Les fruits toxiques pour les chiens

Toutes sortes de fruits posés ensemble

Si le chien est essentiellement un carnivore, il apprécie également le goût du sucre, car il tire son énergie en partie des glucides. Il a donc développé la faculté de détecter les aliments sucrés, et se délecte des fruits qu'il trouve dans son environnement.


En soi, les fruits ne sont pas forcément mauvais pour lui, car ils contiennent des nutriments essentiels à sa santé ; d’ailleurs, même son ancêtre le loup en consomme de temps en temps, à petites doses.


Il est toutefois essentiel de bien les choisir, car certains contiennent des substances toxiques susceptibles de le rendre malade voire de le tuer.

La liste des fruits toxiques pour le chien

On compte à ce jour une dizaine de fruits toxiques pour la gent canine : tous doivent être évités. Toutefois, tous n'ont pas la même dangerosité : certains entraînent des symptômes légers ou modérés, tandis que d'autres sont susceptibles de rendre le chien gravement malade voire de le tuer.

 

Voici donc la liste des principaux fruits toxiques pour le chien, ainsi que la toxicité de chacun d'entre eux.

 

Fruit Danger
Avocat Élevé
Citron Modéré
Figue Faible
Framboise Élevé
Grenade Élevé
Groseille Très élevé
Noix de macadamia Modéré
Noyau / pépin Modéré
Raisin Très élevé
Tomate Élevé

 

Pourquoi certains fruits sont-ils toxiques pour les chiens ?

Un panier rempli de fruits d'été (cerises, groseilles, abricots...)

Certains fruits sont toxiques pour les chiens, pour des raisons variables.

 

Bien sûr, le problème peut venir de la chair elle-même, si elle contient des substances toxiques. Ce n'est toutefois pas systématique : d'autres parties comme le noyau, les pépins, la peau, la tige... peuvent être en cause. La toxicité n'est donc pas toujours liée à la même partie du fruit. Il existe même des cas de fruits dont certaines variétés sont sans danger et d'autres sont toxiques. C'est le cas notamment avec l'amande : alors que la « standard » est comestible pour le chien, l'amande amère est dangereuse.

 

La toxicité peut aussi ne pas être liée directement au fruit, mais à des substances qui se sont invitées sur ou en lui. En effet, des résidus de pesticides dans la peau et/ou la chair sont susceptibles de causer un grave empoisonnement ou d'avoir des effets néfastes à long terme.

 

Quel que soit le cas de figure, l'effet est d’autant plus pernicieux qu’il n’est pas forcément visible dans l’immédiat : il peut mettre au contraire un certain temps à se manifester, ce qui complique le diagnostic.

 

En tout cas, tous les chiens ne sont pas à égalité face au risque d'intoxication avec des fruits. En effet, les plus petits sont les plus vulnérables, car la dangerosité dépend du poids de l'animal. Par exemple, si ce sont les noyaux qui posent problème, une même quantité ingérée est moins dangereuse pour un grand gabarit que pour un petit.

Que faire si mon chien a mangé un fruit toxique ?

Un Labrador empoisonné hospitalisé chez le vétérinaire

Dès lors qu’un chien s’intoxique avec un fruit, la vigilance et une réaction efficace permettent de maximiser les chances de le soigner le plus vite possible. Dans certains cas, c’est une question de vie ou de mort.

 

Il faut donc agir dès l’apparition des symptômes, ou dès l’ingestion si on connaît le fruit ingéré, en appelant aussitôt un vétérinaire ou un centre antipoison. Il ne faut pas faire boire l’animal, ni lui donner à manger (sauf si le vétérinaire le demande), ni bien sûr tenter de le soigner soi-même. S’il était en train d’effectuer une quelconque activité physique, celle-ci doit être interrompue : il doit être mis au repos.

 

Les informations données au vétérinaire sont cruciales et doivent être aussi précises que possible : quel fruit a été mangé, en quelle quantité, il y a combien de temps... Celui-ci indique alors les premiers soins à apporter. Le plus souvent, une auscultation en clinique voire une hospitalisation de plusieurs jours sont nécessaires afin de suivre son état et le soigner.

Les autres dangers des fruits pour le chien

En plus des risques d’empoisonnement que présentent certains d'entre eux, les fruits peuvent impliquer d'autres dangers pour les chiens.

Un risque d'occlusion intestinale

Un Russkiy Toy tente de faire caca dans l'herbe

Tous les fruits contenant un noyau peuvent causer une occlusion intestinale si celui-ci est avalé. Certains agrumes comme le citron sont également concernés à cause de leur écorce très dure : si un grand morceau est ingéré, il peut rester bloqué dans le tube digestif. Le risque est d'autant plus élevé que le chien est petit.

 

Les symptômes d'une occlusion intestinale chez le chien sont notamment un manque d’appétit, une diminution de la production d'excréments, ainsi que des vomissements ayant une odeur fécale, généralement dans les 12 à 24 heures suivant l’ingestion.

 

Si l'on soupçonne qu’un noyau ou un morceau de peau est resté coincé dans son tube digestif, il faut emmener son compagnon aux urgences sans attendre. Le plus souvent, une intervention chirurgicale s’impose : le vétérinaire pratique une entérotomie (une ouverture de l’intestin permettant de retirer le corps étranger) voire une entérectomie (un retrait d’une partie de l’intestin, s’il s’avère que celui-ci a été abîmé).

 

Comme pour une intoxication, une hospitalisation peut être nécessaire en fonction de son état de santé.

Un risque d'étouffement

Un petit chien suffoque dans un champ d'herbes jaunes

Certains fruits présentent un risque encore plus grave que celui d'une occlusion intestinale : celui d'un étouffement, si le chien avale un noyau qui reste coincé dans sa trachée. Bien entendu, il est plus élevé avec un animal de petite taille, mais tous peuvent être concernés.

 

Si cela se produit, le chien montre des signes évidents de détresse respiratoire : il s'agite, a une respiration sifflante, tente de tousser, de vomir ou de cracher, émet des sortes de râles (il peut même ne parvenir à émettre aucun son, si sa respiration est complètement bloquée), a les yeux exorbités... Très vite, si rien n'est fait, il finit par perdre connaissance puis par mourir.

 

En cas d'étouffement, il n'y a pas à hésiter : il faut réaliser la manoeuvre de Heimlich pour tenter de déloger le noyau coincé, avant qu'il ne soit trop tard. Elle consiste à exercer une pression sous ses côtes, au niveau de son abdomen, pour faire sortir l'air coincé dans les poumons en espérant que cela suffise à débloquer les voies respiratoires.

Un risque de problèmes digestifs

Un Epagneul a la diarrhée dans le jardin

Un chien est apte à consommer une petite quantité de fruits, mais c'est un animal carnivore avant tout : il est surtout fait pour manger de la viande et des produits animaliers. Lui donner beaucoup de fruits peut donc bouleverser son transit intestinal et causer des troubles digestifs.

 

C’est le cas en particulier avec ceux qui sont riches en fibres. En cumulé, celles-ci ne doivent pas excéder 5% de l’apport nutritionnel quotidien d'un chien adulte en bonne santé, et peuvent éventuellement monter jusqu'à 10% pour un sujet âgé dont le transit est plus difficile. Au-delà de ces quantités, il existe un risque de diarrhées, ballonnements, flatulences et irritations du tube digestif.

Un risque d'ingestion de pesticides

Un homme en combinaison arrose ses arbres fruitiers avec des pesticides

Comme pour les êtres humains, le problème peut ne pas venir du fruit lui-même, mais de substances qui se sont déposées dessus - voire y ont pénétré. C’est le cas notamment des pesticides : n'importe quel fruit en contenant peut nuire à la santé, alors que lui-même en soi n'a pas forcément quoi que ce soit de toxique.

 

Les effets des pesticides sur les animaux sont assez mal connus, car les études manquent à ce sujet. Il est toutefois peu probable qu'ils ne présentent aucun risque. À forte dose, les pesticides sont dangereux pour le chien et entraînent un véritable empoisonnement, aussi grave que l'ingestion d'un fruit toxique.

 

Mieux vaut donc sélectionner avec soin ce que l'on donne à son compagnon, en privilégiant les cultures sans pesticide si c'est possible.

Un risque d'excès de sucre

Un Chihuahua mange des fraises dans un grand carton

Même s'il s'agit d'un carnivore, le chien est très friand d'aliments sucrés tels que les fruits. Il s'agit en effet pour lui d'une source de glucides, qui lui apporte de l'énergie.

 

Toutefois, de la même façon que l'humain ne doit pas en abuser, le sucre est mauvais pour le chien et doit donc être évité. Il existe en effet un risque de problèmes digestifs et de déshydratation à court terme, mais également de surpoids, de diabète et/ou d'atteintes rénales à plus longue échéance.

 

Si l'on souhaite donner des fruits à son compagnon, mieux vaut donc privilégier ceux contenant peu de sucres ou n'en donner qu'avec parcimonie.

Comment protéger son chien contre les fruits toxiques ?

Un chiot Teckel assis à côté d'une poubelle renversée et d'épluchures de fruits

Afin de réduire le risque d’intoxication, il faut bien sûr éviter de donner à son chien des restes qui contiendraient des fruits dangereux pour sa santé. De toute façon, à moins d’être rigoureusement sélectionnée à cette fin, il y a peu de chances que la nourriture destinée aux humains soit adaptée à ses besoins nutritionnels.

 

Il ne faut pas non plus laisser des fruits dangereux à sa portée, ni le laisser fouiller dans les poubelles ou dans la cuisine. Cela passe à la fois par le fait de les sécuriser, mais aussi par l'apprentissage des interdits. Ainsi, comme par exemple pour les plantes toxiques pour le chien, il est essentiel de lui apprendre à ne pas toucher certaines choses, à travers des ordres comme « Pas toucher ! » ou « Non ! ».

 

Par ailleurs, une alimentation adaptée et en quantité suffisante permet d’apporter à l’animal tous les nutriments dont il a besoin : il est alors d’autant moins enclin à quémander ou se mettre en quête de nourriture supplémentaire. C’est d’autant plus vrai si on répartit sa ration quotidienne en au moins deux repas par jour, donnés à heure fixe, car il intègre alors le fait qu’il sera à nouveau nourri plus tard dans la journée et ne craint pas de manquer de nourriture ou d'avoir trop faim.

 

Au final, comme dans d’autres domaines, un chien bien nourri et bien éduqué court moins de risques.

Cela n’empêche pas qu’il vaut mieux prévenir que guérir : il est donc important que l’ensemble des membres du foyer soient informés et sensibilisés aux risques éventuels de certains fruits. En connaissant les fruits interdits pour leur compagnon, ils sont à même d’agir rapidement et efficacement pour éviter les dangers.

Page 1 :
Les dangers des fruits pour le chien
Dernière modification : 11/10/2022.

Sommaire de l'article

  1. Page 1 : Les dangers des fruits
  2. Page 2 : Les noyaux et pépins
  3. Page 3 : L'avocat
  4. Page 4 : Le citron
  5. Page 5 : La figue
  6. Page 6 : La framboise
  7. Page 7 : La grenade
  8. Page 8 : La groseille
  9. Page 9 : La noix de macadamia
  10. Page 10 : Le raisin
  11. Page 11 : La tomate

Discussions sur ce sujet

Chatsdumonde.com Vous aimez aussi les chats ?

Vous aimez aussi les chats ?