Intoxication alimentaire : les aliments dangereux pour les chiens

Un chien à côté d'aliments toxiques (chocolat, avocat, raisin, café...)

Votre chien est gourmand et vous aimez lui faire plaisir ? C'est tout à votre honneur, mais prenez quand même quelques précautions, car il est facile de commettre des erreurs et de lui donner des aliments mauvais pour sa santé. En effet, un certain nombre d'aliments comestibles pour l'Homme ne le sont pas forcément pour les animaux...


Pour vous aider, voici quelques règles à respecter pour éviter les empoisonnements, ainsi qu'un petit tour d'horizon des principaux aliments du quotidien qui sont dangereux pour les chiens.

La gourmandise, très dangereuse pour les chiens

Un chien à côté d'aliments toxiques (chocolat, oignons, citron...)

C'est bien connu : les chiens sont de grands gourmands, qui n'hésitent pas à faire les yeux doux à leurs maîtres dans l'espoir d'obtenir des restes de table. Cela peut sembler une bonne idée, puisqu'en plus de faire plaisir à son animal, cela réduit la quantité de nourriture jetée à la poubelle et donc limite le gaspillage alimentaire.

 

Or, bon nombre d'aliments tout à fait comestibles pour les humains sont dangereux pour les chiens, car ils contiennent des substances que leur organisme n'est pas capable de métaboliser correctement et qui causent donc un empoisonnement rapide. C'est le cas notamment du chocolat bien sûr, mais aussi des oignons, de l'ail ou encore du raisin. Ici, nulle question de régime ou de règle à respecter : décider de gâter son toutou en lui donnant des restes ou une sucrerie peut se révéler fatal pour lui.

 

Le risque d'intoxication du chien n'est toutefois pas le seul qui existe avec la nourriture : en effet, un excès de sel est susceptible de causer une déshydratation, les os et arrêtes peuvent perforer l'appareil digestif ou rester bloqués et causer un étouffement, et des aliments gras ou sucrés ont toutes les chances à terme d'engendrer un surpoids. Mieux vaut donc rester vigilant même avec les aliments comestibles.

 

Beaucoup de chiens, toutes races confondues, sont extrêmement gourmands : il ne faut donc pas compter sur eux pour savoir ce qui est bon pour eux ou non.

Les symptômes d'une intoxication alimentaire du chien

un chien intoxiqué vomit sur le sol

En cas d'intoxication d'un chien par de la nourriture, les symptômes pouvant se manifester dépendent des aliments qui ont été avalés et des quantités absorbées. On note toutefois essentiellement trois types de symptômes d'intoxication alimentaire :

 

  • les symptômes digestifs : cela comprend essentiellement des diarrhées, des vomissements et une hypersalivation ;

 

  • les symptômes nerveux : cela inclut notamment des changements de comportement (par exemple une nervosité excessive ou au contraire une apathie soudaine), des difficultés à se déplacer, des tremblements, des convulsions, ou encore des syncopes voire un coma... ;

 

  • les symptômes cardio-respiratoires : on note notamment des troubles du rythme cardiaque (tachycardie, arythmie...), des difficultés respiratoires, voire une crise cardiaque.

 

Tous ne font pas forcément présents : tout dépend des aliments avalés et des quantités. Les premiers symptômes à apparaître sont le plus souvent ceux d'ordre digestifs. Puis, si l'intoxication est sévère, des signes nerveux légers apparaissent. Enfin, lorsque des symptômes nerveux les plus sévères et/ou des symptômes cardiovasculaires sont présents, c'est généralement le signe que l'empoisonnement alimentaire est grave et que la vie de l'animal est en danger.

Que faire pour sauver un chien intoxiqué par un aliment ?

Un accident étant vite arrivé, mieux vaut savoir comment réagir pour sauver un chien empoisonné : cela permet de ne pas céder à la panique et de gagner de précieuses minutes le jour où cela se produit.

L'attitude à avoir en cas d'intoxication alimentaire

Une vétérinaire s'occupe d'un petit chien malade

La seule et unique attitude à avoir face à un chien empoisonné avec des aliments toxiques (ou même n'importe quel produit) consiste à contacter immédiatement un vétérinaire ou un centre antipoison.

 

Il faut alors leur indiquer ce qu'il s'est passé, en précisant l'aliment ingéré, la quantité approximative absorbée et les éventuels symptômes déjà présents. La plupart du temps, le spécialiste recommande qu'on lui amène l'animal afin qu'il puisse l'examiner, lui administrer un antidote et le garder sous surveillance jusqu'à ce que tout danger soit écarté.

 

Il est essentiel de ne pas perdre de temps pour réagir, car en fonction de l'intoxication, la vie de l'animal peut très vite être menacée. Un moyen de gagner efficacement du temps est de s'assurer d'avoir toujours à portée de main le numéro de téléphone d'un vétérinaire ou d'un centre anti-poison à proximité.

Les erreurs à éviter lors d'une intoxication alimentaire

Un chien empoisonné allongé sur le sol

Voici quelques erreurs à ne pas commettre lorsqu'un chien a mangé des aliments dangereux :

 

  • ne pas tenter de le faire vomir; car cela pourrait notamment occasionner une fausse route et conduire à un étouffement ;

 

  • ne pas lui donner à manger ni à boire, même si c'est juste du lait ou de l'eau : cela n'est d'aucune utilité pour le guérir, voire cela peut le rendre encore plus malade (en effet le lait est indigeste pour les chiens adultes) ;

 

  • ne pas lui donner de médicaments sans l'accord préalable d'un vétérinaire, car en plus d'être le plus souvent inefficaces dans ce genre de situations, ils risquent même d'aggraver l'état de santé de l'animal (il existe en effet des médicaments très dangereux pour les chiens).

 

Ne pas commettre ces erreurs permet d'éviter de perdre du temps avec des "solutions" au mieux inefficaces, au pire qui risquent même d'aggraver la situation au lieu de l'arranger. Seul un spécialiste est à même de dire quoi faire lors d'une intoxication alimentaire.

Eviter les accidents alimentaires avec son chien

Un chien vole dans le frigo pendant la nuit

Pour protéger son chien d'une intoxication alimentaire, il faut penser à :

 

  • ne pas laisser d'aliments ou de restes à sa portée : pour cela, il faut ranger ses victuailles dans des endroits inaccessibles (en hauteur, dans un placard, dans le frigo...) ;

 

  • toujours préparer une alimentation adaptée aux besoins alimentaires du chien, sans sucreries ni aliments gras, salés ou dangereux pour lui. C'est encore le meilleur moyen de le tenir éloigné des intoxications alimentaires ;

 

  • ne pas donner de compléments alimentaires sans l'avis d'un vétérinaire. Les produits industriels sont généralement bien équilibrés, et un excès en nutriments ou en vitamines peut avoir des conséquences aussi redoutables qu'une carence, même si ces dernières ne se voient pas forcément tout de suite ;

 

  • ne pas relâcher son attention lors des promenades, car les chiens étant très curieux, ils n'hésitent pas à goûter les diverses offrandes de la forêt (feuilles, fruits, baies, champignons...), même lorsqu'elles sont mauvaises pour eux. Il faut donc leur apprendre à sentir sans toucher, pour éviter les empoisonnements en tout genre.

 

En tout état de cause, beaucoup de chiens, toutes races confondues, sont extrêmement gourmands : il ne faut donc pas compter sur eux pour savoir ce qui est bon pour eux ou non.

Page 1 :
Les règles pour éviter l'intoxication alimentaire du chien
Dernière modification : 09/18/2021.

Commentaires sur cet article

bjr j ai un cockers qui a vomit mais ce qui M inquiète c est qu il bave.. que dois je faire? est ce que je peux lui donner quelque chose s il a été empoisonné? merci

   
Par baggi sandra

Article bien réalisé et instructif.

0    0
Par cat23

Discussions sur ce sujet

Chatsdumonde.com Vous aimez aussi les chats ?

Vous aimez aussi les chats ?