Donner du thon à un chien : bienfaits, quantité, conseils...

Du thon en boîte servi dans une assiette

Le thon est un poisson océanique très largement consommé par les humains, en raison notamment de son apport nutritionnel intéressant. Il en existe une douzaine d'espèces différentes à travers le monde, avec à la clé une grande diversité de gabarits et de goûts. Toutes sont comestibles, mais les plus consommées sont le listao, l'albacore, le thon blanc (ou germon) et le thon rouge.


Les chiens peuvent manger de ce poisson : il est donc possible d'en donner à son compagnon, mais cela doit se faire en respectant certaines conditions, au risque de nuire à sa santé.

Les chiens aiment-ils manger du thon ?

Une salade de thon dans un bol en verre

Dans la nature, les chiens sont carnivores : pour obtenir tous les nutriments dont ils ont besoin et être en bonne santé, ils se nourrissent surtout de viande et d'os.

 

Ils peuvent toutefois manger aussi d'autres types d'aliments : des fruits, des légumes, des oeufs... et même du poisson, notamment du thon. Ce dernier a même des chances de leur plaire, car il est riche en protéines animales, en lipides et même en sodium - autant de nutriments qui les laissent rarement indifférents. D'ailleurs, si on leur en propose, il est rare qu'ils refusent.

 

Pour autant, les chiens ne sont pas toujours très prudents avec la nourriture : le fait qu'ils aiment un aliment donné ne signifie pas que c'est forcément bon pour eux. Alors, est-ce une bonne idée de donner du thon à son compagnon ?

Donner du thon à son chien : bonne ou mauvaise idée ?

Un pavé de thon cru

Le thon fait partie des poissons qu'un chien peut manger. C'est même une bonne idée de lui en donner, car il s'agit d'un aliment intéressant pour lui sur le plan nutritionnel.

 

En effet, le thon contient en moyenne :

  • jusqu'à 30% de protéines, ce qui en fait l'un des poissons les plus protéinés ;
  • entre 1 et 5% de lipides, dont une part intéressante d'oméga 3 ;
  • des vitamines, en particulier B et D ;
  • des minéraux, notamment du phosphore, du sélénium et de l'iode.

 

Cela étant, il existe des différences nutritionnelles en fonction de l'espèce dont il s'agit, ainsi que de la façon dont il est préparé : cru, cuit, en conserve... En particulier, la teneur en protéines, en lipides et en sel est assez variable. Il n'en demeure pas moins que de façon générale, le thon est un bon choix d'aliment pour un chien.

Peut-on donner du thon cru à un chien ?

Deux pavés de thon cuit sur un grill

Le thon fait partie des poissons que l'on consomme couramment cru. C'est surtout vrai du thon rouge, très apprécié en sushi, en sashimi ou dans d'autres types de préparation.

 

Techniquement, un chien aussi peut manger du thon cru. Il faut toutefois que ce dernier ait été conservé dans d'excellentes conditions. À défaut, il peut contenir des microbes et/ou des vers parasites, qui en cas d'ingestion sont susceptibles de rendre l'animal malade. Pour supprimer ce risque, il convient soit de congeler le thon à -20°C pendant plusieurs jours - voire plusieurs semaines -, soit de le cuire avant de le manger.

 

Par ailleurs, le thon fait partie des poissons qui contiennent une grande quantité de thiaminase, une enzyme qui détruit la vitamine B1 et est susceptible de causer une carence en la matière. La cuisson permet de détruire cette enzyme et donc d'éviter une carence alimentaire en vitamines B1.

 

Ces deux raisons font que le thon cuit est à privilégier au thon cru, pour soi-même comme pour son chien.

Peut-on donner du thon en boîte à un chien ?

Du thon en conserve sur une table en bois

Le thon fait partie des poissons que l'on consomme massivement en boîte - peut-être encore plus que frais. Il s'agit en effet d'un moyen facile et peu onéreux de le conserver : une boîte de thon non ouverte se garde sans problème plusieurs années.

 

Le principal inconvénient du thon en boîte est qu'il est très salé : autour de 1 gramme de sel pour 100 grammes, soit globalement dix fois plus que dans le thon frais. Même les conserves dites « à teneur réduite en sel » en contiennent tout de même entre 0,5 et 1 gramme. C'est beaucoup, quand on a en tête qu'un chien peut tomber gravement malade - voire décéder - simplement en ingérant quelques grammes de sel au cours d'un repas. Par conséquent, mieux vaut éviter de donner du thon en conserve à son compagnon, et privilégier le frais.

 

Cela vaut d'ailleurs aussi pour les poissons, et même tous les autres aliments : viandes, légumes, champignons...

Quelle quantité de thon donner à un chien ?

Une femme découpe un pavé de thon en tranches

Bien que le thon ne manque pas de bienfaits pour la santé d'un chien (comme pour celle d'un humain), sa consommation doit rester fortement modérée.

 

En effet, le thon est couramment pollué par des métaux lourds - en particulier du mercure, de l'arsenic, du plomb et/ou du cadmium. La quantité qu'il en contient dépend de l'espèce (par exemple, le listao est moins touché que les autres) et de son origine géographique, certaines zones étant plus polluées que d'autres. Quoi qu'il en soit, ces métaux lourds s'accumulent facilement dans l'organisme : un chien peut donc être victime d'une intoxication brutalement ou dans la durée, à force de consommer des aliments qui en contiennent.

 

Comme il est difficile de connaître la teneur en métaux lourds de chaque poisson consommé, la prudence s'impose. Il est donc recommandé de ne pas donner du thon à son chien plus d'une ou deux fois par mois : c'est le meilleur moyen d'éviter une intoxication. À la place, on peut opter pour des poissons moins à risques, comme le cabillaud ou la sardine.

Les précautions pour donner du thon à un chien

Un pavé de thon rouge sur une planche de bois

Si l'on souhaite donner du thon frais à son chien (ce qui est préférable à du thon en conserve), il convient de bien retirer les arêtes qu'il contient. En effet, même si ces dernières sont globalement moins dangereuses que les os, elles peuvent tout de même blesser l'animal en se logeant dans sa trachée ou dans son appareil digestif.

 

Mieux vaut aussi retirer la peau et ne donner que la chair. En effet, bien que comestible, la peau est généralement très grasse : ce n'est pas forcément très grave si le chien est très sportif et globalement en bonne santé, mais s'il a tendance à être peu actif, cela risquerait de déséquilibrer son régime alimentaire - et notamment de le faire grossir. En cas de doute, le mieux est de demander conseil à un vétérinaire : il est le mieux placé pour connaître les besoins nutritionnels exacts de l'animal.

Conclusion

Le thon est un aliment intéressant pour les chiens sur le plan nutritionnel, en particulier lorsqu'il est frais : il contient en effet une part intéressante de protéines et de lipides de qualité, entre autres nutriments utiles. Il serait même possible d'en faire une bonne alternative à la viande s'il n'était pas autant pollué par des métaux lourds.

 

Pour éviter tout risque d'intoxication par ces derniers, mieux vaut éviter de donner du thon à son chien plus d'une ou deux fois par mois. On peut à la place se rabattre sur d'autres produits de la mer moins contaminés, comme la sardine, le saumon ou encore la crevette.

Mise en garde

Les propos et conseils formulés ici ne remplacent pas l'expertise d'un professionnel, d'autant que chaque chien est unique. En cas de besoin ou de doute, il convient donc de se tourner vers un vétérinaire ayant de bonnes connaissances en nutrition canine.
Dernière modification : 21/08/2023.