Comment choisir son chiot au sein d'une portée

Toute personne souhaitant adopter un chien doit se poser différentes questions : quelle race de chien choisir ? Mâle ou femelle ?


Une fois ces différents points clarifiés, il faut savoir comment choisir un bon élevage où acheter un chien.


Mais ce n'est pas tout, car ce dernier a probablement plusieurs chiots disponibles à l'adoption. Reste donc à déterminer lequel choisir...


Et contrairement à ce que l'on pourrait croire, choisir un chiot au sein d'une portée n'est pas une démarche aisée. A première vue, il est souvent tentant de choisir le plus "mignon". Cependant, au-delà du côté esthétique, auquel les maîtres accordent une (trop ?) grande importance, d'autres facteurs majeurs doivent être pris en compte lors de l'achat ou de l'adoption d'un chiot. En particulier, il convient de s'attarder sur la santé et le comportement du chiot.

Partager :  

La santé du chiot

Au sein d'une portée, il peut être tentant de choisir un chiot apparemment plus chétif, dont la maladie ou l'apathie peuvent faire fondre le cœur de plus d'un acquéreur. Cependant, si l'acquisition d'un chiot à la santé fragile représente souvent une opportunité financière intéressante à court terme, car son prix sera souvent ajusté en conséquence, ce n'est pas forcément un bon calcul sur la durée. En effet, les éventuels frais vétérinaires ultérieurs peuvent faire exploser le budget annuel du chien, même si souscrire une assurance santé pour le chien permet de se prémunir contre les coups durs. 

 

En outre, si vous désirez adopter voire sauver un chiot malade, vous devee penser à toute la douleur et aux responsabilités que vous aurez à supporter.

 

En tout état de cause, le futur état de santé du chiot dépend en grande partie de ses parents, car un chiot hérite de la plupart des traits et des caractéristiques de ses géniteurs. Si ces derniers sont atteints de maladies canines héréditaires ou congénitales comme la dysplasie de la hanche, il y a de fortes chances qu'il hérite également de ce problème de santé. C'est pourquoi vous devez exiger de connaître les antécédents des parents (voire des grands-parents) du chiot que vous envisagez d'acquérir. 

 

Par ailleurs, lorsque vous êtes en contact avec le chiot, différents indices peuvent vous aider à évaluer son état de santé : 

 

  • Les yeux
    Ils doivent avoir une belle apparence, être secs et propres, mais aussi dépourvus de rougeurs, de croûtes, de pus, de larmes, etc. En effet, de tels défauts peuvent indiquer la présence d'infections graves telles que la toux du chenil. Par ailleurs, vérifiez les réflexes visuels du chiot, en utilisant par exemple des jouets pour chien afin d'attirer son attention.

 

 

  • Le nez
    Il doit être propre, humidifié, et dépourvu de tout écoulement.

 

  • Le pelage et la peau
    Le poil du chien doit avoir un aspect propre, homogène, lustré, épais, et être dépourvu de mauvaises odeurs. Il doit être exempt de pustules, de pellicules, de rougeurs ou de plaies. Attardez-vous en particulier sur la zone ventrale du chiot : elle doit être dépourvue de toute masse palpable au toucher. En effet, le cas échéant, il pourrait s'agir d'une hernie ombilicale, qu'il serait nécessaire de traiter chirurgicalement.

 

  • L'appareil locomoteur
    Assurez-vous que le chiot se déplace de façon normale, sans boiterie. Les os et les muscles du chiot doivent avoir une apparence harmonieuse, sans malformations.

 

  • Les parties génitales
    Pour un mâle, les testicules doivent être descendus. Un testicule non descendu et coincé dans l'abdomen signale une cryptorchidie. Si vous désirez participer à des expositions canines, évitez l'acquisition d'un chiot présentant ce genre d'anomalie, car elle est généralement éliminatoire.

Le comportement du chiot

Après s'être assuré de la bonne santé du chiot, analysez la façon dont il se comporte. L'analyse du comportement de l'animal est essentielle lorsqu'un futur maître choisit son chiot au sein d'une portée. 

 

Ainsi, un chiot énergique et joueur sera bien prédisposé à une éducation canine dans les meilleures conditions, afin d'acquérir des bases comportementales et éducatives solides nécessaire à sa future vie d'adulte. Pour autant, faites attention aux chiots trop vifs et trop entreprenants. En effet, ce genre de comportement révèle souvent un chien au caractère dominant, ce qui pourra poser des problèmes en cas de manque de fermeté dans l'éducation du chiot

 

Au contraire, mieux vaut éviter de choisir un chiot peureux et pusillanime. En effet, ce genre d'animal risque de développer des troubles du comportement et du caractère dans sa vie d'adulte. Si le chiot prend peur et s'éloigne lorsque vous vous en approchez, ce n'est pas du tout bon signe.

 

Pour aider à y voir plus clair, il est possible de faire un test de caractère du chien, qui permettra d'évaluer son comportement et sa sociabilité dans le futur. On peut citer entre autres le célèbre test de Campbell, créé dans les années 1970 par l'éthologiste américain du même nom, qui vise à anticiper le caractère du chiot grâce à différents exercices effectués à partir de l'âge de 7 semaines. Cependant, la fiabilité de ce test a été remise en cause. En effet, effectué à nouveau par le même chien à peine quelques semaines plus tard, il peut donner des résultats très différents. 

 

En tout état de cause, un chiot équilibré est un animal éveillé et sociable. Pour vous faire une idée du caractère du chiot, n'hésitez pas à tester vous-même sa sociabilité. Pour cela, sollicitez le chiot en l'appelant. S'il répond à vos appels spontanément et joyeusement, il s'agit probablement d'un individu sociable. Si au contraire il ne semble pas intéressé par vos sollicitations et paraît amorphe, ill a probablement un problème de sociabilité. 

 

Ensuite, faites-le tenir dans vos mains. Un chiot qui réagit alors en s'agitant et en se mettant en colère, qui essaye de vous mordre, qui aboie trop ou qui se débat, n'est pas à l'aise, et probablement pas assez sociable. En principe, un chiot bien équilibré doit être calme et détendu en votre présence, et répondre favorablement aux manipulations en se laissant mettre sur le dos, après avoir éventuellement tenté de se débattre quelques secondes.

L'indispensable éclairage de l'éleveur

N'hésitez pas à bien vous renseigner auprès de l'éleveur sur le chiot qui vous intéresse le plus au sein de la portée.  Il est celui qui les connait le mieux, puisqu’il les a vu naître, puis les aide à grandir et met en place les premières étapes de leur socialisation. Il doit prendre le temps de répondre à vos questions, sans détour, quitte à vous répéter plusieurs fois les mêmes renseignements.

 

Voici des exemples de questions qu'il est judicieux de poser à l'éleveur

  • Comment se comporte le chiot au sein de la meute ? 
  • Est-il dominant ou dominé ?
    Les chiots dominés sont des animaux au caractère adaptable et facile ; ils sont particulièrement adaptés pour des primo-adoptants ou en cas de cohabitation avec des enfants
  • Est-il calme, ou au contraire très actif ? 
  • De quelle façon procède t-il au jeu

Le mot de la fin

Si choisir un éleveur canin ne doit pas être fait au hasard, il en va de même lorsqu'il s'agit de sélectionner un chiot au sein d'une portée dudit éleveur. Il est primordial en effet de choisir un animal en bonne santé et présentant un comportement équilibré. 

 

Baser son choix uniquement sur le côté attendrissant du chiot est le meilleur moyen de s'exposer à des déceptions, d'autant que cette apparence n'est que temporaire : il atteindra rapidement son âge (et son apparence) adulte. Au final, sachant que votre nouveau compagnon a vocation à vivre en principe 10 à 15 ans à vos côtés, il est judicieux de faire appel à un regard extérieur, demander conseil à des personnes plus objectives, qui ne se laisseront pas influencer émotionnellement. C'est pour la même raison qu'il est fortement déconseillé d'effectuer la sélection d'un chiot en compagnie d'un enfant.

 

Par ailleurs, il peut être judicieux d'aller commencer à "faire du repérage" chez l'éleveur de chiens avant même l'âge minimal à partir duquel les animaux peuvent être vendus. Ceci permet de figurer parmi les premières personnes à voir la portée, car en règle générale, les chiots les mieux portants sont vendus en premier.

Reproduction interdite sans autorisation.

Adopter un chien près de chez vous

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Discussions sur ce sujet