Le citron est-il toxique pour le chien ?

Des citrons posés sur une table

Fruit bien connu issu du citronnier, le citron est un incontournable de la cuisine : on peut l'intégrer à nombre de desserts, mais aussi l'utiliser pour fabriquer des boissons ou pour assaisonner toutes sortes de plats. Il est trop acide pour être ingéré tel quel, mais possède des vertus indéniables pour la santé - notamment une bonne dose d'antioxydants et d'oligoéléments.


Le citron fait toutefois partie des fruits dangereux voire toxiques pour les chiens, comme d'ailleurs d'autres agrumes.

Pourquoi le citron est-il toxique pour les chiens ?

Un Basenji recule en grognant après avoir senti une tranche de citron

Le chien n'est pas un grand amateur de citron (ni d'agrumes en général d'ailleurs), et celui-ci le lui rend bien.
 

En effet, ce fruit contient des composés chimiques appelés psoralènes qui détériorent son foie et peuvent causer une intoxication plus ou moins sévère (voire mortelle) en fonction des quantités ingérés. Les psoralènes sont surtout présents dans la peau et les pépins, mais on en trouve aussi dans une moindre mesure dans la chair.

 

Cela dit, les chances qu'un chien avale spontanément du citron restent faibles : il est peu attiré par son odeur, et l'acidité de ce fruit le rend à ses yeux peu agréable à consommer. Les agrumes font d'ailleurs partie des odeurs que les chiens détestent le plus, et sont à ce titre couramment utilisés comme répulsifs.

Les symptômes de l'intoxication d'un chien au citron

Un chien Saint-Hubert vole des muffins au citron posés sur une petite table

Un chien qui a mangé une quantité importante de citron, divers symptômes sont susceptibles d'apparaître : des vomissements, des maux d’estomac, une diarrhée...

 

En cas d'intoxication sévère, d'autres symptômes (nerveux cette fois) font leur apparition : des tremblements, une difficulté à se déplacer, une insuffisance hépatique, voire la mort dans les cas les plus graves.

 

Cela étant, pour qu'un tel empoisonnement se produise, il faut que la quantité ingérée soit vraiment importante : comme le chien n'apprécie pas les agrumes, le risque qu'il s'intoxique en en mangeant est donc assez faible - ce qui évidemment ne dispense pas d'être vigilant.

Que faire si mon chien mange du citron ?

Un vétérinaire examine la radiographie d'un chien Westie

Si jamais on surprend un chien en train de manger du citron, ou si on le soupçonne d'en avoir avalé, le mieux à faire est de contacter un vétérinaire (si possible le sien), ou à défaut un centre antipoison pour animaux.

 

Ces derniers se chargent de prodiguer des conseils sur la meilleure façon de réagir dans cette situation. Selon les cas, ils recommandent de le faire vomir, de lui donner du charbon actif, ou encore de demander à un vétérinaire de pratiquer un lavage gastrique afin d'éliminer un maximum de toxines présentes dans le tube digestif. Tout dépend de la quantité de citron avalée, ainsi que de la durée qui s'est écoulée depuis l'ingestion.

 

Puis, en fonction des cas, il peut être nécessaire d'administrer des médicaments au chien, pour apaiser ses douleurs gastriques et faire cesser ses autres troubles digestifs. Une perfusion peut également être nécessaire pour le réhydrater s'il a perdu beaucoup d'eau à cause des diarrhées et vomissements.

 

Enfin, si l’intoxication est grave, il peut devoir prendre un traitement pour protéger son foie, et même suivre un régime alimentaire spécifique à vie, si les atteintes du foie sont irrémédiables.

Les autres risques avec le citron pour le chien

De l'écorce de citron sur un fond noir

La toxicité du citron n'est pas son seul danger : l’ingestion d’un gros morceau d'écorce peut obstruer l’appareil digestif, le plus souvent au niveau de l’intestin grêle. Plus le chien est petit, plus son intestin l’est aussi, et donc plus ce risque est élevé.

 

Si un chien a avalé un morceau d'écorce de citron et que celui-ci reste bloqué dans son tube digestif, il peut souffrir d'occlusion intestinale. On observe alors tout d'abord un abattement et une perte d'appétit. Puis, au bout de quelques jours (quatre en moyenne), des vomissements et/ou des diarrhées parfois sanguinolentes font leur apparition. L'abdomen est généralement distendu et douloureux au toucher.

 

Le cas échéant, une radiographie permet de confirmer le diagnostic. Une intervention chirurgicale s’impose généralement, qui peut prendre deux formes :

  • une entérotomie, « simple » ouverture de l’intestin pour retirer le corps étranger ;
  • une entérectomie, c'est-à-dire le retrait d’un segment de l’intestin, si la paroi est abîmée à cause de la rugosité de l'écorce de citron. Cela est d'autant plus probable que le morceau ingéré est gros.

Le mot de la fin

Compte tenu des risques encourus et du fait qu’il a de toute façon peu de chances de l’apprécier, mieux vaut s’abstenir de donner du citron à son chien - ou même d'ailleurs tout autre agrume.

 

Dernière modification : 11/10/2022.