Adopter un vieux chien est moins engageant

Adopter un vieux chien est moins engageant

Le choix est souvent difficile lorsqu'il s'agit d'adopter un chiot ou un chien adulte, chacun ayant ses avantages et ses inconvénients.

 

L'espérance de vie d'un chien se situe entre 10 et 15 ans, toutes races canines confondues, même s'il est vrai que les très grands chiens ont tendance à vivre moins longtemps que les races de petite taille. Par conséquent, lorsqu'on décide d'adopter un jeune chien, on s'engage à dépenser sans compter (pour l'alimentation du chien, son entretien et sa santé, notamment), à prendre soin de lui et à lui consacrer une bonne partie de son temps, le tout pendant une dizaine, voire une quinzaine d'années.

 

Dans le cas d'un vieux chien, on adopte a priori pour 5 ans maximum, même si à l'instar des humains, les progrès de la médecine permettent d'avoir de plus en plus d'animaux en bonne santé à un âge de plus en plus avancé.

 

Si l'on n'est pas certain de pouvoir tenir un tel engagement sur une longue durée, par exemple si on est soi-même une personne âgée, ou si on n'est pas stable professionnellement ou personnellement, alors adopter un chien senior peut être une bonne alternative, positive tant pour l'animal que pour le maître.

Dernière modification : 08/09/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager