette indisponibilité soit durable ou ponctuelle, il doit trouver un moyen de faire en sorte que quelqu'un d'autre puisse tenir compagnie à son animal. La communication et les interactions avec d'autres chiens et avec l'Homme sont très importantes, et ce à tout âge. Ça n'est pas parce qu'un chien vit dans un château plutôt que dans un appartement et peut rester toute la journée dehors qu'il sera plus heureux qu'un autre.

Dernière modification : 05/21/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.

Discussions sur ce sujet