Les compléments alimentaires pour chien

Les compléments alimentaires pour chien

Les compléments alimentaires, comme les vitamines, les minéraux, les acides aminés ou encore les acides gras essentiels, sont nécessaires à l'organisme du chien.


Commercialisés sous forme de sirops, poudre ou comprimés destinés aux chiens, ils sont donnés sur des périodes plus ou moins longues pour leur assurer une meilleure santé.

Partager
 

Les compléments alimentaires pour une période de la vie de l'animal

Si les chiens et les chats sont nourris avec un aliment complet, comme des croquettes premium pour chien ou des pâtées premium pour chat, il n'est pas nécessaire de leur donner des compléments alimentaires. En effet, ces aliments sont déjà équilibrés en minéraux et vitamines, et adaptés à l'âge de l'animal, mais aussi à sa taille, à sa race, à ses problèmes...

 

Il en va de même pour les chiots et les chatons. Ils ne doivent pas recevoir de compléments alimentaires s’ils sont nourris avec un aliment complet, équilibré et adapté à la race à laquelle ils appartiennent. Un apport de calcium supplémentaire peut même être nocif et causer des troubles du développement osseux.

 

Pour autant, chez les chiens ou les chats âgés, il est important de protéger les cellules du corps contre l’action des radicaux libres qui favorisent leur vieillissement. Cette protection est notamment assurée par les vitamines C et E, ainsi que le sélénium. La choline et l’arginine permettent quant à elles de soutenir la fonction du foie et des reins. En outre, les graines de psyllium permettent de garder un transit digestif normal et d’éviter les phénomènes de stases ou d’accélération de ce transit, fréquents chez les animaux âgés.

 

L'huile de saumon est également recommandée, surtout pour les animaux seniors. En effet, riche en oméga 3, elle permet de renforcer le système immunitaire de l'animal et l'aide à rester en bonne santé. Mélangée aux croquettes du chien ou aux croquettes du chat, l'odeur de poisson rendra la nourriture plus appétissante pour les animaux qui se lassent de leurs aliments ou sont en perte d'appétit. 

 

Utile en période de froid, l'huile de saumon permet également aux animaux de mieux surmonter l'hiver. Certaines races de chien ou races de chat, comme les chats à poil court, sont particulièrement sensibles à la période hivernale : il est donc important de leur apporter une attention toute particulière pour préserver leur bonne santé et leur bien-être.

Nourriture pour chien : les meilleures marques au meilleur prix
Nourriture pour chien : les meilleures marques au meilleur prix

Royal Canin, Eukanuba, Hill's, Proplan, Carnilove... : payez moins cher sans renoncer à la qualité !

5% de réduction offerts !

Cliquez ici

Les compléments alimentaires pour la peau et les poils du chien ou du chat

Si le pelage du chat est terne alors qu'il est en bonne santé, ou si le chien perd énormément de poils, il peut bénéficier de l’action bienfaisante des vitamines A, B2, B5, B6 et PP, qui jouent un rôle de protecteurs cutanés.

La biotine - ou vitamine H - favorise pour sa part la pousse du poil et la bonne santé du derme.

 

Quant aux acides gras essentiels, ils donnent au pelage du chien ou au pelage du chat un aspect souple et brillant, et préviennent la sécheresse de la peau.

 

Enfin, les minéraux, tels que le zinc, l’iode, le cuivre et l’acide aminé « L-cystine » jouent un rôle dans la synthèse de la kératine.

 

De plus, tout comme chez les êtres humains, la levure de bière, composée de minéraux, de protéines et d'acides aminés, est un des compléments alimentaires naturels que l'on peut donner à un chien ou à un chat. 

 

Les acides gras essentiels (oméga 3 et 6) sont également bénéfiques pour la santé de l'animal. Par exemple, l'huile de saumon favorise un pelage du chien ou un pelage du chat brillant et une peau saine.

Les compléments alimentaires adaptés en cas de maladie

Il existe un bon nombre de compléments alimentaires conçus spécifiquement pour aider les chiens ou les chats malades ou souffrants d'une pathologie. En général, c'est le vétérinaire, après le diagnostic de la maladie, qui conseille les maîtres d'animaux souffrants.

 

En cas d’insuffisance rénale chez le chien ou d'insuffisance rénale chez le chat, des compléments alimentaires contenant du carbonate de calcium et une substance appelée « chitosan » permettent de retenir dans l’intestin certaines substances nocives pour les reins et l’organisme (urée, phosphates...), et ainsi de freiner la progression de la maladie de l'animal.

En cas d’insuffisance hépatique, une prise de méthionine (acide aminé) et de sorbitol favorise le fonctionnement du foie et active la contraction de la vésicule biliaire.

 

Enfin, lors d’anémie du chien ou du chat, la vitamine B12 et le fer contribuent au bon fonctionnement des globules rouges.

 

Qu’ils soient jeunes ou plus âgés, les animaux souffrant de troubles articulaires peuvent également tirer profit de compléments alimentaires à base de chondroïtine sulfate ou de glucosamine, communément appelés « protecteurs de cartilages ».
Ces derniers freinent également la progression de l’arthrose chez le chien et de l'arthrose chez le chat en stimulant la synthèse de substances essentielles au bon fonctionnement de l’articulation tout en renforçant la matrice du cartilage articulaire.

 

Par ailleurs, parmi les compléments alimentaires naturels, les coquilles d'oeufs, riches en calcium, sont connues pour renforcer les os et les dents.

 

Si le chien ou chat est souvent victime de diarrhée ou émet régulièrement des flatulences nauséabondes, il est possible, en complément d’un éventuel traitement de la diarrhée du chat ou de la diarrhée du chien, de renforcer l’activité des enzymes digestifs en donnant des compléments à base d’enzymes (amylases, lipases et protéases) et de vitamines B1 et B2. Il existe également des bactéries à effet régulateur sur la flore intestinale, comme par exemple la lactobacillus acidophilus.

 

Pour finir, après une maladie, l'organisme et l'immunité du chat ou du chien peuvent être affaiblis et avoir besoin de soutien pour sortir de cette période critique. Des compléments alimentaires composés par exemple de vitamines E, B1, B12, C, ou encore de minéraux comme du calcium ou du fer, peuvent aider à stimuler le métabolisme de l'animal. 

Les compléments alimentaires pour les chiens sportifs

Pour les chiens sportifs, comme les chiens de chasse, les chiens de traîneau ou les chiens qui pratiquent des disciplines sportives, comme le travail à l'eau ou le pistage, les compléments alimentaires peuvent aider à s'adapter à l'effort physique, puisqu'ils apportent des calories pour l'énergie, mais aussi des vitamines pour l'endurance et des acides aminés pour contrer la fatigue.

 

Il est conseillé de donner ces compléments alimentaires en cure, quelques semaines avant le début de la période intensive d'efforts physiques.

Les compléments alimentaires contre le stress chez le chien ou le chat

Pour certains troubles du comportement sans gravité liés au stress du chien ou au stress du chat, certains compléments alimentaires peuvent aider. Les produits composés de molécules comme l'alphaS1-caséine, ou des plantes, telles que la valériane ou la passiflore, peuvent ainsi réduire le stress de l'animal, ainsi que son anxiété, le tout sans risquer d'effets secondaires. 

Nourriture pour chien : les meilleures marques au meilleur prix
Nourriture pour chien : les meilleures marques au meilleur prix

Royal Canin, Eukanuba, Hill's, Proplan, Carnilove... : payez moins cher sans renoncer à la qualité !

5% de réduction offerts !

Cliquez ici

Le cas particulier des compléments en vitamine C

Dans l'ensemble, on considère que les apports en vitamine C sont (un peu trop) élevés chez le chien et le chat dans l'alimentation en général. En effet, certains aliments industriels sont complémentés en acide ascorbique en raison de ses propriétés antioxydantes, et ce alors que l'organisme du chien et du chat est lui-même capable d'en produire à la demande.

 

Par ailleurs, il apparaît que la vitamine C synthétique, a fortiori quand elle n'est pas associée à d'autres antioxydants comme la vitamine E, n'est pas aussi bien assimilée par l'organisme animal que la vitamine C naturelle. Cette découverte tend à remettre en cause l'efficacité des suppléments en vitamine C, qui sont encore monnaie courante dans les aliments pour chien et chat.

 

Il est vrai que l'on a constaté chez l'être humain que le stress ou un effort important impliquait une augmentation des besoins en vitamine C. Mais il n'a jamais pu être prouvé qu'une complémentation en vitamine C avait un effet bénéfique sur les capacités physiques des Hommes en question. De la même façon, aucune étude ne confirme à l'heure actuelle l'utilité pour les chiens de travail (tels que les chiens de traineau, qui dépensent beaucoup d'énergie), les chiens angoissés ou les chats stressés de recevoir un supplément de vitamine C.

 

La vitamine C intrigue également les scientifiques en lutte contre certaines maladies osseuses canines, telles que l'ostéodystrophie hypertrophique du chien, l'ostéochondrite disséquante et la dysplasie de la hanche. En effet, certains symptômes de ces maladies sont proches de ceux d'une carence en vitamine C chez le chien. Pour cette raison, des chiots en pleine croissance reçoivent parfois des complémentations en acide ascorbique. Toutefois, le lien entre un déficit en vitamine C chez le chien et le développement de troubles de l'appareil locomoteur canin n'a jamais pu être démontré, et on ignore encore si une telle complémentation a un quelconque effet préventif sur ces maladies.

Dernière modification : 10/07/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.

Auteur

Vétérinaire

Discussions sur ce sujet