Habituer un chien à vivre en appartement

Habituer un chien à vivre en appartement

La vie en appartement oblige le maître à se plier à certaines règles indispensables au bonheur de son compagnon à quatre pattes.

La gestion de la solitude du chien vivant en appartement

La gestion de la solitude du chien vivant en appartement

Son maître travaillant en moyenne 8 heures par jour, un chien doit apprendre à vivre seul. Pour cela, il existe plusieurs règles à respecter.

 

Tout d'abord, lorsqu'un membre de la famille rentre à la maison, il ne doit pas accorder d'attention au chien tout de suite. Il doit enlever son manteau, se débarrasser de ses affaires et se poser avant toute interaction avec son animal. Il est d'ailleurs préférable de lui demander de s'asseoir et de le féliciter avant de lui montrer toute marque d'affection. Cela permet de montrer au chien qui domine (or un chien a besoin de hiérarchie pour s'épanouir et être équilibré), et lui évite également de sauter et d'aboyer partout au moindre bruit. En effet, un chien reconnaît le pas de son maître de loin : les voisins n'apprécieraient pas forcément qu'il aboie systématiquement dès qu'il entend l'ascenseur ou les pas dans les escaliers.

 

Cela vaut également pour le départ de l'appartement. Le chien doit savoir que ce n'est pas parce que son maître sort qu'il ne reviendra pas. Il faut donc limiter les rituels de sortie, surtout lorsque c'est sans lui. Pour ce faire, il est préférable de préparer ses affaires en amont afin d'éviter qu'il pense que c'est l'heure de la balade, et de limiter la ritualisation ou les marques d'affection. Cela évitera de le sensibiliser au départ de sa famille, et lui permettra de rester seul sans aboyer ou pleurer.

 

Habituer un chien à vivre en appartement

On peut se dire d'ailleurs qu'un chien ayant accès à un jardin, avec par exemple une chatière pour chien lui permettant d'entrer et sortir sans problème pendant l'absence de son maître, est bien plus en mesure de s'occuper seul qu'un chien cantonné dans un appartement. Cela dit, après quelques jours, l'un comme l'autre a fait le tour des odeurs qui se trouvent dans son univers. Il faut donc lui donner des moyens de s'occuper.

 

D'où l'utilité d'un endroit qui lui est dédié pour le jeu, que les chiens vivant à l'air libre ont à disposition. Certains d'entre eux dorment même dans des enclos ou des cabanes dans le jardin et se plaisent tellement à l'extérieur qu'ils ne tiennent pas particulièrement à rentrer à la maison, même pour la nuit. Ce n'est évidemment pas le cas pour les chiens d'appartement, qui doivent chercher une autre source d'apaisement : celle-ci s'avère généralement être leur maître.

 

Habituer un chien à vivre en appartement

Il est néanmoins déconseillé de laisser dormir son chien dans le lit d'un membre de la famille. S'il a des velléités en ce sens, mieux vaut essayer de l'occuper avec un os ou un jeu quelconque, de sorte qu'il porte son attention sur autre chose. De façon générale, il faut éviter que le chien soit en demande d'attention permanente, par exemple en suivant son maître partout dans la maison ; d'une part parce qu'il est important de garder du temps pour soi et de ne pas devenir "esclave" de son compagnon, mais aussi et surtout parce que cela est nécessaire à son équilibre, faute de quoi il a toutes les chances de souffrir d'anxiété de séparation du chien.

La propreté du chien vivant en appartement

La propreté du chien vivant en appartement

Contrairement aux chiens qui ont accès à de grands espaces verts, ceux qui vivent en appartement ne peuvent pas sortir quand ils le souhaitent pour faire leurs besoins. Après l'arrivée d'un chiot dans la famille, le maître doit donc le promener au moins toutes les deux heures pour l'habituer dès le plus jeune âge aux sorties hors du domicile.

 

En outre, il doit également veiller à ne pas sortir uniquement pour les besoins, au risque que son compagnon s'habitue à prendre tout son temps juste pour rester dehors le plus longtemps possible. Il va de soi au passage qu'il ne doit pas se mettre à le promener moins longtemps au fur et à mesure qu'il grandit, et peut donc davantage se retenir.

 

Par ailleurs, pour éviter tout risque que le chiot ou le chien ne se soulage à l'intérieur de l'appartement, il est plus judicieux de le sortir après la sieste, un repas ou une séance de jeu, car c'est à ces moments-là qu'il est le plus susceptible d'en avoir besoin.

 

Certains maîtres font le choix d'installer une litière (comme pour les chats) ou des matériaux absorbants sur le sol, au cas où leur compagnon ne peut passer une nuit entière sans sortir faire ses besoins. L'important le cas échéant est de délimiter les zones dédiées aux besoins de l'animal.

La socialisation d'un chien vivant en appartement

La socialisation d'un chien vivant en appartement

Il est important d'habituer le chiot à l'environnement qui l'entoure. Cela évite par exemple que le chien aboie lorsqu'il est seul ou qu'il entend un bruit extérieur à sa zone de confort. En particulier, il est impératif de l'habituer aux sons qu'il ne peut pas atteindre, notamment les voisins qui marchent au-dessus ou qui chantent, qu'il entende l'autre côté de la cloison ou de la porte d'entrée. La plupart des chiots ont passé les premières semaines de leur vie à la campagne, dans un environnement où quasiment chaque bruit est accessible, c'est-à-dire qu'ils peuvent voir d'où il provient. Or il n'en va pas de même dans un appartement, ce dont il faut leur apprendre très vite à s'accommoder.

 

Les sorties sont également impératives, et ce dès le plus jeune âge de l'animal. Elles permettent de le désensibiliser aux bruits et aux mouvements de la ville : klaxons, sirènes, scooters, trottinettes, skates, vélos... Il doit s'y habituer tôt pour ne pas être surpris, que ce soit lors d'une promenade ou lorsqu'il est à l'intérieur de l'appartement.

 

Par ailleurs, qu'il vive ou non dans un appartement, un chien doit aussi être habitué dès son plus jeune âge à rencontrer des  inconnus, et même à être manipulé par eux. Il ne faut donc pas hésiter à inviter d'autres personnes à la maison, y compris si elles ont aussi des chiens. Une bonne sociabilisation du chien est d'autant plus importante en appartement, pour éviter par exemple qu'il ne dérange les voisins en aboyant à tort et à travers.

Les jeux pour un chien vivant en appartement

Les jeux pour un chien vivant en appartement

Pour un chien vivant en appartement, il est important de délimiter les zones réservées au jeu et celles destinées au repos. Ces dernières se trouvent généralement autour de la famille, pour que l’animal ne se sente jamais seul et puisse interagir avec les autres, même s’il est dans son panier. La zone de jeu, en revanche, est la sienne. Il faut donc veiller à ce qu’il y ait toujours des cordes pour jouer, des os à mordiller et autres jouets pour chien. Cela évite qu’il cherche à jouer par exemple dans la chambre à coucher ou dans la cuisine, risquant de se blesser et/ou de détruire des objets de valeur.

 

Pour autant, il n’est pas pertinent de lui dédier une pièce à part entière : le chien est un animal de meute, et a donc besoin d’interagir avec sa famille. Le couper de la présence de ses maîtres s’apparenterait plutôt à une punition pour lui.

Dernière modification : 05/21/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.

Discussions sur ce sujet