La noisette, un fruit pour les chiens

Un sac contenant un gros tas de noisettes

Petit fruit à coque issu du noisetier, la noisette est surtout cultivée en Eurasie - bien que les Etats-Unis soient à ce jour le troisième producteur au monde.


Comme les autres fruits secs, elle est très appréciée pour l'alimentation des humains, en raison de sa teneur intéressante en fibres et en bons gras. Elle peut être utile aussi pour les chiens, mais les quantités doivent alors être limitées pour éviter les problèmes de santé.

Les chiens aiment-ils les noisettes ?

Un tas de noisettes entières

Comme les autres fruits secs, la noisette n'est pas forcément le fruit que les chiens préfèrent. Il faut dire qu'elle n'est pas très sucrée ni juteuse, et que sa chair est assez rigide. En outre, elle est protégée par une coquille bien dure qu'il faut d'abord casser pour pouvoir l'atteindre et la manger.

 

Malgré tout, la noisette peut représenter un en-cas de choix pour les chiens : elle est en effet riche en lipides, qui constituent une source d'énergie intéressante pour eux - même s'ils préfèrent évidemment les lipides d'origine animale à celles d'origine végétale.

 

Pour cette raison, si jamais ils en trouvent sur leur chemin - par exemple si l'on possède un noisetier dans son jardin -, il y a des chances qu'ils en grignotent quelques-unes en cas de petit creux.

Les bienfaits des noisettes pour les chiens

Un bol contenant des noisettes décortiquées

À l'instar des autres fruits à coque, la noisette est riche en lipides et protéines, ce qui la rend intéressante pour l'alimentation des humains.

 

Dans l'ensemble, une noisette contient :

  • entre 60 et 65% de lipides  ;
  • un peu plus de 15% de protéines ;
  • presque 10% de fibres ;
  • autour de 5% de sucre ;
  • des minéraux : manganèse, cuivre, phosphore... ;
  • des vitamines, notamment B9 et E.

 

La noisette fait donc partie des fruits les plus pauvres en sucre et les plus riches en lipides et protéines. Toutefois, comme les chiens sont des carnivores et ne digèrent pas bien les végétaux, il ne saurait être question de considérer ce fruit comme un substitut intéressant à la viande pour eux. De toute façon, comme il contient beaucoup de fibres, nos compagnons canins ne peuvent en manger de grandes quantités sans souffrir de troubles digestifs.

Sous quelle forme donner des noisettes à son chien ?

De la pâte de noisette et de chocolat

Dans la nature, la noisette se présente sous la forme d'une petite boule couleur claire, protégée par une coquille brune de forme arrondie, elle-même enroulée dans une sorte d'enveloppe végétale appelée involucre. Bien entendu, ni cette dernière, ni la coquille ne sont comestibles : il faut donc les retirer pour ne garder que la partie mangeable, que l'on peut couper en petits morceaux pour faciliter la prise.

 

Cela étant, les chiens sont dans l'ensemble parfaitement capables de briser la coquille extérieure avec leur mâchoire pour pouvoir atteindre et manger la noisette. Malgré tout, mieux vaut l'enlever soi-même, pour éviter qu'ils ne s'abîment les dents ou avalent de petits morceaux de coquille dans la précipitation.

 

On trouve aussi dans le commerce différentes préparations à base de noisette, comme par exemple la pâte à tartiner (contenant aussi du chocolat) ou la pâte de noisette (une spécialité du nord de l'Italie faite avec du sucre glace). De telles confections sont évidemment à bannir, la première parce que le chocolat est très toxique pour les chiens, la seconde parce qu'elle contient beaucoup trop de sucre par rapport aux besoins nutritionnels de ces derniers.

Quelle quantité de noisettes donner à un chien ?

Un bol contenant une grande quantité de noisettes

Comme pour les autres fruits, la quantité de noisettes que l'on donne à son chien doit être limitée, pour éviter les problèmes de santé.

 

Ce sont surtout les teneurs élevées en lipides et en fibres qui risquent de lui poser problème. La première pourrait en effet favoriser le surpoids voire l'obésité, en particulier chez les sujets qui font peu d'exercice. La seconde quant à elle, risque d'irriter les intestins de nos compagnons et de provoquer des troubles digestifs : ballonnements, flatulences, diarrhées... sont quelques exemples de ce à quoi il faut s'attendre en cas de consommation excessive de noisettes.

 

Heureusement, chaque noisette n'est pas bien grosse (1 à 2 grammes à peine, sans la coquille) et n'est donc pas problématique à elle seule. C'est toutefois à double-tranchant, car sa petite taille peut conduire à baisser sa garde et à en donner sans vraiment compter.

 

Par conséquent, il est préférable d'éviter de lui donner plus d'une poignée de noisettes par semaine, pour éviter de déséquilibrer son alimentation.

Les précautions avec les noisettes pour les chiens

Bien qu'elles soient comestibles, mieux vaut tout de même suivre quelques précautions, pour limiter les risques que son chien souffre de problèmes de santé.

Enlever la coquille des noisettes

Une noisette avec la coquille cassée

La coquille des noisettes est suffisamment solide pour les protéger efficacement de l'humidité ou de la lumière, mais pas assez pour résister à la puissante mâchoire d'un chien. Ce dernier peut ainsi, sans beaucoup d'effort, la briser avec ses dents pour ne consommer que l'intérieur.

 

Pour autant, ce n'est pas vraiment conseillé d'utiliser son compagnon comme un casse-noisette sur pattes. En effet, en plus d'abîmer ses dents, il risquerait d'avaler quelques morceaux de coquille au passage. Or, ces derniers étant assez pointus et rigides, ils pourraient blesser voire perforer les muqueuses digestives, ou rester coincés et provoquer une occlusion intestinale.

 

Pour ces raisons, il est préférable de décortiquer soi-même les noisettes : cela permet dans le même temps de vérifier qu'elles sont en bon état, sans trace de moisissure.

Ne jamais donner de noisette moisie

Une noisette moisie avec sa coquille

À l'instar notamment de la noix et l'amande, la noisette est parfaitement comestible tant qu'elle est en bon état, mais devient rapidement très toxique dès qu'elle commence à moisir.

 

Ceci est dû au fait que les champignons qui prolifèrent sur ce type d'aliments produisent des mycotoxines, des substances extrêmement nocives pour le système nerveux de nombre d'animaux : les chiens bien sûr, mais aussi les humains, entre autres.

 

En cas d'ingestion importante, différents symptômes d'intoxication sont susceptibles d'apparaître dans les heures suivantes : des vomissements, des tremblements, des convulsions... voire même un coma dans les cas graves. Il faut alors consulter un vétérinaire de toute urgence.

 

Heureusement, l'épaisse coquille des noisettes les protège efficacement de l'humidité, ce qui limite fortement les risques que de la moisissure s'y développe. Malgré tout, si elles se trouvent dans un environnement humide, si leur coquille est fendue voire cassée, ou même si elles ne sont pas consommées au bout d'un certain temps, elles peuvent moisir et devenir très toxiques.

Dernière modification : 06/17/2022.