Chien et ananas : bienfaits, préparation, quantité...

Des ananas coupés en rondelles et en tranches

Fruit exotique par excellence, l'ananas est le fruit de la plante du même nom, qui est originaire d'Amérique du Sud. Il se reconnaît facilement à sa forme semblable à aucune autre, sa chair jaune et très parfumée, et ses feuilles pointues et très rigides.


Très apprécié pour sa saveur inimitable et le côté exotique qu'il procure, l'ananas est consommé dans de nombreux endroits du globe, même s'il n'est cultivé que dans quelques pays. Les chiens peuvent profiter aussi de ses bienfaits, avec modération.

Un chien aime-t-il l'ananas ?

Un Bouledogue Français renifle un ananas entier

Bien qu'il soit acide, l'ananas reste tout de même assez sucré - autant par exemple que la pomme -, ce qui en fait un fruit apprécié des chiens. Sa chair est en effet juteuse, parfumée, appétissante et assez facile à mâcher - en tout cas si le fruit est bien mûr.

 

L'ananas entier (c'est-à-dire avec la peau) a en revanche une odeur nettement moins marquée que la chair. De plus, la peau est très dure, et couverte de sortes d'épines qui peuvent blesser l'animal qui tenterait de croquer dedans. Quant aux feuilles, elles sont elles aussi pointues et assez coupantes. Si le chien apprécie la chair, il est donc moins fan du fruit entier.

Les bienfaits de l'ananas pour les chiens

Un ananas coupé en tranches

L'acidité de l'ananas induit en erreur quant à sa teneur en sucres : en effet, ce fruit est nettement plus sucré que ce que l'on pourrait croire.

 

Dans l'ensemble, un ananas contient :

  • environ 85% d'eau, ce qui rend la chair juteuse ;
  • entre 10 et 15% de sucres ;
  • environ 1,5% de fibres ;
  • une bonne dose de vitamine C ;
  • des minéraux, notamment du potassium.

 

Compte tenu de sa teneur en sucre, l'ananas n'est donc pas vraiment l'ami des chiens, même s'il peut leur être donné en toutes petites quantités de temps en temps pour leur faire plaisir.

Sous quelle forme donner de l'ananas à un chien ?

Deux verres contenant du jus d'ananas fait maison

L'ananas demande un peu de préparation avant d'être mangé. Il faut en effet commencer par en couper le sommet avec les feuilles, puis l'éplucher pour retirer sa peau épaisse. Ensuite, il convient de retirer la partie centrale, dont les fibres très rigides sont assez indigestes. Il ne reste plus enfin qu'à le découper pour obtenir des rondelles d'ananas - quitte à redécouper ensuite pour en faire de petits cubes.

 

Si l'on souhaite économiser du temps de préparation, une solution est de se procurer un coupe-ananas (un outil spécial coûtant une dizaine d'euros), ou d'acheter des tranches d'ananas dans le commerce - en veillant bien à ce que du sucre n'y a pas été ajouté, pour ne pas faire grossir le chien.

 

Pour ce qui est du jus en revanche, mieux vaut éviter d'en donner à son animal, même s'il est comestible. En effet, il contient davantage de sucre que le fruit lui-même (entre 10 et 15% selon les marques) et moins de nutriments intéressants. À choisir, mieux vaut opter pour des morceaux d'ananas entier.

 

Quant à l'ananas confit et aux autres préparations (confiture, compote...), il est préférable de ne pas en donner du tout, compte tenu de leur teneur élevée en sucre.

Quelle quantité d'ananas donner à un chien ?

Des petits cubes d'ananas dans un bol

Comme il contient beaucoup de sucre ainsi que des fibres pas toujours faciles à digérer, l'ananas doit être proposé à son chien en quantités très modérées. Il n'y a d'ailleurs aucune obligation de lui en donner en réalité, si son régime est bien équilibré.

 

Sachant qu'un ananas entier pèse entre 2 et 4 kilos, et qu'une rondelle d'un centimètre de hauteur pèse autour de 100 grammes, l'idéal est de ne pas dépasser trois à cinq tranches par semaine pour les grands chiens, et une ou deux par semaine pour les petits.

Les précautions pour donner de l'ananas à un chien

Un ananas en train d'être découpé posé à côté d'un couteau

Même s'il ne contient pas tant de fibres que cela en comparaison d'autres fruits, l'ananas peut être assez difficile à digérer, en particulier pour les chiens sensibles. La faute en revient à son acidité (qui peut irriter les muqueuses digestives fragiles) et à ses fibres assez dures.

 

Pour ces raisons, si l'on souhaite en donner à son animal de temps en temps, l'idéal est de commencer par lui proposer de toutes petites quantités (par exemple un ou deux petits cubes) et de surveiller son état les jours suivants pour vérifier qu'il le tolère bien. Le cas échéant, il est possible d'augmenter la quantité - sans toutefois exagérer pour ne pas engendrer un excès de sucre.

Mise en garde

Les propos et conseils formulés ici ne remplacent pas l'expertise d'un professionnel, d'autant que chaque chien est unique. En cas de besoin ou de doute, il convient donc de se tourner vers un vétérinaire ayant de bonnes connaissances en nutrition canine.

Sommaire de l'article

  1. Page 1 : Liste des fruits
  2. Page 2 : L'abricot
  3. Page 3 : L'amande
  4. Page 4 : L'ananas
  5. Page 5 : La baie de goji
  6. Page 6 : La banane
  7. Page 7 : Le cassis
  8. Page 8 : La cerise
  9. Page 9 : La châtaigne
  10. Page 10 : La clémentine
  11. Page 11 : La cranberry
  12. Page 12 : La datte
  13. Page 13 : La figue
  14. Page 14 : La fraise
  15. Page 15 : Le fruit de la passion
  16. Page 16 : Le kaki
  17. Page 17 : Le kiwi
  18. Page 18 : Le litchi
  19. Page 19 : La mandarine
  20. Page 20 : La mangue
  21. Page 21 : Le melon
  22. Page 22 : La mûre
  23. Page 23 : La myrtille
  24. Page 24 : La nectarine
  25. Page 25 : La noisette
  26. Page 26 : La noix
  27. Page 27 : La noix de coco
  28. Page 28 : L'olive
  29. Page 29 : La pastèque
  30. Page 30 : La pêche
  31. Page 31 : La poire
  32. Page 32 : La pomme
  33. Page 33 : La prune
  34. Page 34 : Le pruneau
  35. Page 35 : Le jus de fruits
  36. Page 36 : La compote
  37. Page 37 : La confiture