Pourquoi mon chien est-il agressif ?

Pourquoi mon chien est-il agressif ?

Même s'il est le meilleur ami de l'Homme, tout chien est forcément tenté un jour ou l'autre d'adopter un comportement agressif. Lorsqu'il est jeune, l'agressivité fait même partie de son apprentissage : c'est ainsi qu'il se développe, mais aussi qu'il comprend comment se défendre en cas de besoin.


Pour autant, l'agressivité d'un chien peut et doit impérativement être encadrée, car à défaut, elle peut rapidement poser problème à son entourage. Cela implique donc de comprendre les raisons qui peuvent pousser nos adorables compagnons à mordre ou à attaquer...


Quelles sont les causes de l'agressivité du chien ? Comment faire pour la limiter ? Y a-t-il des chiens plus agressifs que d'autres ?

Page 1 :
Comprendre et limiter l'agressivité du chien
Page suivante :
L'agressivité du chiot

Le chien, un compagnon loin d'être inoffensif

Le chien, un compagnon loin d'être inoffensif

"Pourquoi mon chien devient-il tout à coup agressif ?" : la question peut paraître triviale, et pourtant il n'est pas si évident d'y trouver une réponse ! Preuve s'il en est que le nombre de morsures de chiens recensées dans le monde ne semble pas vraiment reculer, et ce en dépit des connaissances de plus en plus poussées sur la psychologie canine.

 

Ce qui est certain en tout cas, c'est que la sensibilisation, le travail des comportementalistes, éducateurs et vétérinaires, ainsi que les débats récurrents au sujet des races de chiens considérées comme dangereuses, ont au moins eu pour effet d'informer les maîtres des dangers que peut représenter leur animal. En effet, un coup de dents ou de griffes est vite arrivé, et même le plus petit et adorable des toutous peut blesser gravement quelqu'un.

 

Il faut en tout cas savoir que même s'il existe des chiens au caractère plus agressif que les autres, aucun d'entre eux n'attaque sans raison : s'il le fait, c'est soit en réponse à un évènement ou une perturbation extérieur (un ennui, un geste perçu comme une menace, une douleur...), soit du fait d'une mauvaise socialisation qui ne lui a pas appris à inhiber ce comportement envers ses congénères et/ou son entourage.

 

Comprendre et limiter l'agressivité du chien

Le meilleur ami de l'Homme est en effet un animal social, habitué à vivre en meute : contrairement aux félins qui sont plutôt des solitaires, il n'a donc aucun intérêt à déclencher des conflits inutiles avec sa famille. Pour cette raison, il cherche avant tout à éviter les bagarres et les agressions, et n'attaque que lorsqu'il estime n'avoir plus le choix.

 

Ainsi, lorsqu'il se trouve dans une situation inconfortable, il commence d'abord par utiliser des signaux d'apaisement (par exemple se lécher les babines, détourner la tête ou s'allonger sur le dos) afin d'à la fois se rassurer, faire comprendre à son interlocuteur qu'il doit cesser son comportement, et faire redescendre la pression. Ces signes sont pourtant encore mal compris les humains, qui n'y voient pas forcément le signe que l'agression est imminente. C'est d'ailleurs ce qui explique qu'aujourd'hui encore, un grand nombre de personnes ayant été mordues par un chien expliquent que ce dernier a "attaqué sans raison".

Tous les chiens peuvent être agressifs

Tous les chiens peuvent être agressifs

L'on croit souvent que les agressions et les morsures de chiens sont le fait de quelques races dangereuses.

 

Pourtant, dans les faits, ce ne sont pas les races les plus ostracisées comme le Pitbull ou le Stafford Terrier qui sont responsables du plus grand nombre d'attaques dans le monde. C'est même plutôt l'inverse : puisqu'elles sont considérées comme plus dangereuses que les autres, elles font l'objet de davantage de mesures préventives, et les maîtres sont bien informés des risques qu'elles représentent. À l'inverse, personne n'imagine le minuscule Jack Russel ou le fidèle Labrador être à l'origine d'une agression. Et pourtant, ce sont bien eux et quelques autres qui sont le plus souvent impliqués dans les agressions dans de nombreux pays, notamment parce qu'on s'en méfie justement moins.

 

Autre fausse idée : les agressions sont bien souvent le fait de l'animal de la famille ou du voisinage. En moyenne, moins d'une attaque sur deux est causée par un chien inconnu de la victime. Là encore, la raison est toute simple : les humains se montrent instinctivement plus méfiants lorsqu'ils ont affaire à un animal qu'ils ne connaissent pas. En outre, beaucoup de maîtres restent aujourd'hui encore persuadés que leur compagnon est inoffensif, et finissent par oublier toute prudence.

 

Dans la pratique, tout chien peut être amené un jour ou l'autre à mordre la main qui le nourrit, ou celle de qui que ce soit d'ailleurs. Les conduites agressives sont toutefois rarement mono-causales : il s'agit bien souvent d'une accumulation de facteurs qui conduit, un jour ou l'autre, à la morsure fatidique. Pour cette raison, il peut être dangereux de vouloir trop schématiser et généraliser. Seule l’étude minutieuse et personnalisée des contextes socio-familiaux, avec l’aide d’un spécialiste des interactions de l’Homme et du chien, peut parvenir à discerner avec précision les motivations à l’origine d’une conduite agressive. Ce qui est sûr, c'est qu'il y a toujours une raison !

Page 1 :
Comprendre et limiter l'agressivité du chien
Page suivante :
L'agressivité du chiot
Dernière modification : 09/20/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 Envoyer cette page à un ami

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet