L'alcool : tolérance zéro pour le chien, c'est dangereux

L'alcool : tolérance zéro pour le chien, c'est dangereux

Les types d'alcool et les seuils de danger pour le chien

L'alcool et le chien ne font pas bon ménage.

Mais avant de parler des risques encourus par le chien, intéressons-nous aux types d'alcools que le chien peut rencontrer sur sa route :

 

  • L'éthanol est le plus connu, puisqu'il s'agit de l'alcool "alimentaire". Il est présent dans les boissons alcoolisées, dans les fruits fermentés en voie de décomposition ou encore dans la pâte à pain crue. Si ce type d'aliment est à portée du chien, nul doute qu'il les consommera, au péril de sa vie. Il est très important d'être vigilant aux cocktails à base de jus de fruits qui, par leur goût sucré masquant l'alcool, constituent de terribles pièges pour nos compagnons ;

 

  • Le méthanol, présent dans des produits du quotidien tels que le parfum, l'alcool à brûler ou les antiseptiques, fait des ravages chez les chiens. Il est très important de veiller à ce que ce type de produits soit inaccessible, afin de prévenir tout risque d'ingestion ;

 

  • Enfin, mentionnons l'isopropanol, contenu dans certains sprays anti-puces. L'intoxication se fait, dans ce cas, par voie cutanée. Il est donc important de bien se renseigner sur le contenu des produits à utiliser sur les chiens.

 

La dose à partir de laquelle les premiers effets de l'alcool se font ressentir chez le chien n'est pas connue avec exactitude. Cependant, la dose létale a elle été évaluée. Les doses ci-dessous sont données par kg du chien :

  • pour l'éthanol : 15 mL d'alcool à 40% ;
  • pour le méthanol : 4 à 8 mL.

 

À titre d'exemple, si votre compagnon pèse 15 kg, il atteindra sa dose létale en absorbant :

  • pour l'éthanol : 300 mL d'alcool à 40% ;
  • pour le méthanol : 60 à 120 mL.

 

300 mL d'alcool à 40% correspond environ à la moitié d'une bouteille de spiritueux de type whisky, rhum ou pastis.

Quels sont les risques liés à l'ingestion d'alcool par un chien ?

Quels sont les risques liés à l'ingestion d'alcool par un chien ?

Les signes d'une intoxication alcoolique chez le chien sont sensiblement identiques à ceux de l'humain mais apparaissent à plus faible dose. Les symptômes peuvent être digestifs, respiratoires, métaboliques, nerveux et cardiaques. Le chien peut être victime de tremblements, de désorientation ou de mouvements non contrôlés. Il peut aussi être pris de changements d'humeur soudains, de déficiences respiratoires, de jaunisse, de salivation excessive et d'hypothermie. Une forte intoxication à l'alcool peut même plonger le chien dans le coma.

 

Si votre chien a consommé de l'alcool, il est urgent d'appeler votre vétérinaire ou un centre anti-poison vétérinaire. Le traitement de choix est la mise en place de perfusions, afin d'éliminer l'alcool. Si l'intoxication est liée à l'ingestion de pâte à pain crue, faire boire de l'eau très froide à votre chien permet de ralentir la fermentation de la levure. Enfin, si l'origine de l'intoxication est cutanée, un lavage de la zone contaminée avec du savon de Marseille ou le shampoing pour chien habituel peut permettre de le soulager, mais le passage chez le vétérinaire reste fortement conseillé.

Dernière modification : 02/18/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 
Formation 1er secours pour chien en ligne
Formation 1er secours pour chien en ligne
Tout ce qu'il faut faire ou éviter pour sauver votre chien dans plus de 40 situations d'urgence.
Par le N°1 de l'éducation canine en ligne.
Cliquez ici

Commentaires sur cet article

bjr j ai un cockers qui a vomit mais ce qui M inquiète c est qu il bave.. que dois je faire? est ce que je peux lui donner quelque chose s il a été empoisonné? merci

   
Par baggi sandra

Article bien réalisé et instructif.

0    0
Par cat23

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet

Articles sur le même thème