Elle éduque un chien destiné à aider une personne handicapée

16/09/2009
Partager :  

Eva Dervin appartient à l'une des « familles d'accueil » d'Handi'chiens, une association qui vise à pré-éduquer les futurs chiens pour handicapés.

DEJA diplômée dans le domaine du cours canin, Eva Dervin, une Vouzinoise de 31 ans, avait déjà le virus.
Virus, c'est d'ailleurs le nom de son golden retriever de 5 ans.
A ses côtés, dans la maison, gambade désormais Eos, quatre mois, un adorable labrador chocolat.
Celui-ci habitera chez Eva de l'âge de 2 à 18 mois, comme les autres chiots « prêtés » par l'association Handi'chiens. Le but est de « pré-éduquer » le chiot, en lui inculquant quelques-uns des 50 ordres qu'il devra connaître à l'âge de 2 ans, après un stage hors de sa famille d'accueil et avant d'être attribué à une personne handicapée.
Apporter un objet, ouvrir ou fermer une porte, allumer la lumière ou aboyer sur commande en cas de problème, tout cela s'apprend !
« À terme, il devra même savoir grimper à un comptoir pour récupérer la monnaie d'une course » précise Eva.
Pendant les seize mois de présence d'Eos au foyer, un cours regroupant les différentes familles d'accueil et leurs chiots permet de faire le point, tous les 15 jours, sur les progrès effectués. Le chiot, vêtu d'une cape indiquant sa spécificité, doit aussi se familiariser avec différents environnements comme un

supermarché ou la rue.
Un petit travail bénévole qu'Eva ne rechigne pas à accomplir et qui offre des moments sympathiques, notamment du fait de la cohabitation avec Virus. « Quand je dis « à ta place », Eos sait qu'il doit aller sur le tapis, mais pour Virus, qui fait de l'agility, ça veut dire « viens à côté de moi » ! » Joyeux bazar, mais la persévérance paie. Eva songe déjà à renouveler l'expérience.

Jacques BERTHION