Canada - Rappel de nourriture pour animaux

22/03/2007
Partager :  

Possibles victimes au Canada

Un couple de Kahnawake, près de Montréal, soutient que son chat est mort empoisonné par de la nourriture avariée. Ces allégations restent toujours à être confirmées par une autopsie, mais un vétérinaire de Toronto, lui, affirme avoir constaté au moins deux cas similaires d'empoisonnement.

En effet, le docteur John Littlejohn a été amené à soigner récemment deux chats qui souffraient de dysfonctionnement rénal majeur, qu'il impute à de la nourriture empoisonnée.

Le docteur Littlejohn estime que le délai entre l'ingestion de la nourriture par les deux chats et le moment où ils sont tombés malades lui permet de conclure qu'ils ont effectivement été tués par de la nourriture avariée.

La propriétaire des deux chats affirme que la nourriture qu'elle a servie à ses animaux comportait le même numéro de série que celle qui a fait l'objet d'un important rappel aux États-Unis, il y a quelques jours.

Elle envisage d'ailleurs de déposer une requête pour autorisation d'un recours collectif contre l'entreprise responsable du rappel, Menu Foods of Ontario.

Aux États-Unis, au moins 13 chats et chiens ont péri d'une déficience rénale après avoir mangé des produits suspects.