Donner du boudin à un chien : bienfaits, quantité, conseils...

Une assiette remplie de boudins blancs ou noirs

Le boudin est un type de charcuterie placé dans des boyaux - généralement de porc - avant d'être cuit. Il s'agit d'une préparation culinaire très ancienne, puisqu'on en consommait déjà dans la la Grèce antique (c'est-à-dire bien avant notre ère).


On en distingue essentiellement deux types : le boudin noir, fabriqué notamment à partir d'un mélange de sang et de gras, et le boudin blanc, composé surtout de chair et de gras. L'un comme l'autre sont généralement produits avec de la viande de porc, mais peuvent aussi contenir d'autres viandes - par exemple de volaille. Dans les deux cas, d'autres types d'ingrédients sont susceptibles d'être ajoutés à la mixture : lait, oeufs, céréales, épices, champignons, fruits, légumes, alcool... Tout dépend de la recette exacte.


Le meilleur ami de l'Homme est un carnivore, et le boudin est un aliment d'origine animale. Pour autant, est-ce une bonne idée de donner du boudin à un chien ? Le cas échéant, sous quelle forme et dans quelle quantité faut-il en donner ?

Les chiens aiment-ils manger du boudin ?

Du boudin noir dans une assiette

Qu'il soit blanc ou noir, le boudin est composé quasi exclusivement de viande et d'autres produits animaux. Il n'est donc pas surprenant que les chiens adorent en manger et sont généralement ravis si on leur en offre.

 

En effet, ce sont avant tout des carnivores : dans la nature, ils se nourrissent en grande partie de viande et d'os, même s'ils consomment aussi à l'occasion de petites quantités de végétaux - notamment des fruits secs. Par conséquent, les préparations à base de viande - comme c'est le cas du boudin - ont toutes les chances de leur plaire.

 

Cela ne signifie pas forcément qu'il est pertinent de leur en donner. En réalité, la charcuterie n'est pas considérée comme un type d'aliment sain pour les humains, et cela vaut aussi pour les animaux de compagnie - même carnivores.

Donner du boudin à son chien : bonne ou mauvaise idée ?

Des boudins blancs entiers et en tranches dans une assiette

Même si le boudin est composé surtout de produits d'origine animale, ce n'est pas une bonne chose d'en donner à son chien - ou en tout cas de le faire souvent.

 

En effet, le boudin noir comme blanc est riche en lipides (autour de 20%) et calorique (entre 250 et 300 kcal pour 100 grammes). Ceci est dû au fait qu'il est constitué d'une bonne part de gras de viande : cela le rend certes très alléchant pour nos compagnons canins, mais aussi très calorique.

 

En plus de cela, il est très salé, comme d'ailleurs les autres types de charcuterie. En effet, 100 grammes contiennent autour de 700 mg de sodium, ce qui correspond à environ 1,5 gramme de sel. Sachant qu'un boudin pèse en moyenne entre 125 et 200 grammes, cela signifie que la quantité de sel qu'il contient est généralement située entre 1,5 et 3 grammes. C'est colossal (pour le meilleur ami de l'Homme comme pour ce dernier, d'ailleurs) : une telle quantité peut suffire à causer une grave intoxication chez un petit chien, voire contribuer à le tuer s'il a par ailleurs mangé d'autres aliments salés.

 

La composition nutritionnelle du boudin implique donc qu'il vaut mieux s'abstenir d'en donner à son compagnon. On peut éventuellement lui en donner un tout petit morceau de manière exceptionnelle pour lui faire plaisir, mais cela ne doit pas aller au-delà : il ne saurait par exemple être question de l'intégrer comme ingrédient à part entière dans des recettes de repas pour chien.

Sous quelle forme donner du boudin à un chien ?

Du boudin noir entier et en tranches sur une table en bois

Dans l'ensemble, le boudin noir et le boudin blanc se valent : aucun des deux n'est vraiment meilleur ou pire que l'autre sur le plan nutritionnel. Il faut dire que la quantité de lipides et de sel est similaire. Le premier a toutefois l'avantage d'être plus riche en fer, mais le second pour sa part contient des protéines de meilleure qualité.

 

Le plus important est en fait de veiller à ce que le boudin que l'on achète dans le commerce ne contienne pas d'ingrédients toxiques pour la gent canine : de l'alcool (notamment du porto), de l'ail, de l'oignon... Certes, les quantités utilisées sont généralement faibles, mais mieux vaut tout de même ne pas risquer de rendre malade son animal. Par conséquent, le boudin nature doit être privilégié, en visant un produit ayant le moins de sel possible.

 

Pour ce qui est de la préparation en elle-même, un boudin est déjà cuit par nature : la question de savoir s'il peut être mangé cru ne se pose donc pas. Par ailleurs, on peut le servir froid ou chaud : les deux options se valent, mais d'un point de vue gustatif nos compagnons canins préfèrent en général la seconde.

 

Dans tous les cas, les quantités doivent être très limitées, et il convient de le couper en fines tranches ou en cubes, afin de faciliter l'ingestion et d'éviter tout risque d'étouffement.

Quelle quantité de boudin donner à un chien ?

Une femme découpe un boudin noir en tranches

Compte tenu de sa teneur en lipides mais aussi en sel, le boudin ne doit pas faire partie de l'alimentation habituelle d'un chien - et cela vaut qu'il soit noir ou blanc. Mieux vaut opter pour d'autres types de viande, en évitant celles qui font partie de la famille des charcuteries : elles sont presque toutes trop grasses et salées.

 

Le boudin est donc susceptible de déséquilibrer le régime alimentaire du chien, mais pour autant il n'est normalement pas toxique pour lui - du moins s'il est nature. Ce n'est donc pas un gros problème de lui en donner un tout petit morceau de manière exceptionnelle afin de lui faire plaisir. Pour éviter de mettre sa santé en danger, le mieux est de ne pas dépasser 10 ou 20 grammes de boudin à la fois, et de ne pas le faire plus d'une fois toutes les quelques mois. De cette façon, la quantité de lipides et de sel reste normalement acceptable.

 

Cela ne vaut toutefois que s'il est adulte et globalement en bonne santé. S'il est très jeune ou très âgé, s'il est en surpoids et/ou souffre de maladies cardiovasculaires, le boudin et les autres charcuteries sont purement et simplement à bannir.

Conclusion

Le fait que le boudin soit constitué essentiellement de viande et d'autres produits animaux explique qu'il fait partie des aliments qu'un chien préfère. Toutefois, qu'il soit noir ou blanc, sa teneur en lipides et en sel est problématique pour la santé de ce dernier. C'est ce qui explique que même s'il n'est techniquement pas toxique, il n'est pas recommandé d'en donner. On peut éventuellement le faire de manière exceptionnelle et en optant alors pour de minuscules portions, mais cela ne doit pas aller au-delà.

 

En tout état de cause, il existe de nombreux autres types de produits d'origine animale nettement plus sains pour lui. L'idéal est de privilégier des morceaux de viande maigre (par exemple du blanc de poulet ou du faux-filet) ou de poisson maigre (par exemple du cabillaud). Ce sont des aliments bien plus compatibles avec les besoins nutritionnels d'un chien.

Mise en garde

Les propos et conseils formulés ici ne remplacent pas l'expertise d'un professionnel, d'autant que chaque chien est unique. En cas de besoin ou de doute, il convient donc de se tourner vers un vétérinaire ayant de bonnes connaissances en nutrition canine.
Dernière modification : 02/10/2023.