Adopter un chien : faut-il choisir un chiot ou adulte ?

Adopter un chien : faut-il choisir un chiot ou adulte ?

Les raisons d’adopter un chien sont nombreuses, que ce soit par amour pour cet animal, pour avoir de la compagnie, pour qu'il joue avec les enfants, monte la garde...


Mais avant de franchir le pas vous aussi et de partir à la recherche de votre prochain meilleur ami, que ce soit en parcourant les annonces de chiens à vendre, en contactant directement un éleveur canin professionnel ou en vous rendant dans un refuge pour chien, une question se pose : mieux vaut-il adopter un chiot ou bien un chien déjà adulte ?

Partager
 

Adopter un chiot

Les avantages et inconvénients de l'adoption d'un chiot

Adopter un chiot et l'élever est une expérience merveilleuse, mais qui demande beaucoup de patience et de disponibilité. En effet, il faut prendre du temps pour jouer avec son chiot, ne pas le laisser seul toute la journée et lui apprendre la propreté, ce qui peut être une vraie contrainte pour certaines personnes. En outre, un chiot déborde d'énergie et est généralement prêt à faire toutes les bêtises possibles (manger vos chaussures, creuser le jardin...).

 

En outre, contrairement à un chien adulte dont le comportement est normalement stabilisé, il est difficile d'y voir clair sur ce que sera son comportement à l'avenir. Cela dit, il est possible de lui faire passer le test de Campbell, très simple, qui permet d'évaluer le caractère d'un chien.

 

Dans tous les cas, il convient de bien réfléchir avant de franchir le pas, car l'éducation d'un chiot peut être difficile et décourageante. En outre, il faut anticiper le fait qu’un chiot grandit parfois beaucoup : un Terre-Neuve et un Jack Russel ne feront pas la même taille une fois devenus adultes.

 

A quel âge adopter un chiot ?

Adopter un chiot entre l'âge de 3 à 6 mois présente l'avantage de permettre de l'éduquer comme on le souhaite, selon son mode de vie. Cela permet d'avoir des garanties, ou du moins un plus grand contrôle, sur le comportement futur du chien.

 

Choisir un chiot ayant déjà vécu un peu longtemps, âgé de 6 à 9 mois, permet d'avoir une meilleure idée de la morphologie et de l'apparence qu'il aura une fois devenu adulte. Ces jeunes chiens peuvent aussi déjà posséder des bases de dressage et d'éducation canine lorsqu'on les adopte.

 

Dans tous les cas, il faut savoir que la vente d'un chiot ne avoir lieu avant ses 8 semaines. Le séparer de sa mère avant cet âge n'est bon ni pour son développement, ni pour sa socialisation.

 

Adoption d'un chiot : attention au risque d'arnaques

Quand on achète un chiot, qu’il soit inscrit ou non dans un livre des origines tel que le LOF, il convient d’être vigilant. En effet, les vendeurs ne sont pas toujours très honnêtes. Certains particuliers sont même spécialisés dans le trafic de chien et poussent à la reproduction canine en masse. D’autres éleveurs canins ou animaleries font venir des animaux par centaines depuis les pays de l’Est, dans des conditions d’hygiène et de santé plus que douteuses. D’autres encore font se reproduire des chiennes sans vérifier la présence de maladies génétiques.

 

Même s'il est possible dans certains cas (en particulier en cas de vice rédhibitoire lors de l'achat d'un chien) de se retourner contre le vendeur et d'obtenir l'annulation de la transaction, l'opération n'en reste pas moins traumatisante, surtout en cas de décès du chiot. Dans d'autres cas, cela se finit en abandon du chiot.

Adopter un chien adulte : avantages et inconvénients

Adopter un chien adulte est une expérience tout aussi enrichissante, bien que différente. Il peut être difficile d'éduquer un chien adulte, même si, bien souvent, un tel chien a déjà reçu une éducation dans sa jeunesse. Il faut donc apprendre à se connaître et s'apprivoiser mutuellement. Ce n'est pas un travail de dressage, mais de psychologie. Pour cela, faire appel à un comportementaliste canin ou un éducateur de chiens peut être très utile pour rectifier le tir si besoin et aider l’animal à mieux se conduire.

 

Contrairement aux idées reçues, tous les chiens adultes disponibles à l'adoption ne sont pas caractériels, et n'ont pas été abandonnés car ce sont des chiens agressifs. De nombreuses personnes sont obligées de se séparer de leur compagnon pour cause de décès, d'allergie ou suite à un déménagement par exemple. Avant d'adopter un chien, il est donc conseillé de bien se renseigner sur son histoire et d'observer son comportement ainsi que son caractère : mieux vaut un chien non éduqué que mal élevé. Connaître son passé vous permettra de savoir s’il a été victime de mauvais traitements, dans quel environnement il a grandi et s’il a déjà été agressif. À vous ensuite de faire le choix de l’adopter ou non.

 

En outre, un chien adulte est généralement plus calme qu'un chiot. Il est propre depuis ses 4 mois et, à partir de ses 12 mois, il ne devrait plus faire de bêtises, comme mâcher les chaussures ou autres objets de la maison. Un chien adopté s'adapte généralement très vite à sa nouvelle vie, et est souvent particulièrement attaché à ses nouveaux maîtres. S’il a déjà un prénom, mieux vaut ne pas en changer. Cela lui permettra de vous obéir plus rapidement.

 

Adopter un adulte peut également permettre d'avoir un chien déjà éduqué et possédant des qualités particulières, avantages pour des concours de beauté pour chiens ou pour de l'élevage canin. Et s’il est fait pour certaines tâches particulières comme monter la gare, un chien adulte est déjà prêt à vous rendre service. C’est d’autant plus pratique si vous ne vous sentez pas assez patient pour bien éduquer un chiot plein de fougue et qui n’en fait qu’à sa tête.

 

Par ailleurs, un chien adulte est moins fragile qu’un chiot. Il demande aussi moins d’attention et, surtout, ne risque plus de développer de tares génétiques.

 

Enfin, un chien adulte est souvent peu cher, voire donné. En effet, les maîtres craquent en général plus facilement pour la bouille d’un petit chiot… pourtant souvent plus cher à l’achat. Le prix d’un chiot peut ainsi monter à plusieurs milliers d’euros. Un chien adulte s’achète à un prix correct, sauf s’il a participé à plusieurs compétitions et concours de beauté canins.

 

Il convient en revanche de prendre conscience que plus le chien est adopté vieux, moins il restera près de vous. L’espérance de vie d’un chien varie en effet de 6 à 15 ans selon les races canines, mais est généralement plus longue chez les bâtards. Ceci dit, lui permettre de passer des jours heureux en votre compagnie pour qu’il finisse sa vie sur une once de bonheur, c’est le plus beau geste que vous puissiez faire.

Le mot de la fin

En adoptant un chien adulte, vous connaissez déjà son profil, ses goûts, ses qualités et ses défauts. Vous avez donc toutes les cartes en main pour vous en occuper. Vous aurez aussi probablement un chien propre et déjà éduqué, éducation que vous pourrez poursuivre chez vous, car un chien apprend toute sa vie. De plus, si vous l’adoptez en refuge, vous lui faites don d’un merveilleux cadeau pour sa fin de vie.

 

Adopter un chiot est aussi merveilleux, mais il est important de réaliser que tout sera à faire, et qu’il faudra être sérieux et très impliqué quant à son éducation, qui doit commencer dès l’arrivée du chiot à la maison. Prenez conscience que la propreté du chiot est acquise vers 4 à 5 mois voire plus, et qu’entre 6 et 12 mois il aura probablement un comportement un peu destructeur, ce qui peut être difficile à vivre pour certains maîtres. Choisissez un éleveur de chiens sérieux, impliqué, conscient de son rôle auprès de vous et qui vous assurera un suivi.

Dernière modification : 02/03/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.

Discussions sur ce sujet