Clicker training pour chien : principe et exercices

Clicker training pour chien : principe et exercices

Au départ utilisé avec les dauphins, le clicker training a par la suite fait ses preuves avec les chiens, au point d'être devenue l'une des méthodes d'apprentissage les plus populaires.


Le maître recherche le comportement désiré et clique lorsqu'il est accompli. Le son du clic dit exactement à l'animal ce qu'il a correctement exécuté pour recevoir la récompense qui en résulte. Cette réaction positive motive le chien à essayer d'autres actes. Il va bientôt chercher de lui-même à obtenir, par ses faits, le son désiré et la récompense qui s'ensuit.

Page 1 :
Les bases du clicker-training

Qu'est-ce que le clicker training ?

Le clicker training est une technique qu'utilisait Karen Pryor, auteure spécialisée dans la psychologie comportementaliste et les mammifères marins, dans les années 60. Elle entraînait ainsi des dauphins et autres espèces marines, avec lesquels il est difficile d'avoir une action physique coercitive en cas de comportement inadapté. Elle l'a ensuite mise en place pour les chiens, avec succès : le clicker training pour chien était né.

 

Le clicker training est fondé sur les résultats objectifs de la science du comportement appliqué, et les psychologues pour animaux ainsi que les éthologues la recommandent. Cette méthode d'entraînement donne la possibilité d'acquérir de nouvelles expériences positives dans la communication entre l'humain et le chien.

 

Le « clic » n'est pas un ordre, c'est pour le chien le signal qu'il a exécuté une tâche correctement, et la promesse que la récompense suivra (jeu, friandise, félicitations, caresses, etc.). Il s'agit donc de renforcement positif. Le chien devient rapidement un compagnon actif et attentif, apprenant, dans une période étonnamment courte, à avoir le comportement correct dans le délai voulu.

 

Cette technique d'éducation sans violence utilise un clicker, boîte en plastique contenant une lame en métal qui émet un « clic » lorsqu'on appuie dessus. Ce son va devenir un renforcement secondaire, c'est-à-dire un élément apprécié du chien, qui lui montre que son action est correcte et qu'il va donc recevoir un renforcement primaire (une récompense).

 

Pour apprendre à cliquer au bon moment, on peut demander à son chien de lâcher une balle et s'entraîner à cliquer précisément à l'instant où la balle touche le sol. Pour avoir un repère auditif, on peut faire rebondir la balle sur une plaque de métal.

Éduquer son chien en 15mn par jour
Conseils de professionnel pour éduquer votre chien

Plus de 300 pages de conseils, astuces et tutoriels pour réussir l'éducation de votre chien.
15mn par jour suffisent !

Par Caroline Lange, éducatrice canin professionnelle

Cliquez ici

Comment fonctionne le clicker training

Le système de récompense

La récompense n'est pas forcément alimentaire. Il peut également s'agir d'un jouet du chien. Tout dépend de l'animal : c'est lui qui va indiquer ce qui le motive, selon une échelle de valeur. Prenons par exemple un chien appréciant, par ordre croissant d'intérêt, des choses telles que les câlins, une balle et une friandise.

 

Cette échelle d'importance aux yeux du chien va permettre de capter son attention et de le motiver sans l'exciter, en fonction des éléments perturbateurs extérieurs. En travaillant avec une friandise au calme à la maison, le chien va s'exciter et ne sera pas concentré. En travaillant avec une balle alors qu'il y a de l'animation et des gens, le chien ne sera pas assez motivé pour rester : la proposition n'étant pas suffisamment intéressante, il préférera aller s'occuper de ce qui se passe autour de lui.

 

Par contre, en travaillant à la balle à l'intérieur ou à la friandise lors d'une exposition canine, cela fonctionnera : la récompense est adaptée au niveau de stimulation.

Charger le clicker

La première étape est de faire comprendre au chien la signification du « clic ». On appelle également cette phase « charger le clicker ». On indique au chien qu'il aura une récompense lorsque le clic est émis.

 

Pour cela, on commence par distribuer gratuitement les récompenses, en les donnant simultanément au « clic ». Puis, progressivement, on fait précéder la récompense par le « clic ». Dès lors que le chien vient chercher sa récompense en entendant le son du clicker, on dit que ce dernier est chargé.

Amorcer le clicker

Désormais, le chien a compris ce que signifiait le « clic ». Il doit maintenant assimiler le fait qu'il peut lui-même le déclencher. On parle alors d'amorçage du clicker. Autrement dit, on va faire comprendre au chien : « Si tu me proposes à nouveau le comportement que je viens de cliquer, je cliquerai et tu seras récompensé. Je ne m'intéresse pas aux autres comportements. ».

 

Dès lors que le chien propose à nouveau un comportement précédemment cliqué, on dit que le clicker est amorcé.

 

Page 1 :
Les bases du clicker-training
Dernière modification : 04/03/2017.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Sommaire de l'article

Discussions sur ce sujet