Russie - Ouverture de la première usine Nestlé Purina PetCare en Russie

08/30/2007
Partager
 

KALOUGA, 29 août - RIA Novosti.

L'usine Nestlé Purina PetCare, qui a ouvert ses portes hier dans la région de Kalouga, lancera à l'automne sa production de croquettes pour chiens, puis pour chats en janvier 2008, selon le correspondant de RIA Novosti.

Selon Yana Mikhaïlova, directrice de Nestlé Purina PetCare en Russie et en Ukraine, la compagnie Nestlé a investi 30 millions de dollars dans la nouvelle entreprise. Le volume de production atteindra 40.000 tonnes de nourriture par an. 130 spécialistes russes, tous recrutés parmi les habitants de la région et ayant suivi une préparation spéciale, travaillent dans l'entreprise.

Selon une enquête de la société d'études spécialisées Euromonitor, la Russie compte 11,5 millions de chiens et 17,5 millions de chats. En outre, 10% des chiens et 13% des chats sont nourris à base de produits industriels.

Le marché russe de la nourriture pour animaux domestiques se développe à un rythme soutenu. "Selon les experts, la croissance de ce marché en 2006 était de 24%, ce qui attire en Russie les grands producteurs mondiaux", affirme Yana Mikhaïlova.

Selon le directeur général de Nestlé-Russie Bernard Menier, le choix de l'emplacement de la future usine s'est porté sur la région de Kalouga en raison de sa proximité avec la région avec Moscou, du développement des infrastructures de la région et de la présence de cadres qualifiés. La volonté de collaboration du gouvernement de la région de Kalouga et l'absence presque totale de barrières bureaucratiques à toutes les étapes de la réalisation du projet ont été des facteurs déterminants.

"La région de Kalouga est ouverte à la collaboration. Ici, n'importe quel homme d'affaires a des moyens de mener ses projets à bien", a déclaré le gouverneur de la région de Kalouga Anatoly Artamanov lors de la cérémonie d'ouverture de l'usine.

L'usine de production Nestlé Purina PetCare est la première à ouvrir sur le technopôle "Vorsino". La zone de 1000 ha est située à 70 Km de la capitale. Elle a été créée afin d'accueillir de nouvelles usines de production dans des zones spécialement équipées, avec des usines clés en main. Des compagnies électrométallurgiques, de construction de meubles, ainsi que Samsung pour le montage de ses téléviseurs, ont prévu d'y installer leurs unités de production. Un centre logistique est prévu ainsi que des entreprises de production de verre et d'emballages alimentaires. La région de Kalouga compte un autre technopôle, Grabtsevo, destiné à accueillir les usines Volkswagen.