L'oignon, l'ail et l'échalote, toxiques pour les chiens

Des oignons et des gousses d'ail

Parmi les aliments les plus dangereux pour les chiens, figurent les oignons ainsi que d'autres plantes et bulbes du même type : l'ail, l'échalote, la ciboulette, la ciboule, le poireau... Couramment utilisés dans l'alimentation pour humains, ils peuvent empoisonner gravement les animaux de compagnie.


Quelles sont les plantes problématiques ? Existe-t-il des chiens plus sensibles que d'autres ? Quels symptômes causent-elles en cas d'ingestion ? Peut-on tout de même les utiliser en petites quantités ?

Pourquoi les oignons sont-ils dangereux pour les chiens ?

Un panier contenant des oignons, de l'ail, des poireaux et de la ciboulette

L'oignon contient des dérivés du souffre, qui lui confèrent son goût et son odeur si particuliers. Ces substances sont inoffensives pour les humains, mais entraînent chez leurs animaux de compagnie (chien, chat, furet...) une perte d'efficacité - voire une destruction - des globules rouges du sang, et donc une anémie foudroyante pouvant être mortelle.

 

Dans le cas d'une consommation de petites quantités mais sur la durée, il existe aussi un risque d'irritation des muqueuses de l'estomac et de l'intestin. À terme, cela peut conduire à des ulcères, voire une perforation de l'appareil digestif.

 

L'ail, l'échalote, la ciboule, la ciboulette et même le poireau appartiennent au même genre que l'oignon et présentent donc les mêmes risques pour la santé des chiens. Le type et la quantité de substances toxiques qu'ils contiennent ne sont toutefois pas tout à fait identiques : par exemple, l'ail et le poireau sont considérés comme étant légèrement moins dangereux que l'oignon.

Comment une intoxication à l'oignon ou à l'ail peut-elle se produire ?

Des oignons, de l'ail et de l'échalotte

L'intoxication d'un chien à l'ail, l'oignon, l'échalote ou autres végétaux du même style peut survenir de différentes façons.

 

En premier lieu, elle peut bien entendu se produire si l'on donne à son compagnon des restes de nourriture contenant de tels ingrédients : salade, tarte à l'oignon, plat en sauce... La cuisson rendrait même l'oignon plus appétent à ses yeux, et augmenterait donc les risques.

 

Une intoxication peut aussi survenir si le chien trouve des bulbes dans la cuisine, le jardin ou même au cours d'une de ses sorties : il pourrait être tenté de jouer avec et finir par croquer dedans, voire les avaler accidentellement.

 

Enfin, il faut savoir que certains vermifuges naturels sont confectionnés avec de l'ail - ce dernier aurait en effet une action contre les vers. De tels produits sont évidemment dangereux pour la santé du meilleur ami de l'Homme et à proscrire, puisqu'ils peuvent l'empoisonner.

La dose toxique d'oignon pour un chien

Oignons, ail, poireaux... posés dans un panier

La dose d'oignon toxique pour un chien se situe entre 5 et 10 g / kilo de masse corporelle. Cela signifie que l'ingestion d'un oignon entier est capable de rendre gravement malade - voire de tuer - un chien de 10 kg, puisque ce légume pèse en moyenne autour de 50 à 100 grammes. Cela correspond à environ 10 à 15 gousses d'ail.

 

Un chien peut aussi s'empoisonner en mangeant de petites quantités d'oignon (ou autres) plusieurs jours d'affilée. C'est d'ailleurs le cas le plus fréquent d'intoxication, car les chances qu'il ingère une grande quantité d'ail ou d'oignon en une seule fois sont finalement assez faibles.

Les chiens les plus sensibles à l'ail et l'oignon

Un Akita Inu (à droite) à côté d'un Shiba Inu (à gauche)

L'oignon, l'ail, l'échalote, le poireau, la ciboule et la ciboulette sont toxiques pour tous les chiens. Néanmoins, certains y sont plus sensibles que d'autres et sont donc plus exposés au risque d'empoisonnement.

 

C'est le cas notamment de certaines races asiatiques, en particulier l'Akita Inu, le Chow Chow et le Shiba Inu. Ceci est lié au fait que leur sang a une composition légèrement différente (notamment un taux de potassium plus élevé) de celui des autres races, si bien que les globules rouges qu'il contient sont davantage sensibles aux effets des toxines contenues dans l'oignon, l'ail et les autres végétaux. Il suffit donc d'une quantité ingérée plus faible pour qu'elles tombent malades.

 

Toutes races confondues, les très jeunes chiots sont eux aussi très vulnérables à ces substances, car ils ne produisent pas - ou très peu - de globules rouges pendant les premières semaines de leur vie. Ils ne peuvent donc régénérer ceux qui sont détruits par ces végétaux, et sont plus à risque de faire une grave anémie.

Les symptômes de l'intoxication du chien à l'oignon

Un chien malade couché sur le parquet

Les symptômes en cas d'intoxication d'un chien par des oignons ou d'autres plantes de la même famille mettent un certain temps à se manifester : entre un et trois jours en moyenne après l'ingestion.

 

Les premiers signes sont d'ordre digestif : il s'agit de vomissements, diarrhées et perte d'appétit.

 

Puis, dans un deuxième temps, les symptômes de l'anémie du chien commencent à apparaître : on constate généralement une léthargie, une augmentation du rythme cardiaque et des difficultés respiratoires. Des atteintes du foie et des reins sont également fréquentes : elles se traduisent notamment par un jaunissement des muqueuses (ictère) et une présence de sang dans les urines.

 

Si rien n'est fait, le pronostic vital de l'animal est engagé, que ce soit des suites de l'anémie et/ou de la défaillance du foie ou des reins.

Mon chien a mangé des oignons : que faire ?

Un chien malade avec une perfusion

Si l'on se rend compte que son chien a avalé de l'oignons, de l'ail, du poireau ou d'autres végétaux du même type, ou si l'on soupçonne une intoxication à la suite de l'apparition de symptômes, il faut contacter sans attendre un vétérinaire ou un centre antipoison pour animaux, car il s'agit potentiellement d'une urgence vitale.

 

Le traitement vise d'une part à maintenir un taux correct de globules rouges dans le sang à l'aide d'une transfusion, et d'autre part à protéger le foie et les reins pour éviter des lésions irréversibles. Une hospitalisation de plusieurs jours est nécessaire.

 

Dès lors que la prise en charge est appropriée, l'évolution est généralement favorable, et les signes de l'intoxication disparaissent au bout de 8 à 15 jours en moyenne.

Quid des vertus supposées de l'ail pour les chiens ?

Des gousses d'ail posées sur une table

Beaucoup d'informations circulent quant à d'éventuelles vertus de l'ail pour la santé des chiens. Ce dernier serait efficace contre les parasites et les vers, faciliterait la digestion, aurait une action contre les microbes, stimulerait l'immunité, aiderait à lutter contre les cancers, contribuerait à réguler la glycémie en cas de diabète...

 

Cette liste de bénéfices supposés a en fait été obtenue de manière empirique, sur la base de retours d'expérience d'éleveurs, de vétérinaires, d'homéopathes et de propriétaires. Ils n'ont toutefois jamais été confirmés par une étude scientifique : il est donc délicat d'affirmer s'ils sont réels ou non.

 

Ce qui est sûr en revanche, c'est que l'ail possède des propriétés toxiques qui le rendent dangereux pour le meilleur ami de l'Homme, même à faible dose dès lors qu'il est consommé régulièrement. Mieux vaut donc ne pas prendre le risque d'en donner à son chien : le risque de l'empoisonner est certain, tandis que les bienfaits pour sa santé sont hypothétiques - et surtout peuvent être obtenus avec des produits plus sains. C'est d'autant plus vrai que la dose toxique de l'ail n'est pas connue avec exactitude et varie d'une race et même d'un individu à l'autre, y compris à poids égal : un accident est donc vite arrivé.

Conclusion au sujet de l'ail et de l'oignon pour les chiens

Même si une toute petite quantité d'oignon, d'ail, d'échalote, de poireau, de ciboule ou de ciboulette donnée une seule fois n'est normalement pas mortelle, un empoisonnement peut vite arriver voire s'avérer fatal.

 

Par conséquent, mieux vaut ne jamais en donner à son chien, en particulier s'il est un tant soit peu sensible.

Dernière modification : 05/21/2022.

Commentaires sur cet article

bjr j ai un cockers qui a vomit mais ce qui M inquiète c est qu il bave.. que dois je faire? est ce que je peux lui donner quelque chose s il a été empoisonné? merci

   
Par baggi sandra

Article bien réalisé et instructif.

0    0
Par cat23

Sommaire de l'article

  1. Page 1 : Les règles à respecter
  2. Page 2 : Le chocolat
  3. Page 3 : Le sel
  4. Page 4 : L'alcool
  5. Page 5 : Le café
  6. Page 6 : L'oignon, l'ail et l'échalote
  7. Page 7 : Le sucre
  8. Page 8 : Le xylitol
  9. Page 9 : Certains fruits
  10. Page 10 : Les aliments crus
  11. Page 11 : Les autres aliments dangereux
Chatsdumonde.com Vous aimez aussi les chats ?

Vous aimez aussi les chats ?