Comment rendre agréables les repas de mon chien ?

Un chien Jack Russel heureux devant sa gamelle de croquettes

Les repas d'un chien peuvent apparaître comme une étape très basique de la journée, certes incontournable mais qui lui permet simplement d'être rassasié, sans aller beaucoup plus loin que cela.


Pourtant, au même titre que les humains apprécient le fait de manger, il est important que les repas ne soient pas pour nos compagnons une simple formalité : mieux vaut plutôt faire en sorte qu'ils soient une véritable activité structurante de leur quotidien, agréable voire ludique.

Les repas du chien, une vraie activité

Les repas d'un chien domestique sont quelque chose d'assez banal. En revanche, à l'état sauvage, ils revêtent une toute autre dimension, et ne se résument pas simplement au fait d'avaler de la nourriture - du reste, cette dernière n'est pas toujours la même.

Les repas d'un chien sauvage

Un loup mange de la viande

Pour un chien sauvage comme d'ailleurs pour son ancêtre le loup, l’activité alimentaire est un exercice physique et intellectuel à part entière.

 

En effet, il doit chercher sa nourriture chaque jour, ne prend pas ses repas à heure fixe, ne mange pas en quantités égales (il lui arrive d'ailleurs couramment de jeûner), et ne se nourrit pas toujours de la même chose. Qu’il chasse des proies ou qu'il se contente de carcasses ou de détritus trouvés dans les poubelles, il n’a pas une alimentation fixe et constante, et doit consacrer une grande partie de son temps à trouver de quoi se nourrir.

 

Pour y parvenir, il renifle des odeurs et des pistes, met au point des stratégies de chasse ou de recherche de nourriture : en clair, il mobilise ses sens et son intelligence. Tout cela représente une dépense importante en énergie, et lui fournit une activité et une occupation à la fois physique et intellectuelle.

 

Ainsi, à l'état sauvage, un chien consacre plusieurs heures par jour à son activité alimentaire, comme d'ailleurs beaucoup d'animaux carnivores.

Les repas d'un chien domestique

Un gros chien devant sa gamelle pleine de croquettes

Un chien domestique n’est par définition plus un animal sauvage : il reçoit à peu près toujours les mêmes repas, à heures globalement fixes, au même endroit, dans la même gamelle, et tout cela sans faire beaucoup d'efforts physiques ou intellectuels.

 

Ainsi, le temps passé par un chien de compagnie à se nourrir ne dépasse guère quelques minutes par jour. C'est encore plus vrai lorsque ses repas sont très espacés et qu'il les attend donc avec grande impatience : il arrive alors qu'il engloutisse sa nourriture en un éclair, parfois sans même prendre le temps de la mâcher.

 

Ce changement drastique dans la façon dont il obtient sa nourriture fait qu'il y consacre quotidiennement beaucoup moins de temps, mais aussi d'énergie. Par rapport à l'état sauvage, cela représente une importante occupation en moins : si ceci n'est pas compensé, il en résulte une sous-sollicitation de ses capacités physiques et cognitives, avec éventuellement à la clé des troubles du comportement.

Rendre les repas du chien plus ludiques

Diverses petites astuces peuvent être mises en place au quotidien pour faire des repas une activité à part entière de la journée du chien, qui dure plus longtemps que le strict minimum nécessaire, sollicite ses capacités physiques et/ou mentales, et de façon générale l'occupe et s'avère bénéfique pour son bien-être.

Faire plusieurs repas au lieu d'un seul

Faire plusieurs repas au lieu d'un seul

Il n’existe pas à ce jour d’étude scientifique relative au nombre idéal des repas d'un chien qui conclurait qu'il vaut mieux ne lui en donner qu’un seul par jour.

 

Multiplier leur nombre est même généralement conseillé, car cela limite son excitation à la vue de la gamelle et réduit donc les risques qu'il engloutisse sa nourriture en un temps record, avec potentiellement à la clé des problèmes de digestion - voire un risque de retournement de l'estomac. De plus, effectuer plusieurs prises implique qu'il passe plus de temps à s'alimenter : cela permet de l'occuper davantage, ce qui est bénéfique pour son bien-être.

 

À quantité égale, mieux vaut donc plusieurs petites portions qu’une seule grosse : il est préférable de diviser la ration quotidienne d'un chien en deux ou trois repas répartis à différents moments de la journée.

Rendre la nourriture moins accessible

Un chien de berger blanc avec un jouet Kong

Pour permettre au chien de consacrer davantage de temps à ses repas et que ceux-ci représentent une occupation à part entière, il est bon de recréer un processus de recherche de la nourriture. En effet, cela le conduit à user de ses capacités intellectuelles pour être en mesure de se nourrir - et ainsi de voir l'alimentation comme la récompense de son intelligence et ses efforts.

 

Par exemple, au lieu de mettre la nourriture dans une gamelle simple, il est possible de fabriquer des gamelles avec des boîtes, des pots, des recoins à soulever, pousser ou retourner pour atteindre la nourriture. Si on ne souhaite pas les fabriquer soi-même, on peut aussi en acheter dans le commerce, pour quelques dizaines d'euros.

 

Les jouets Kong et autres distributeurs de nourriture permettent eux aussi de stimuler le chien et de l’occuper de longs moments, en rendant les aliments moins accessibles. Quant aux jeux intelligents plus poussés, qui prennent la forme de puzzles, labyrinthes ou petits casse-têtes, ils le font réfléchir et participent ainsi activement à son activité quotidienne. Certains sont de taille suffisante pour un repas entier, mais d'autres permettent seulement de donner une petite quantité de façon ludique.

 

Enfin, on peut aussi répartir la ration au sein de différentes gamelles ou à même le sol dans différents endroits, afin de forcer le chien à se déplacer pour chercher sa nourriture. De cette façon, il fait fonctionner son flair, mange plus lentement et en de plus petites quantités à chaque bouchée.

Donner des aliments plus longs à mâcher

Un Berger Allemand ronge un gros os dans le jardin

Une bonne façon d'augmenter le temps que le chien passe à prendre ses repas consiste à lui donner des aliments plus longs et difficiles à mâcher que les croquettes ou les pâtées.

 

Cela peut être des os charnus, de la viande crue, des os à mâcher, des oreilles de porc, des lamelles de viande ou de poisson séché, etc. C'est d'autant plus bénéfique que les chiens en raffolent et s'amusent à les ronger pendant de longues minutes - voire des heures pour les os.

 

Ces aliments peuvent venir en complément ou à la place d'une partie des repas classiques, l'essentiel étant qu'au global ce qui est consommé sur l'ensemble de la journée soit bien équilibré. Les os et la viande crue font d'ailleurs partie intégrante du régime BARF pour chien.

Dernière modification : 11/02/2021.

Commentaires sur cet article

Il est très dangereux de donner du chocolat et des oignons aux chiens !

   
Par CocciNim

Les aliments industriels peuvent avoir certaines qualités quand ont ne peut pas faire autrement. Mais je pense qu'il est important pour nos animaux, comme pour nous les humains, de nous interresser à l'équilibre alimentaire en général, ( la fraicheur, la façon dont ils sont produits, les quantités, ce qui est bon plus pour notre bien être que pour notre besoin de satisfaction gustative ... ). Tout cela n'est pas contenu dans l'industriel qui ne répond qu'à des besoins mercantiles. Ce qui laisse aussi des interrogations sur la neutralité des vétérinaires face à la pression des lobbys industriels.

+1    0
Par cellier

Bonsoir ;
J'ai 13 chiens de même famille, il y a des adultes et des petits, j'ai l'habitude de leur donner un repas préparé à base de riz et poulet bouillis à l'eau avec un peu de sel. je serts le repas sur 5 plats pour tous... alors je ne controle point la quantité pour chacun... le matin je leurs donne du lait. et parfois je leur donne de mon biscuit ou cake ou même du chocolat à très petites quantités bien sûr... et même ils prennent des fruits quand j'en mange, ils en rafollent... j'espère que je nuits pas à leur santé. Merci

0    0
Par khadija

mon petit cavalier king charles de 8 mois et demi a beaucoup de mal a manger sa ration de croquettes conseillees par l'eleveur et il regurgite quelque fois apres avoir bu ou manger surtout si il joue ou sautille avec ses jouets
merci pour votre reponse

0    0
Par lallement

moi mes parent mon dit qe je vais avoir un chien que lorsque j'aurai 14 de moyenne

0    0
Par the-man14