Chien mignon : les 10 races de chiens les plus mignons

Un chiot Alaskan Klee Kai aux yeux vairons

Bien que les chats soient globalement considérés comme étant plus mignons que les chiens, certains représentants de la gent canine n'ont clairement rien à leur envier et les regarder est un véritable plaisir des yeux. Ils appartiennent souvent à des races de petite taille, mais en-dehors de cet aspect, leur morphologie est assez variée. Ils peuvent ainsi avoir des poils courts ou longs, un museau pointu ou au contraire plutôt écrasé, des couleurs chatoyantes ou plus sombres...


Certes, il n'est pas aisé de déterminer quels sont les chiens que l'on peut qualifier de mignons, dans la mesure où il s'agit d'une notion subjective - au même titre que la beauté ou la laideur. Il faut malgré tout reconnaître que certains font quasiment l'unanimité.


Voici donc une petite présentation des 10 races de chiens généralement considérées comme étant les plus mignonnes du monde.

Le Papillon

Vue proche de la tête d'un chien Papillon dans la neige

Facilement reconnaissable à ses grandes oreilles dressées et velues, l'Épagneul Papillon (aussi appelé tout simplement Papillon en abrégé) fait indubitablement partie des races les plus mignonnes du monde. Il doit son nom original à la forme particulière de ses oreilles, qui n'est pas sans rappeler celle des ailes d'un papillon en plein vol. Son cousin, l'Épagneul Phalène, lui ressemble comme deux gouttes d'eau, la principale différence étant qu'il a des oreilles « classiques » : force est de reconnaître que cela lui donne un air un peu moins mignon.

 

Côté caractère, le Papillon et le Phalène se ressemblent là encore beaucoup, et tous deux sont appréciés pour leur jovialité et la grande affection qu'ils portent à leur famille. Le premier possède toutefois un petit côté espiègle qui le rend naturellement drôle. Il est aussi connu pour avoir de l'énergie à revendre, ce qui surprend d'autant plus qu'il est vraiment petit : il faut donc lui prévoir de quoi s'amuser et se dépenser suffisamment chaque jour, en lui proposant toutes sortes de jeux, d'activités et/ou de sports canins.

L'Alaskan Klee Kai

Un adorable Klee Kaï blanc aux yeux bleus

Version miniature du Husky Sibérien dont il est d'ailleurs issu, l'Alaskan Klee Kai ressemble à une sorte de petit loup, en toutefois beaucoup plus mignon. Il est souvent noir et blanc, ou éventuellement gris et blanc, mais peut aussi avoir un beau pelage d'un blanc immaculé. En outre, comme son ancêtre le Husky, il fait partie des quelques races de chiens qui ont souvent les yeux bleus : cette particularité contribue elle aussi à son charme.

 

Sa proximité avec le loup lui donne un petit côté sauvage très appréciable, mais cette ressemblance concerne uniquement l'aspect morphologique. En effet, côté caractère, l'Alaskan Klee Kai est globalement bien plus proche du chien que de son ancêtre sauvage : il est affectueux, jovial et d'humeur agréable. Cela étant, il a hérité du Husky sa grande énergie et son besoin d'activité : il faut donc lui offrir suffisamment d'occasions de s'amuser et se dépenser au quotidien. Des jeux et activités qu'il peut partager avec son maître sont idéaux pour lui, car il aime passer du temps en sa compagnie.

Le Loulou de Poméranie

Un adorable Loulou de Poméranie orange allongé sur le sol

Race ancienne et très populaire, le Loulou de Poméranie a généralement des airs de petit renard - enfin, avec nettement plus de poils. Il le doit en grande partie au fait que sa fourrure est le plus souvent d'un beau roux potentiellement doré ; quant à ses yeux, ils brillent de malice comme ceux du célèbre goupil. Il arbore par ailleurs une queue en tire-bouchon, comme les autres spitz.

 

Toutes ces qualités font qu'il est considéré par beaucoup d'amoureux de la gent canine comme étant l'une des races les plus attendrissantes qui soient. D'ailleurs, celui qui est considéré comme le chien le plus mignon du monde appartenait à cette race : il était prénommé Boo, et bien qu'il soit décédé en 2019 à l'âge de 12 ans, il conserve aujourd'hui encore ce titre.

 

Le Loulou de Poméranie semble généralement sourire, ce qui lui confère une apparence naturellement sympathique. Et dans son cas, on peut véritablement dire que l'habit fait le moine, car son caractère affectueux et sa bonne humeur habituelle le rendent particulièrement attachant. Il est d'ailleurs couramment utilisé comme chien de soutien émotionnel, tant il est gentil, agréable et facile à vivre. La principale contrainte est qu'il faut lui offrir suffisamment d'occasions de jouer et courir chaque jour : comme beaucoup d'autres spitz, il a de l'énergie à revendre.

Le Shih Tzu

Un Shih Tzu avec la langue pendue

Race minuscule originaire de Chine, le Shih Tzu n'est pas encore très répandu, mais sa réputation de chien mignon n'est plus à faire. Sa principale particularité est d'avoir un beau pelage très dense, qui lui tient bien chaud même lorsque les températures sont glaciales. Si on la laisse pousser et qu'on en prend soin correctement, sa fourrure soyeuse peut devenir longue au point de toucher le sol : il est alors courant de le « coiffer » avec des barrettes ou des élastiques, ce qui renforce son allure de petite peluche. Cela étant, il est tout autant adorable lorsque son poil est gardé court.

 

Le Shih Tzu est utilisé depuis toujours comme simple compagnon de vie, et ce n'est pas sans raison. En effet, ses plus grandes qualités sont sa loyauté indéfectible à sa famille, son côté très affectueux et sa capacité à s'entendre avec globalement tout le monde - y compris des représentants d'autres espèces, tels que des chats. Lui-même est d'ailleurs volontiers qualifié de chat-chien, en raison de sa tendance à n'obéir que lorsqu'il en a envie. Une adorable boule de poils qui possède malgré tout son petit caractère, en somme.

Le Shiba Inu

Un adorable Shiba Inu allongé sur un tapis

Le Shiba Inu est probablement la race la plus emblématique du Japon, et aussi l'une des plus mignonnes. En effet, sa bouille adorable au regard malicieux, sa robe urajiro (c'est-à-dire colorée au-dessus et blanche en-dessous) et sa queue élégamment rabattue sur son dos sont autant d'atouts qui ont largement contribué à sa réputation. Il est de fait très populaire non seulement dans son pays, mais aussi à travers le monde. Toutes sortes de couleurs sont possibles, le roux étant la plus répandue et le blanc celle qui est généralement considérée comme le mettant le plus en valeur.

 

Le Shiba Inu ne manque pas non plus de qualités sur le plan comportemental : il est très intelligent, fidèle et d'un grand calme, se montrant très rarement agressif. Ces atouts ne suffisent toutefois pas pour faire de lui un compagnon facile à prendre en main. Il possède en effet un caractère bien trempé, n'appréciant ni les ordres ni les contraintes, et n'obéissant que s'il en a envie. En plus de cela, il s'entend globalement mal avec ses congénères et avec les autres animaux, se montre volontiers fugueur, et s'avère même plutôt bruyant. Tout cela fait qu'il ne convient pas à n'importe quel foyer.

Le Chihuahua

Un Chihuahua roux allongé sur un tapis

Plus petite race de chien au monde - et aussi l'une des plus mignonnes -, le Chihuahua n'est plus à présenter tant sa réputation d'adorable compagnon de vie le précède. Il doit sa popularité bien évidemment à son gabarit minuscule (à peine 20 cm de hauteur à l'âge adulte), mais aussi à son petit museau pointu et ses yeux globuleux au regard naturellement implorant. Il peut avoir un pelage très court voire ras, ou au contraire plutôt long : dans ce dernier cas, il ressemble à une adorable petite peluche vivante.

 

Pour ce qui est du caractère en revanche, le Chihuahua est nettement moins facile à prendre en main que ce que l'on pourrait croire en le voyant. En effet, comme beaucoup de petites races, il possède une forte personnalité et se montre un peu turbulent s'il n'est pas suffisamment canalisé. Il faut dire qu'il déborde d'énergie et se montre volontiers joueur : il n'a certes pas l'endurance d'un grand chien, mais il faut tout de même le stimuler grandement chaque jour pour qu'il soit heureux. Ce n'est donc pas forcément le meilleur choix pour qui cherche un compagnon sage et paisible.

Le Spitz Japonais

Un Spitz Japonais allongé sur du parquet

Adorable boule de poils toute blanche, le Spitz Japonais gagnerait à être davantage connu. En effet, s'il y a une race qui mérite l'appellation de peluche vivante, c'est bien celle-ci. Ses longs poils tous doux sont forcément d'un beau blanc immaculé, et sa queue en tire-bouchon forme une sorte d'élégant plumeau. Quant à ses yeux en amande, ils sont cerclés d'un fin trait noir, qui ressemble à du maquillage et les met joliment en valeur.

 

Contrairement à beaucoup d'autres chiens de type spitz, le Spitz Japonais est globalement facile à vivre et à éduquer. En effet, il a un caractère plutôt docile, s'entend bien avec les autres animaux (y compris ceux plus petits que lui) et ne se montre pas spécialement fugueur. De plus, il n'a pas un grand besoin d'exercice physique et d'activité au quotidien, même s'il est toujours partant pour jouer ou faire une promenade. Son principal « inconvénient » est qu'il a du mal à supporter la solitude : il lui faut donc un maître souvent présent et disponible.

Le Cavalier King Charles

Un chiot Cavalier King Charles trop mignon allongé sur le sol

Ressemblant beaucoup à un petit Cocker, le Cavalier King Charles est probablement encore plus mignon que ce dernier. Il se reconnaît facilement à son pelage soyeux et à ses longues oreilles pendantes dont les poils ondulés lui confèrent une élégance toute particulière. Sa robe est le plus souvent bicolore ou tricolore, mais elle peut aussi être entièrement rousse. Quant à son museau plutôt court, il est surmonté de deux yeux ronds au regard juvénile même une fois qu'il est devenu adulte.

 

Réputé pour sa bonne humeur et sa grande joie de vivre, le Cavalier King Charles n'est vraiment pas difficile au quotidien. En effet, il s'accommode globalement aussi bien de la présence d'un jardin que d'une vie en appartement, même s'il adore le grand air et a besoin d'une bonne dose d'exercice. En plus de cela, il s'entend bien avec tout le monde, famille comme inconnus, humains comme animaux. La principale contrainte est qu'il peut avoir du mal à rester seul longtemps, en raison du lien très fort qu'il tisse avec ses maîtres. Il est donc important de l'y habituer dès son plus jeune âge.

Le Schipperke

Un jeune Schipperke allongé dans les feuilles d'automne

Avec son museau pointu et son pelage tout noir, le Schipperke n'est pas forcément le premier auquel on pense lorsqu'on parle de chien mignon. Pourtant, l'élégante collerette présente autour de sa tête ainsi que sa petite queue portée généralement relevée font indubitablement de lui l'une des races les plus adorables qui soient. Il n'est pas bien gros ni même grand, mais sa fourrure épaisse le fait paraître un peu plus imposant qu'il ne l'est réellement.

 

Utilisé pendant longtemps pour chasser les rats et autres rongeurs, le Schipperke est désormais surtout apprécié comme simple animal de compagnie. Cela étant, il ne manque pas de courage et est toujours ravi de rendre service. Comme il est en outre très loyal envers sa famille et naturellement méfiant envers les étrangers, il peut être employé pour donner l'alerte face à des intrus. Toutefois, tant son petit gabarit que son air mignon ne le rendent pas très dissuasif : on ne peut pas compter sur lui comme gardien à proprement parler.

Le Goldendoodle

Un Goldendoodle mignon vu de dessus

Il est difficile de faire plus mignon que le Goldendoodle. Pourtant, ce petit chien hybride, issu du croisement entre le Golden Retriever et le Caniche, n'est pas encore très connu ni très répandu. Sa caractéristique la plus remarquable (et qui lui vaut d'ailleurs son nom) est son pelage, dont la couleur va du jaune au roux en passant par le doré (« golden » en anglais). Certains spécimens héritent davantage du Golden Retriever que du Caniche et sont de grande taille, mais la plupart ont un gabarit plutôt petit - ce qui les rend d'autant plus mignons.

 

Il n'y a pas que physiquement que le Goldendoodle est adorable : c'est vrai aussi au niveau du caractère. Il est en effet connu pour son éternelle bonne humeur et son côté très affectueux. Comme de surcroît il est intelligent, docile et perd peu ses poils, il a toutes les qualités pour faire un excellent compagnon de vie.

Conclusion

Les races présentées ici sont généralement citées comme faisant partie des plus mignonnes et adorables qui existent. Toutefois, à l'instar de ce que l'on observe également chez l'être humain, même le chien le plus mignon du monde (ou en tout cas qui est considéré comme tel) ne fait pas forcément l'unanimité. Après tout, les concepts de beauté et de mignonnerie sont subjectifs : là où certains personnes accordent par exemple beaucoup d'importance à la forme du visage et du museau, d'autres valorisent davantage l'élégance de la silhouette, l'originalité de la robe...

 

Quels que soient les critères que l'on privilégie - consciemment ou non - pour juger du côté plus ou moins mignon d'une race, il faut en tout cas toujours garder à l'esprit qu'il ne peut être question d'adopter un chien sur la base uniquement de son apparence, aussi adorable soit-elle. En effet, la qualité de la cohabitation avec un animal repose en grande partie sur la capacité qu'on a de s'en occuper correctement, de répondre à ses besoins essentiels et de le rendre heureux. Or, beaucoup de races couramment considérées comme mignonnes ont en fait un caractère bien trempé et ne sont pas à mettre entre n'importe quelles mains.

 

Lors d'une adoption, mieux vaut donc ne pas se précipiter vers le chien que l'on trouve le plus mignon - même si c'est très tentant - et prendre le temps de réfléchir sérieusement à la question et prendre en compte différents autres critères. C'est le meilleur moyen de choisir un compagnon adapté à ses attentes et sa situation, et ainsi de ne pas regretter sa décision par la suite. L'enjeu est de taille, compte tenu du nombre d'années qu'on est ensuite amené à partager avec lui...

Par Aurélia A. - Dernière modification : 12/11/2022.