Un congé « parental » pour l'adoption d'un chien ou d'un chat ?

20/05/2016
Partager :  

Prendre un congé « patte-ternité » à l'occasion de l'adoption d'un chien ou d'un chat pour s'occuper de lui, l'adapter à son nouvel environnement ou bien simplement l'emmener chez le vétérinaire, c'est ce que proposent quelques entreprises britanniques et américaines.

Une des dernières initiatives du genre revient à Greg Buchanan, dirigeant de BitSol Solutions, une entreprise de support technique basée à Manchester. Propriétaire d'un chien, il a pris une semaine de congé pour s'occuper de lui au moment de son adoption. Ayant trouvé l'expérience positive, il a décidé de proposer le même avantage à son personnel.

Ces derniers temps, des décisions semblables ont été prises par quelques entreprises pionnières. Aux États-Unis, la chaîne hôtelière Kimpton propose à ses employés de prendre un congé en cas de décès de leur animal de compagnie. C'est aussi le cas des entreprises d’informatique VMware et Maxwell Health, du fabricant d'aliments pour chiens et chats Mars Petcare ou encore de l’assureur Trupianion spécialisé dans l'assurance des animaux de compagnie.

Si pour certains ces dispositions sont perçues comme un progrès, d'autres considèrent que cela entraîne une certaine confusion sur la place de l'animal de compagnie au sein de la société et ceci indépendamment de l'attachement qu'on peut lui porter.

Que pensez-vous de ces initiatives ? Sont-elles un droit légitime, une proposition inappropriée ou encore un simple moyen de s'attirer les faveurs des (nombreux) possesseurs d'animaux de compagnie ?

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet