Les autres fruits pour chien : cassis, kaki, litchi, datte...

Toutes sortes de fruits exotiques posés sur une table

En plus des fruits listés précédemment, quelques autres peuvent être donnés à un chien pour lui faire plaisir à l'occasion. On peut citer le cassis, la clémentine, la datte, la figue, le fruit de la passion, le goji, le kaki, le litchi, la mûre et la pêche.


Comme pour les fruits précédents, il n'y a aucune obligation d'en faire manger à son compagnon, a fortiori s'il n'aime pas ça. En effet, les aliments pour animaux sont normalement bien équilibrés, et ne nécessitent pas de compléter avec d'autres types d'ingrédients. En outre, les fruits contiennent souvent une bonne dose de sucre et/ou de fibres : ils ne sont donc de toute façon pas adaptés à un carnivore tel que le chien.


Par conséquent, si on souhaite malgré tout lui en donner, cela doit toujours être en petites quantités, et en prenant bien soin de ne pas déséquilibrer son régime alimentaire.

La baie de goji

Un tas de baies de goji dans un bol et une cuillère

Aussi appelée parfois baie de Goya ou simplement goji, la baie de goji est le fruit d'un petit arbuste originaire de Chine, mais qui est cultivé aujourd'hui dans d'autres endroits du monde - notamment en Europe. Elle est de petite taille, rouge, allongée, et se consomme généralement séchée ou sous forme de jus.

 

Le goji a la réputation d'avoir de nombreux bienfaits (comme renforcer le système immunitaire ou soigner contre le cancer), mais ces vertus supposées n'ont jamais été prouvées scientifiquement, que ce soit chez l'humain ou les animaux. Ce qui est vrai en revanche, c'est qu'il contient de nutriments utiles pour la santé : des antioxydants, des acides aminés, des oligo-éléments, des vitamines... Pour cette raison, le goji fait l'objet d'études : on peut citer notamment l'étude intitulée « Goji Berries as a Potential Natural Antioxidant Medicine: An Insight into Their Molecular Mechanisms of Action » et publiée en 2019 dans le journal Oxidative Medicine and Cellular Longevity.

 

La baie de goji est bénéfique aussi pour le chien, et ne présente aucun danger pour lui : il est possible de lui en donner de temps en temps s'il aime cela. Toutefois, les fruits secs et le jus de goji sont très concentrés en sucre, et ne conviennent donc pas vraiment à son régime alimentaire : si on veut lui en donner malgré tout, cela doit rester exceptionnel.

 

Le cassis

Du cassis posé dans un bol avec quelques feuilles

Petite baie de couleur noire que l'on trouve couramment dans les bois et les forêts, le cassis est un fruit très apprécié des humains. Comme il a un goût acidulé, il est rarement consommé tel quel : il est plutôt intégré dans diverses préparations telles que des gâteaux, des biscuits, des sorbets, des sirops, des tartes ou encore des gelées.

 

C'est toutefois surtout sa teneur en vitamines (notamment en vitamine C) et en antioxydants qui en fait un allié de choix pour la santé. De plus, il possède des vertus anti-inflammatoires et dépuratives, entre autres. Autant de raisons de ne pas se priver d'en manger de temps en temps, pour se faire plaisir.

 

Il en va d'ailleurs de même pour nos animaux de compagnie. En particulier, il est possible de donner du cassis de temps en temps à son chien, si celui-ci l'apprécie : ce n'est pas un fruit toxique pour lui, et sa teneur en glucides reste dans la norme. Si on souhaite effectivement lui en donner, mieux vaut privilégier les fruits frais plutôt que les confitures et autres préparations : ils contiennent moins de sucre et sont plus riches en nutriments.

La clémentine

Des clémentines posées sur une table de bois

Fruit de l'arbre hybride entre le mandarinier et l'oranger, la clémentine est un petit agrume à l'écorce orange, qui arrive à maturation en hiver. Contrairement à l'orange et la mandarine, elle ne contient pas de pépin, est plus petite et un peu moins parfumée.

 

Comme l'orange, elle constitue une excellente source de vitamines - notamment B et C : cela en fait un excellent choix pour la saison hivernale, lorsque le froid met l'organisme à rude épreuve. Cela vaut d'ailleurs aussi bien pour l'humain que pour son meilleur ami.

 

En effet, la clémentine n'est pas toxique pour le chien, à l'inverse par exemple du citron qui contient des substances dangereuses. Ce n'est toutefois pas dit qu'il apprécie d'en manger pour autant, car il s'agit d'un fruit acide - à l'image des autres agrumes. Quand bien même ce serait le cas, la clémentine contient tout de même autour de 10% de sucre : il ne faut donc pas en abuser, et en donner au maximum une ou deux portions par semaine.

La cranberry, ou canneberge

Un bol contenant une grande quantité de cranberries

La canneberge, aussi appelée cranberry (l'équivalent en anglais), est une petite baie rouge de la même famille que la myrtille. Elle pousse sur un arbrisseau que l'on trouve surtout dans les régions froides - notamment en Amérique du Nord et en Russie.

 

Comme les autres fruits rouges, la cranberry est un véritable concentré de vitamines et d'antioxydants, qui font d'elle un allié précieux pour la santé. Son goût plutôt acidulé peut toutefois déplaire, en particulier à un chien car ce dernier préfère généralement les fruits sucrés à ceux qui sont acides.

 

Pour autant, la canneberge n'est pas dangereuse pour lui : il peut en manger sans problème, si jamais il le souhaite. Mieux vaut toutefois ne pas excéder une poignée toutes les une à deux semaines. De fait, même si ce fruit est moins sucré que les autres, il est riche en fibres et pourrait irriter l'appareil digestif d'un carnivore comme le chien s'il est consommé en trop grande quantité et/ou trop fréquemment.

La datte

Un bol contenant des dattes séchées

Fruit du dattier, un arbre présent essentiellement en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, la datte a une forme allongée, et un goût très sucré qui plaît beaucoup aux humains et aux chiens.

 

Comme elle est fragile, elle se dégrade facilement pendant le transport : c'est pourquoi elle est généralement séchée peu après la cueillette - non sans avoir au préalable retiré le noyau - puis transportée et vendue ainsi. Son apparence change alors : la datte séchée a une peau plutôt fripée, et une couleur le plus souvent brunâtre.

 

Il s'agit d'un fruit parfaitement comestible pour un chien : il est donc tout à fait possible de lui en donner. Il y a d'ailleurs des chances qu'il apprécie, car la datte séchée est très sucrée. C'est toutefois aussi son principal inconvénient : sa teneur en sucre (environ 70%) est telle qu'il ne peut être question de lui en proposer souvent. Comme pour la baie de goji, la datte doit rester exceptionnelle - à savoir pas plus d'une petite quantité toutes les quelques semaines.

La figue

Des figues entières ou ouvertes

Très présente notamment sur le pourtour du bassin méditerranéen, la figue est le célèbre fruit du figuier. Elle se reconnaît à sa forme originale, sa peau violacée et sa chair très sucrée allant du rose au rouge. Elle est souvent consommée fraîche, mais est aussi utilisée pour confectionner des confitures ou des biscuits, entre autres.

 

Bien qu'elle soit techniquement comestible pour nos compagnons canins et qu'elle ait d'ailleurs de fortes chances de leur plaire, elle est susceptible d'occasionner une réaction allergique chez les sujets sensibles - en particulier chez les chiens allergiques au pollen. C'est en tout cas ce que l'on observe chez l'humain, comme le montre une étude « Identification of Bet v 1-related allergens in fig and other Moraceae fruits » et publiée en 2010 dans le journal Clinical & Experimental Allergy : 78% des 85 personnes allergiques au pollen étudiées ont montré des signes d'allergie à la figue fraîche. Il y a de fortes chances qu'il en aille de même chez le chien.

 

De toute façon, la figue est trop riche en sucre et en fibres pour nos compagnons : même ceux qui ne sont pas allergiques ont des chances de souffrir de problèmes digestifs après en avoir consommé. Si jamais on souhaite leur donner malgré tout pour leur faire plaisir, il faut donc le faire en toutes petites quantités une poignée de fois par an - comme pour la datte ou la baie de goji. Et bien sûr, les chiens allergiques à la figue ne doivent pas en manger du tout.

Le fruit de la passion

Des fruits de la passion ouverts sur une table

Avec la mangue, le fruit de la passion est probablement un des fruits exotiques les plus connus. Il est le fruit de certaines plantes appelées passiflores (Passiflora), présentes surtout en Amérique latine - même si elles sont aussi dans d'autres endroits du monde. Les passiflores font d'ailleurs partie des plantes sans danger pour un chien.

 

Il existe environ 500 espèces de passiflore, mais seule une poignée d'entre elles donne des fruits comestibles : ce sont ces derniers uniquement qui sont nommés « fruits de la passion ». Ils ont généralement une forme ronde ou ovale, et renferment une multitude de graines protégées par une chair translucide. Cette dernière a un goût à la fois sucré et délicat : elle est consommée fraîche ou utilisée pour fabriquer des jus ou d'autres préparations - notamment des glaces.

 

Le fruit de la passion est parfaitement comestible pour un chien, et a même des bienfaits intéressants pour lui. Il est en effet riche en antioxydants, en vitamine C et en fer. Il contient toutefois une quantité non négligeable de sucre (environ 10%) et de fibres (environ 7%). Mieux vaut donc en donner avec parcimonie à son animal, si ce dernier apprécie ce fruit.

Le kaki

Des kakis posés sur une serviette sur une table

Gros fruit charnu de couleur orange vif et à la peau lisse, le kaki vient du plaqueminier, un arbre originaire du Japon. Il est répandu dans différents pays d'Asie, mais se rencontre également dans d'autres endroits. Comme plusieurs agrumes, il arrive à maturation pendant l'hiver : c'est donc une excellente source de nourriture pour nombre d'animaux - notamment les oiseaux.

 

Un chien peut lui aussi profiter de ses bienfaits, car le kaki est comestible pour lui. Il contient d'ailleurs beaucoup de nutriments utiles pour la santé : des vitamines (notamment A, B et C), des minéraux, des antioxydants... Sa teneur en fibres risque toutefois d'irriter le tube digestif, et la quantité de sucre est telle qu'il ne peut être donné qu'en petites quantités. De plus, il renferme des tanins, qui en plus de rendre sa chair âpre, peuvent être difficiles à digérer.

 

Pour ces raisons, la quantité de kaki doit être limitée à de toutes petites portions de temps en temps, en choisissant si possible des fruits bien mûrs et en retirant la peau : c'est le meilleur moyen de réduire la quantité de tanins.

Le litchi

Des litchis dans un bol

Fruit d'un arbre tropical originaire du sud de la Chine, le litchi se reconnaît à sa texture blanche et gélatineuse, protégée par une sorte de petite coque rose ou brune. Il est très apprécié pour sa chair juteuse et son parfum subtil : il se consomme généralement frais ou en jus mais peut aussi être intégré à diverses préparations telles que les glaces.

 

Sur le plan nutritionnel, le litchi est modérément calorique, mais contient tout de même plus de glucides que la moyenne des autres fruits. Sa teneur en fibres est quant à elle assez faible : 2% à peine. C'est surtout la quantité de vitamine C et de divers minéraux (notamment le potassium) qu'il renferme qui le rendent aussi intéressant pour la santé. D'ailleurs, l'étude intitulée « The biphasic dose effect of lychee (Litchi chinensis Sonn.) pulp phenolic extract on alcoholic liver disease in mice » et publiée en 2017 dans la revue Food & function s'intéresse à certains bienfaits du litchi sur la santé humaine, et a mis en évidence son action bénéfique sur le foie.

 

Pour ce qui est du chien, les bienfaits du litchi sont moins connus, car les études manquent à ce sujet. Ce qui est sûr en revanche, c'est qu'il ne s'agit pas d'un fruit dangereux pour lui : il est donc possible de lui en donner de temps en temps s'il aime cela. Il faut simplement retirer la coque ainsi que le noyau pour ne garder que la chair : cela évite les étouffements.

La mandarine

Une mandarine pelée et des mandarines entières

Sorte de petite orange, la mandarine est souvent confondue avec sa cousine la clémentine. Elle est toutefois un peu plus grande, plus parfumée, et surtout elle contient beaucoup plus de pépins. En dehors de cela, les deux fruits sont difficiles à distinguer - il en va d'ailleurs de même pour les arbres correspondants.

 

Bourrée de vitamine C, la mandarine est, comme l'orange et la clémentine, un allié de choix pour revigorer son organisme pendant la saison froide. Elle arrive en effet à maturation à la fin de l'automne et en hiver. Elle contient un petit peu plus de sucre que les autres fruits, ainsi qu'une grande quantité d'eau qui rend sa chair bien juteuse.

 

Bien qu'elle soit comestible pour un chien, il n'est pas certain que ce dernier trépigne d'impatience à l'idée d'en manger. En effet, son acidité peut être trop marquée pour lui. Le cas échéant, il ne sert à rien de le forcer : il n'en a de toute façon pas spécialement besoin pour être en bonne santé. Si en revanche il apprécie d'en manger, il est possible de lui donner un quartier de mandarine ou deux à l'occasion - non sans avoir d'abord retiré les pépins qu'ils contiennent, et qui pourraient sinon rester coincés dans son intestin.

La mûre

Des mûres dans un bol vues de dessus

Petit fruit noir bien connu des forêts et des sous-bois, la mûre pousse sur la ronce, un arbuste épineux à tendance envahissante de la même famille que le framboisier. Elle arrive à maturation en général entre la fin de l'été et le début de l'automne.

 

Comme beaucoup d'autres fruits rouges, la mûre regorge de vitamines (notamment la vitamine C), d'antioxydants et de différents minéraux (du fer, du manganèse...). Avec environ 8% de glucides, elle est un peu moins sucrée que les autres fruits ; elle a un petit goût acidulé, qui plaît généralement aux humains mais peut déplaire à un chien.

 

La mûre n'est pas un fruit mauvais pour ce dernier : il peut donc tout à fait en manger, si jamais il apprécie sa saveur particulière. Le cas échéant, il est possible de lui en donner une poignée par semaine, car sa teneur en sucre est plus raisonnable que celle d'autres fruits. Malgré tout, mieux vaut ne pas en abuser : comme pour toute chose, un excès aurait plus d'effets délétères sur la santé que d'avantages.

La nectarine

Un panier contenant des nectarines

Souvent confondue avec la pêche, la nectarine est en fait une variété de cette dernière, qui possède notamment la particularité d'avoir une peau lisse et non duveteuse. Elle est le fruit d'un arbre issu d'une mutation génétique naturelle du pêcher.

 

Comme la pêche, la nectarine a une chair très parfumée, juteuse et fondante, de couleur pouvant être jaune, orange ou blanche. Elle est riche en vitamines (notamment en A et C), en oligo-éléments (en particulier le potassium) et en antioxydants.

 

Elle fait partie des fruits qui à la fois ont toutes les chances de plaire aux chiens et sont parfaitement comestibles pour eux. Il est donc tout à fait possible de leur en donner. Il faut simplement faire attention à ne pas forcer sur les quantités, car cela pourrait causer un excès de sucre : un petit morceau de pêche une à deux fois par semaine est largement suffisant. Mieux vaut également penser à retirer le noyau et ne lui donner que la chair, car il risquerait sinon de l'avaler et de s'étouffer avec.

La pêche

Des pêches fraîches sur une table en bois

Gros fruit rond dont la couleur peut aller du jaune à l'orange en passant par le rose, la pêche pousse sur un petit arbre appelé pêcher. Ce dernier appartient à la même famille que le prunier : il est originaire de Chine, même s'il est désormais cultivé dans divers endroits du monde - notamment en Europe et aux Etats-Unis.

 

Sa peau présente la particularité d'être le plus souvent recouverte d'un petit duvet, et se détache facilement de la chair très parfumée et légèrement fibreuse du fruit. Cette dernière est généralement jaune, mais peut parfois être blanche ou orange. Dans les deux cas, elle est dans la moyenne en termes de quantité de glucides (autour de 10%), et est riche en vitamines A, B et C ainsi qu'en oligo-éléments (notamment en potassium).

 

Comme sa chair juteuse a un goût parfumé et agréable, la pêche a des chances de beaucoup plaire à un chien. Cela tombe bien, puisqu'elle est tout à fait comestible pour lui, et ne présente pas de risque d'intoxication. Le principal danger est lié au noyau, si jamais ce dernier est avalé : compte-tenu de sa taille, il peut facilement causer un étouffement s'il se coince dans la trachée, ou une occlusion intestinale s'il reste bloqué dans le tube digestif. Mieux vaut donc ne donner que la chair à son compagnon canin, pour limiter le risque d'accidents.

Dernière modification : 01/22/2023.