La cohabitation entre chiens et humains, cela s’apprend

La cohabitation entre chiens et humains, cela s’apprend

L'actuelle polémique sur les chiens considérés comme dangereux nous rappelle l'importance de bien (faire) éduquer son fidèle compagnon à quatre pattes, et de bien le connaître et le maîtriser.

Partager
 Envoyer cette page à un ami

Si le chien doit être habitué à la vie dans une société humaine, l'Homme doit, lui aussi, savoir comment vivre et se comporter avec les canidés. «En fait, c'est une affaire de respect», expliquent Gabrielle Tenud et Plinio Bracelli, éducateurs canins à Genève. «Les maîtres doivent faire attention au comportement de leur chien, tout comme les autres gens doivent veiller à ne pas avoir une attitude inadéquate en présence des canidés.»

Les situations où il faut faire attention

Les situations où il faut faire attention

Alors, justement, comment se comporter face aux chiens et éviter tous problèmes? Conseils pratiques en fonction de diverses situations courantes (*).

Lors du jogging

N'oubliez pas que les endroits pour les joggers sont souvent des lieux autorisés aux chiens en liberté.
Pour éviter tous problèmes, il est recommandé aux coureurs qui croiseraient des chiens en balade avec leurs maîtres, d'arrêter momentanément leur course pour reprendre le rythme de la marche une fois arrivé à hauteur des chiens, le temps de les dépasser tranquillement sans les effrayer et risquer une morsure, puis, quelques mètres plus loin, de reprendre le rythme de la course.

Gesticuler

Le chien peut être surpris par des gestes qu'il peut interpréter comme hostiles. Sa réaction peut être agressive.

Changer brutalement d'attitude

Par exemple: dans un restaurant, des clients, apparemment calmes, sont assis à côté d'un autre client, accompagné d'un chien. Soudain, le comportement des premiers devient excité (euphorie ou agressivité). Comme dans le cas précédent, le chien peut être surpris et risquer de mordre.

Regarder fixement un chien droit dans les yeux

C'est l'une des choses à ne jamais faire (même si le chien a de beaux yeux)! Et pour cause: chez bien des animaux, le regard direct dans les yeux est perçu comme un signe de défiance. Certains chiens peuvent alors relever le défi et attaquer.

Toucher un chien inconnu

Jamais, surtout s'il s'agit d'un enfant. A moins que vous ne demandiez préalablement l'avis du propriétaire du chien. Et que vous respectiez sa décision!

Caresser un chien inconnu

Vous risquez de le toucher à un endroit sensible ou douloureux pour lui (maladie, accident). De plus, rien ne vous dit qu'il a envie de recevoir des caresses. Le risque est qu'il morde.

Croiser d'autres chiens

Lors d'une promenade avec son canidé. Ecartez-vous un peu pour éviter que les chiens ne se frôlent de trop près.

Rencontrer un(e) ami(e), lui/elle aussi en train de se balader avec son chien

Saluez-vous, mais ne vous attardez pas et passez votre chemin, ou alors poursuivez votre promenade ensemble. Dans tous les cas, ne restez pas immobiles, mais toujours en mouvement.

En effet, les canidés vivent en meute, à la tête de laquelle se trouve un mâle ou une femelle dominant(e). Or, une fois arrêtés en un endroit, les chiens vont d'abord se jauger du regard, puis, au bout de quelques minutes, vont vouloir tenter de déterminer qui peut devenir le chef de cette meute de circonstance. En outre, les canidés ayant aussi l'instinct territorial, ils pourraient se liguer pour défendre l'endroit qu'ils occupent, même momentanément.

Réveiller un chien

Une nouvelle fois, s'il est surpris, il peut avoir peur et mordre.

Acculer un chien

Même vous le fait involontairement, contre un endroit duquel il ne peut plus s'échapper. Se sentant «pris au piège», il n'aura plus qu'une solution pour se dégager: l'attaque.

Le langage corporel du chien

Le langage corporel du chien

Quelques exemples d'attitudes caractéristiques des canidés et leur signification, pour mieux les comprendre et anticiper leurs réactions.

Queue entre les jambes

Signe de peur, voire de soumission.

Crocs montrés

Pas toujours signe d'agressivité. Si seuls les crocs de devant sont dégagés: le chien veut intimider et est sûr de lui. Si tous les crocs sont dégagés: le chien a peur; il risque de mordre par défense.

En appui sur les pattes avant

Signe de défiance entre canidés ou appel au jeu (selon les circonstances).

Regard fixe, pupilles dilatées

Niveau de stress important. Risque d'attaque si fuite impossible.

Oreilles plaquées en arrière

Le chien a peur ou se soumet.

Poils hérissés sur le dos

Sert à impressionner un autre chien. N'est pas forcément un signe d'agressivité, mais plutôt d'attention.

Battement de queue

Contrairement à ce que l'on croit communément, n'est pas toujours un signe de contentement ou de joie, mais plutôt d'excitation (au sens positif comme négatif).

En conclusion

Les deux spécialistes ajoutent: «D'ailleurs, ce n'est pas toujours du chien que l'on doit tout exiger, mais au plus intelligent à s'adapter à l'autre et/ou au contexte. Et, entre le chien et l'Homme, c'est quand même le second qui est le plus intelligent, non?»… Soit.

 

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le dossier sur le comportement & l'éducation du chien.

Dernière modification : 09/08/2016.
Reproduction interdite sans autorisation.

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet