10 races de chiens qui ressemblent à une peluche

Un adorable Pomsky tout blanc dans un jardin

Lorsqu'on aime un chien, on a naturellement envie de lui montrer de l'affection, généralement par des caresses et/ou des câlins. Un chien très affectueux a d'ailleurs toutes les chances d'apprécier ces marques d'attention.


Or, certains représentants de la gent canine - notamment ceux dotés d'un pelage long et tout doux - ont vraiment tout de petites peluches vivantes : comment résister à l'idée de les pouponner et de les dorloter ?


Voici une petite présentation de 10 races de chiens qui ressemblent à des peluches, mais la liste est évidemment loin d'être exhaustive.

Un chien n'est ni un jouet, ni une peluche

Un Colley allongé sur un bout de bois dans une forêt

Certains chiens ont vraiment des airs de peluche vivante, en raison le plus souvent de leur pelage long, abondant et/ou tout doux. Quoi de plus normal alors que d'avoir envie de leur faire moult câlins ?

 

Toutefois, il est crucial de se rappeler que même très poilu et/ou mignon, un chien n'est ni un jouet, ni une peluche. C'est en effet d'un être vivant et sensible, qui comme nous a sa propre personnalité et n'a pas forcément envie d'être pris dans les bras, ni d'être traité comme une poupée de chiffons. D'ailleurs, nombre de représentants de la gent canine ne sont pas friands de caresses ou de contacts physiques. Du reste, même un chien particulièrement affectueux peut à certains moments ne pas avoir envie d'être câliné.

 

Il faut donc toujours traiter son compagnon avec le plus de respect possible, en s'assurant qu'on ne l'incommode pas lorsqu'on lui fait un câlin. Cela vaut pour soi-même, mais aussi toutes les personnes qui auraient l'occasion d'interagir avec lui : membres de la famille, amis, voisins, passants... Une vigilance particulière est de mise concernant les enfants : ils sont parfois un peu trop vifs et envahissants, et n'ont pas toujours conscience de la portée de leurs gestes. Il faut donc leur apprendre à traiter l'animal avec douceur et respect dès que leur âge le permet.

Le Coton de Tuléar

Un Coton de Tuléar court dans l'herbe

Voilà un chien qui porte bien son nom ! Le Coton de Tuléar n'est pas le petit chien le plus connu, mais il fait indubitablement partie des plus mignons. Il doit son nom à son poil dense, duveteux et tout blanc, qui n'est pas sans rappeler l'apparence et la texture du coton. C'est aussi à lui qu'il doit le fait de ressembler à une petite peluche vivante.

 

Il n'y a pas que physiquement que ce chien est tout doux : cela vaut aussi pour son caractère. Affectueux, joyeux et fidèle, il adore être au centre de l'attention et ne manque jamais une occasion d'amuser la galerie par ses pitreries. Il fait indéniablement un très bon compagnon, mais il ne faut pas se laisser berner : sous son air adorable se cache un chien à la fois têtu et malicieux, qui n'hésite pas à recourir à la ruse pour parvenir à ses fins. Une peluche pas si inoffensive, donc.

Le Loulou de Poméranie

Un adorable Loulou de Poméranie orange allongé sur le sol

Difficile de ne pas faire figurer le Loulou de Poméranie dans la liste des chiens qui ressemblent le plus à une peluche. C'est surtout son pelage dense et ébouriffé, et en particulier sa belle crinière autour du cou qui n'est pas sans rappeler celle d'un lion, qui lui confère cette apparence. Il est souvent roux, mais peut en réalité arborer toutes sortes de couleurs différentes.

 

Sa bonne humeur et son caractère jovial en font un parfait compagnon domestique, affectueux et attachant. Il n'est pas pour autant spécialement pot de colle, car il est capable de s'occuper lorsqu'il est seul - à condition bien sûr que cela ne dure pas non plus trop longtemps. Son principal inconvénient est qu'il peut se montrer un peu bruyant, car il aime aboyer en toutes sortes d'occasions. On a donc intérêt à tâcher de lui apprendre dès son plus jeune âge à rester calme.

Le Spitz Japonais

Un Spitz Japonais allongé sur du parquet

Le Spitz Japonais est une adorable boule de poils dotée d'un pelage immaculé et tout doux. Il ressemble sans conteste à une peluche, mais également à un renard polaire, en raison notamment de son nez allongé et de ses oreilles triangulaires dressées sur sa tête.

 

Non content d'avoir une bouille à croquer, il fait un excellent compagnie de vie, car il est à la fois très affectueux et proche de son maître. Le revers de la médaille est qu'il a du mal à rester seul longtemps : si l'on souhaite en adopter un, mieux vaut être souvent présent et avoir beaucoup de temps à lui consacrer. Compte tenu de sa sociabilité avec ses congénères et avec les chats, on peut aussi envisager de lui faire partager son foyer avec un compagnon de jeu afin qu'il se sente moins seul quand on est absent.

Le Caniche

Un Caniche avec la langue pendue debout dans un jardin

Mondialement connu et apprécié, le Caniche est un chien frisé à qui l'on ne peut qu'avoir envie de faire moult câlins tant il est mignon. Il est généralement assez petit - voire très petit -, mais il existe aussi une variété (le Caniche Royal) qui a une taille plus conséquente : jusqu'à 60 cm au garrot et 25 kg à l'âge adulte. Qu'il soit petit ou grand, le Caniche possède une apparence de peluche tout douce et qu'on a envie de câliner.

 

Cela tombe bien, car c'est un compagnon très affectueux, qui adore qu'on lui témoigne de l'amour et de l'attention. Il aime aussi beaucoup jouer, que ce soit seul, avec des enfants ou avec des adultes. Comme par ailleurs il fait partie des races les plus intelligentes, il est capable d'apprendre et de retenir un grand nombre de tours : c'est par exemple un très bon candidat pour pratiquer l'agility ou l'obérythmée.

Le Pomsky

Un Pomsky couché dans l'herbe du jardin

Issu du croisement entre le Poméranien et le Husky Sibérien, le Pomsky ne peut être qu'adorable. Il ressemble en fait à un Husky miniature, avec toutefois un pelage épais et tout doux. Ce dernier peut être soit long, soit mi-long ; dans un cas comme dans l'autre, il le fait ressembler à une petite peluche. Par ailleurs, différentes robes sont possibles : soit la même que celle du Husky (c'est-à-dire un mélange de gris, de noir et de blanc), soit diverses teintes unies.

 

Le caractère du Pomsky est assez variable en fonction de celui de ses deux parents dont il a le plus hérité. Néanmoins, ce chien est généralement décrit comme étant à la fois joyeux, calme et intelligent : de quoi donc ravir tous les coeurs. Par contre, il est assez dynamique et actif, ce qui n'est pas surprenant car les deux races dont il est issu le sont également - en particulier le Husky. Il est donc crucial de lui offrir suffisamment d'occasions de se dépenser, afin qu'il soit bien dans ses pattes et dans sa tête.

Le Mudi

Un Mudi tout blanc et heureux allongé dans un champ

De taille moyenne et encore peu connu (même en Hongrie, son pays d'origine), le Mudi est un chien de berger qui possède la particularité d'avoir un pelage bouclé et volumineux. Sa fourrure toute douce lui donne une apparence de peluche vivante, en particulier lorsqu'il arbore une robe blanche. Il est toutefois aussi couramment noir de jais, ou éventuellement bleu merle (c'est-à-dire noir avec de larges marques grises).

 

À la fois très intelligent et polyvalent, le Mudi a des capacités qui lui permettent de remplir toutes sortes de rôles, en plus d'assister les bergers : il peut ainsi être utilisé pour la chasse, la garde, le pistage... Il fait aussi tout simplement un bon animal de compagnie, affectueux et docile. Il se montre généralement un peu timide au départ envers ses maîtres, mais une fois qu'il les connaît mieux, il est à leur égard d'une loyauté à toute épreuve.

Le Dogue du Tibet

Un Dogue du Tibet roux dans la neige

Le Dogue du Tibet est un quelque sorte une peluche vivante de taille XXL. En effet, ce colosse fait partie des plus gros chiens qui soient, puisqu'il peut atteindre 80 kg à l'âge adulte. Il est d'autant plus impressionnant qu'il possède une abondante fourrure, qui forme d'ailleurs une belle crinière autour de son cou et un plumeau assez fourni au niveau de sa queue. Malgré son gabarit, ce chien n'est pas pour autant pataud : il conserve une démarche souple et agile.

 

Comme il est à la fois massif, imposant, naturellement méfiant envers les étrangers et doté d'un fort instinct de protection, le Dogue du Tibet est un excellent gardien. Pour autant, il n'est ni agressif, ni bruyant : il n'aboie qu'en cas de réel danger ou menace. Mieux vaut toutefois avoir un peu d'expérience en éducation canine si on souhaite adopter un tel chien, car il se montre parfois un peu têtu.

Le Samoyède

Un Samoyède allongé dans la neige

Le Samoyède paraît beaucoup plus gros qu'il ne l'est réellement, du fait de sa fourrure volumineuse. Sachant qu'il est originaire de Russie, il n'est pas surprenant que son pelage soit aussi épais et dense : cela lui permet de résister aux hivers rudes et aux basses températures. Sa robe est par ailleurs d'un blanc immaculé, avec éventuellement quelques petites marques claires par endroits.

 

Particulièrement affectueux et amical, le Samoyède est un chien joyeux et facile à vivre. Il présente la particularité de beaucoup sourire, ce qui contribue à son côté adorable. Il fait un très bon compagnon de vie, mais il faut impérativement avoir beaucoup de temps à lui consacrer et lui permettre de beaucoup se dépenser, car il est assez actif et énergique.

Le Groenendael

Un Groenendael noir allongé dans l'herbe

Le Groenendael est un chien entièrement noir et possède un pelage très épais et dense. Il est en fait une des quatre variétés du Berger Belge, et la seule à être dotée d'un pelage long et dense - donc la seule à ressembler à une peluche. Pour le reste, il est très semblable à ses cousins : il a une taille moyenne, une silhouette athlétique et bien proportionnée, un museau allongé, des oreilles triangulaires dressées sur sa tête et une queue qui s'effile à la pointe.

 

Comme les autres Bergers Belges, le Groenendael est un excellent travailleur. Il faut dire qu'il est à la fois docile, intelligent, sportif, et toujours partant pour faire ce qu'on lui demande. Il est toutefois un peu moins utilisé que ces semblables pour toutes sortes de tâches, car son long pelage peut l'entraver dans ses mouvements. Il fait aussi tout simplement un adorable compagnon domestique, qui a toutefois besoin de beaucoup d'exercice, mais aussi et surtout d'attention et d'amour de la part de ses proches.

Le Goldendoodle

Un Goldendoodle mignon vu de dessus

Un Caniche roux et haut sur pattes, mais aussi doux et mignon ? C'est ce que représente le Goldendoodle, issu comme son nom l'indique du croisement entre le Caniche (Poodle) et le Golden Retriever. Il possède une bouille adorable, ainsi qu'un pelage frisé qui le fait ressembler à une peluche toute douce.

 

Il fut créé à l'origine dans le but d'obtenir un chien à la fois intelligent, docile et hypoallergénique. Le pari est réussi : le Goldendoodle est doux et affectueux, tout en présentant la particularité de perdre peu ses poils. Cela explique qu'il est apprécié comme chien d'assistance et de soutien émotionnel, y compris donc pour les personnes allergiques. Mais bien entendu, il fait aussi un excellent compagnon pour la plupart des adoptants.

Conclusion

Compte tenu de leur apparence et en particulier de leur beau pelage dense et tout doux, certains chiens donnent vraiment envie d'être bichonnés et câlinés comme de véritables peluches. C'est d'autant plus vrai qu'ils sont généralement très affectueux et apprécient de recevoir de l'attention.

 

La tentation est donc grande de les couvrir de caresses, mais il est essentiel de toujours garder en tête qu'un animal n'est en aucun cas un jouet ou une poupée, et ne saurait être traité tel un objet. D'ailleurs, en général, un chien n'aime pas être pris dans les bras ni enlacé, car il a alors l'impression d'être pris au piège et de ne pas pouvoir se dégager.

 

Par ailleurs, comme un humain, il a son caractère, ses humeurs et ses envies. En particulier, on ne saurait le forcer à accepter des caresses s'il ne les apprécie pas : non seulement ce n'est pas respectueux de ce qu'il est, mais en plus il pourrait finir par s'agacer - voire mordre pour se défendre.

 

De fait, la clé pour une cohabitation réussie est avant tout de traiter son chien avec respect - qu'il ait ou non l'apparence d'une peluche, évidemment.

Dernière modification : 27/10/2023.