Chien et chat, attention à l’achat compulsif !

30/11/2010
Partager :  


En période de fin d’année, on assiste souvent à un pic des ventes de chiots et de chatons. Parfois, ils sont offerts en cadeau, ce qui est loin d’être une bonne idée. La Fondation 30 Millions d’Amis a fait réaliser un sondage exclusif afin de connaître l’opinion des Français sur ce sujet. La Fondation 30 Millions d’Amis met régulièrement en garde le grand public sur le fait que certains cadeaux de Noël – acquis sur un « coup de cœur » – se retrouvaient abandonnés sur le bord des routes l’été suivant…. Quand ce n’est pas plus tôt dans le temps ! Une sensibilisation assortie d’un message péremptoire : « Un animal n’est pas un produit de consommation ! »
A la veille des fêtes, la Fondation 30 Millions d’Amis a donc interrogé les Français dans le cadre d’un sondage exclusif effectué par BVA sur « l’animal cadeau ». Une enquête aux résultats… réconfortants pour la Fondation.L’objectif de la Fondation avec la commande de ce sondage exclusif était notamment « de prévenir l’abandon en réfrénant l’acquisition impulsive d’un animal à l’occasion des fêtes. Période généralement propice pour succomber à toutes les tentations : céder au souhait pressant d’un enfant ou se laisser attendrir par une petite boule de poils aux yeux implorants, faisant fi des responsabilités futures inhérentes à cette décision, au mépris de toute réflexion préalable. »
Notamment en termes de « durée (un chien vit en moyenne 15 ans, un chat 18), d’investissement (environ 1 300 €/an pour un chien en nourriture, soins vétérinaires, etc.) ou de besoins physiologiques (sorties, espace à vivre, etc.) »Autres temps, autres mœurs ? Les mauvaises « habitudes » auraient tendance à se perdre. Ainsi, le récent sondage exclusif BVA/Fondation 30 Millions d’Amis* tend à démontrer que les mentalités ont évolué. En effet, 4 Français interrogés sur 5 affirment ne « jamais avoir songé à offrir ou acquérir un animal de compagnie, lors des fêtes de fin d’année », soit 79 % de nos concitoyens !

Une génération devenue responsableUn résultat qui frôle les 90 % si l’on y adjoint tous ceux qui « y [ont] songé, mais qui ne [l’ont] pas fait » (86 %). Quant à ceux qui ont pensé avoir ou offrir un animal à Noël, ils ne représentent que 20 % des personnes interrogées, dont seulement 13 % sont réellement passés à l’acte : une minorité.Pour Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis, « c’est la preuve que toutes les actions menées par les associations de protection animale portent leurs fruits ». Elle se félicite d’un tel constat : « La « Génération 30 Millions d’Amis », élevée dans le respect de la vie sous toutes ses formes, est devenue responsable. Elle est même notre ambassadeur pour convaincre les plus récalcitrants ! »
*Sondage Fondation 30 Millions d’Amis/BVA réalisé les 15 et 16 octobre 2010 auprès de 962 personnes âgées de 18 ans et + représentatives de la population française, selon la méthode des quotas.
CP : Fotolia.com
Publié par Claude Pacheteau le 30/11/2010

Discussions sur ce sujet