15 raisons pour lesquelles avoir un chien est bon pour la santé

15 raisons pour lesquelles avoir un chien est bon pour la santé

Il est difficile de dénombrer les multiples avantages qu’offre la présence d’un chien au sein d’un foyer, tant sur le plan physique que mental ou psychologique. Une chose est sûre : nos compagnons méritent largement leur surnom de "meilleur ami de l’Homme".


Voici donc une liste – non exhaustive – de raisons qui font qu'avoir un chien peut être bon pour la santé.

Le chien offre une compagnie à son maître

Le chien offre une compagnie à son maître

C’est probablement le point le plus évident, mais il est loin d’être négligeable : avoir un chien chez soi permet d’avoir de la compagnie au quotidien. Si le chien est l’animal considéré comme le meilleur ami de l’Homme, c’est en bonne partie grâce à son tempérament affectueux, joueur et fidèle. Pour une personne vivant seule, c’est une excellente façon de ne pas se sentir isolée. 

Le chien est débordant d’affection

Le chien est débordant d’affection

Quand on a un chien, le retour à la maison est bien souvent synonyme de retrouver son animal ! C’est souvent une véritable fête pour le maître comme pour son compagnon, au cours de laquelle celui-ci ne cache pas sa grande affection et sa joie.

 

Pour les personnes souffrant de dépression, ce type de présence positive peut être d'une grande aide. Ainsi, avoir un chien est un véritable atout pour se sentir entouré, soutenu et aimé au quotidien. Même pour une personne non dépressive, cette véritable cure de positivisme peut s’avérer bénéfique dans le cas de coups de mous.

 

On parle même de dimension thérapeutique du chien, qui est là en toutes circonstances pour partager les joies et les peines de son maître. L'animal offre à son maître un amour pur et inconditionnel.

Le chien permet des interactions sociales

Le chien permet des interactions sociales

Balader son chien déclenche souvent des rencontres. Que ce soit entre maîtres dont les chiens jouent entre eux ou avec des passants attendris, le chien est souvent un objet de discussion conduisant à initier des échanges et interactions avec des inconnus.

 

Le chien est donc un très bon remède à l’isolement, non seulement par sa présence, mais aussi par les interactions sociales dont il est à l’origine.

Le chien structure et responsabilise

Le chien structure et responsabilise

S’occuper d’un chien demande une certaine rigueur. En effet, c’est un être vivant dont il faut s’occuper quotidiennement !

 

Cette discipline permet de structurer sa vie et d’apprendre à prendre soin de quelqu’un d’autre que soi. Avoir un chien comme animal de compagnie oblige le maître à adopter une attitude responsable et à faire preuve d’empathie. Il lui faudra notamment penser à respecter les horaires des repas, des sorties, et être attentif aux éventuels signes de maladie du chien.

 

C’est tout particulièrement le cas si la famille inclut des enfants : la présence du chien peut avoir une vraie dimension pédagogique et responsabilisante, car elle les amène à avoir des tâches régulières à effectuer (promenades, nourriture…) et leur permet de s’occuper et de se préoccuper d’un être vivant extérieur à eux.

Le chien est un gage de sécurité

Le chien est un gage de sécurité

Que l’on vive en appartement ou en maison, adopter un chien est la meilleure façon de sécuriser son lieu de résidence. Même sans être un chien de garde, il sera attentif aux bruits et odeurs inhabituels, et détectera avant qui que ce soit toute présence étrangère. Plus d’angoisses à avoir : s’il y a lieu de s’inquiéter, le chien le fera savoir.

Le chien procure un regain de confiance en soi

Le chien procure un regain de confiance en soi

Du fait que son bonheur repose uniquement sur son maître et sa capacité à l’aimer pleinement sans jamais le juger, le chien est un excellent « booster » de confiance en soi. Être capable de le rendre heureux, d’éduquer son chien, de lui apprendre des comportements positifs et/ou des tours, permet de se sentir en « contrôle », ce qui peut entraîner un grand sentiment de satisfaction.

Le chien oblige à sortir et à rester actif

Le chien oblige à sortir et à rester actif

Avoir un chien va de pair avec la nécessité de plusieurs sorties quotidiennes. Cela crée pour le maître une routine saine, d’autant que, en fonction de la race du chien, de la motivation de son maître et de la santé de l’un et de l’autre, ces sorties peuvent aller de simples tours du quartier à un très long footing. La plupart des chiens sont toujours partants pour des activités, et certains le sont mêmes pour des sorties très sportives, par exemple en milieu aquatique, à l’image du Terre-Neuve ou du Labrador.

 

Ces sorties et activités permettent au maître comme à son compagnon de se maintenir en forme, d’éloigner les risques d’obésité et autres problèmes de santé causés par une vie trop sédentaire.

Le chien procure du bien-être

Le chien procure du bien-être

Qui n’a jamais ressenti un bonheur simple et naturel rien qu'en passant sa main dans le pelage d'un chien ?

 

Ce phénomène s’explique scientifiquement, puisque caresser ou même regarder un chien provoque une sécrétion d’ocytocine, l’hormone du bien-être. Cette hormone permet de réduire la nervosité et de faire baisser la pression artérielle. 

 

C'est d'ailleurs ce qui a conduit certaines universités dans divers pays (tels que les Etats-Unis, le Canada ou encore l'Angleterre) à mettre en place des salles de détente où il est possible de câliner et de jouer avec un chien ou avec un chiot : cela permet aux étudiants de faire retomber la pression et diminuer leur stress, par exemple en période d'examens.

Le chien diminue le risque d’allergies

Le chien diminue le risque d’allergies

Une étude menée par des chercheurs de l’Université de l’Alberta (Canada) et parue dans le journal Microbiome en 2017 a démontré qu’un enfant exposé à la présence de chiens pendant la grossesse ou étant bébé aura moins de chance de développer de l’asthme ou des allergies. La présence d’un chien dans une famille permet donc d'en rendre les membres plus forts et en meilleure santé.

Le chien est une aide de vie au quotidien

Le chien est une aide de vie au quotidien

Sans doute les plus connus, les chiens guides d’aveugles s’illustrent par leur aide précieuse dans la sécurité et le déplacement des personnes aveugles. Mais il existe également des chiens entraînés comme aide soignant pour les personnes épileptiques : si un enfant fait une crise, le chien aboie afin d’en informer ses parents.

 

Les chiens peuvent aussi aider les personnes atteintes de la maladie de Parkinson ou de problèmes de mobilité en ramassant les objets sur le sol. De façon générale, la présence d'un chien d’aide pour personne en situation de handicap ou à mobilité réduite peut être d'un grand bénéfice et permet d'acquérir une plus grande autonomie.

 

Dans tous ces cas de figure, ces chiens spécialement dressés pour aider au quotidien peuvent améliorer considérablement le niveau de vie de leurs maîtres.

Le chien est bon pour le coeur

Le chien est bon pour le coeur

On n'en finit plus de découvrir des bienfaits sur la santé humaine procurés par la possession d'un animal de compagnie. S'il est plus ou moins admis que la présence d'un chien diminue le risque d'allergies chez les très jeunes enfants, ou même que le fait de caresser un chien procure du bien-être, on sait désormais qu'avoir un chien est aussi bon pour le coeur.

 

C'est en tout cas la conclusion d'une étude américaine intitulée cDog Ownership and Cardiovascular Health: Results From the Kardiovize 2030 Project » publiée en septembre 2019 dans la revue scientifique Mayo Clinic Proceedeings: Innovations, Quality & Outcomes : avoir un animal de compagnie pourrait avoir un impact positif non négligable sur le système cardiovaculaire, en particulier lorsque l'animal en question est un chien.

 

Pour aboutir à cette conclusion, les chercheurs ont étudié un panel de 1769 personnes vivant en République Tchèque, âgées de 25 à 64 ans et sans maladie cardiovasculaire connue. Ils les ont classées selon que ces personnes possédaient un chien, possédaient un autre animal de compagnie, ou ne possédaient aucun animal du tout. Ils ont ensuite comparé leur santé cardiovasculaire et leurs habitudes en s'appuyant sur sept critères : l'indice de masse corporelle, la qualité du régime alimentaire, la pratique d'une activité physique, leur statut de fumeur ou non, la pression artérielle, la glycémie et le taux de cholestérol.

 

Les résultat sont sans appel. En effet, les propriétaires d'animaux obtiennent globalement de meilleurs scores que ceux qui n'en possèdent pas : ils fument moins, sont plus actifs, mangent mieux et ont une meilleure glycémie. Le résultat est particulièrement probant chez les propriétaires de chien, et ce d'ailleurs indépendamment de leur âge, de leur sexe et même de leur niveau d'éducation.

 

Cette étude ne fait en réalité que confirmer le message délivré depuis des années par l'American Heart Association aux Etats-Unis et par la Fédération Française de Cardiologie en France, d'après lesquelles :

  • le fait de jouer avec son chien contribue à une meilleure santé cardiovasculaire dans son ensemble ; 
  • la présence d'un animal de compagnie permet de réduire de 36% les risques de mortalité cardiovasculaires chez les personnes vivant seules ;
  • le taux de survie à la suite d'une crise cardiaque est plus élevé chez les propriétaires de chien que chez les autres.

 

Rappelons au passage que plus d'un quart des décès dans le monde sont le fait de maladies cardiovasculaires et d'accidents vasculaires cérébraux (AVC), d'après une étude statistique de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) parue en 2018 et intitulée « Les 10 principales causes de mortalité en 2016 ».

Le chien fait rire

Le chien fait rire

C'est bien connu : nos toutous peuvent être très drôles, comme en attestent d'ailleurs les nombreuses vidéos insolites de chiens. Qu'ils soient maladroits, courent après leur queue, se retrouvent dans des situations improbables ou arborent des mimiques adorables, les chiens n'ont pas fini de nous faire rire.

 

Et ça tombe bien, car le rire est bon pour la santé ! Il permet entre autres d'évacuer le stress, d'améliorer la circulation sanguine, de favoriser la digestion, de renforcer le système immunitaire, de réguler ses émotions et même de réduire le taux de cholestérol.

Le chien aide les enfants autistes

Le chien aide les enfants autistes

S'il est désormais communément admis que la zoothérapie canine permet de soulager les maux de certains patients, les chiens médiateurs pour personne autiste, aussi appelés chiens d'éveil, sont malheureusement encore rares et peu connus.

 

Le concept est pourtant relativement similaire à celui des chiens d'assistance pour personne handicapée ou des chiens guides d'aveugle, à l'exception qu'il s'agit d'un trouble psychologique et non d'un handicap physique. L'animal médiateur aide la personne autiste (en particulier s'il s'agit d'un enfant) à sortir de son isolement : il représente pour lui à la fois un confident, un protecteur et un point d'ancrage avec la réalité.

 

Certaines races, comme le Bull Terrier, le Terre-Neuve ou le Golden Retriever, font généralement de très bons chiens de soutien psychologique, en particulier auprès d'enfants souffrant d'autisme : en effet, ce sont des races de chien très affecteuses, mais aussi calmes, patientes et posées.

Le chien est source de stabilité

Le chien est source de stabilité

Les progrès récents de la médecine vétérinaire ont permis un allongement de la durée de vie de nos chers toutous. Si ces derniers ne vivent pas encore aussi longtemps que les chats, l'espérance de vie moyenne d'un chien est tout de même d'une dizaine d'années. Certaines petites races peuvent même espérer vivre jusqu'à 15 ans.

 

Ainsi, le chien est un compagnon sur le long terme : il est un élément de stabilité pour le foyer et pour la famille, dont il partage le quotidien pendant de longues et heureuses années.

Le chien aide à se sentir moins seul

Le chien aide à se sentir moins seul

Pour beaucoup, le chien n'est pas seulement un animal de compagnie : c'est un membre de la famille à part entière, ainsi qu'un indéfectible confident, en particulier pour les personnes qui vivent seules.

 

En effet, il communique beaucoup avec son maître, que ce soit par des gestes, des mimiques ou des vocalises affectueuses. Le chien est une véritable éponge à émotions humaines, semblant toujours comprendre ce qu'on lui dit et partager ce qu'on ressent. Au fil des années, une relation très forte se crée entre les deux compagnons.

 

Par ailleurs, les séances de papouilles et de jeux avec son chien représentent un véritable passe-temps : elles apporteraient même au moins autant de bonheur et de satisfaction que nombre de modes de divertissement plus « classiques ».

Dernière modification : 08/23/2022.