Donner un nom à son chien en fonction de son année de naissance

Donner un nom à son chien en fonction de son année de naissance

Afin de pouvoir figurer dans un livre des origines (LOF, LOSH…), les chiens de race doivent généralement être baptisés d’un nom dont l’initiale est fixée par réglementation des instances canines du pays. Cette lettre change chaque année en suivant l’ordre alphabétique, et est différente dans chaque pays.


Quelles sont les règles à respecter pour donner un nom à son chien, et y a-t-il des lettres que l'on ne peut pas utiliser ?

Partager
 

Les règles pour donner un nom à son chien

En Belgique, toutes les lettres de l’alphabet sont utilisées pour baptiser un chien. En revanche, en France, les lettres K, Q, W, X, Y et Z ne peuvent pas être utilisées pour nommer un chien, car elles sont jugées trop restrictives, même s'il existe de nombreuses idées de nom de chien commençant par ces lettres-là.

 

En Suisse, le nom du chien n’est pas lié à son année de naissance. En général, l’éleveur canin choisit la lettre A pour sa première portée, B pour la seconde, C pour la troisième, etc. Les chiens d’une même portée doivent avoir la même initiale. En outre, le même nom ne peut être réutilisé pendant 10 ans dans un même élevage de chiens.

Les initiales de noms de chiens année par année

Année Belgique France Luxembourg
2000 Z R X
2001 A S Y
2002 B T Z
2003 C U A
2004 D V B
2005 E A C
2006 F B D
2007 G C E
2008 H D F
2009 I E G
2010 J F H
2011 K G I
2012 L H J
2013 M I K
2014 N J L
2015 O L M
2016 P M N
2017 Q N O
2018 R O P
2019 S P Q
2020 T R R

 

Comment choisir un nom pour son chien ?

Il est tout à fait possible de créer soi-même un prénom pour son chien, en rajoutant par exemple une terminaison différente pour féminiser un nom masculin. C’est ainsi que Gail peut devenir Gaila ou Gailie, Gansu peut se changer en Gansy, etc.

 

Par ailleurs, si vous n’avez trouvé aucun nom de chien à votre convenance parmi ceux commençant par la lettre de l’année en cours, vous pouvez faire ajouter la mention « dit X » lors de la déclaration d’identification faite par l’éleveur à la Société Centrale Canine (S.C.C.) en France, la Société Royale Saint-Hubert en Belgique, la Fédération Cynologique Luxembourgeoise (F.C.L.) au Luxembourg ou la Société Cynologique Suisse en Suisse. Par exemple, « Gail dit Pompon », ou « Galantine dite Lola ».

 

Enfin, vous pouvez toujours choisir un diminutif de votre choix pour communiquer avec votre chien, même s’il n’est pas officialisé sur ses papiers.

Dernière modification : 11/03/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.

Discussions sur ce sujet