10 raisons pour adopter un chien de refuge

Chio assis qui baille

Vous avez envie d'adopter un chien et êtes prêt à quelques sacrifices ? 


Des milliers de chiens sont abandonnés chaque année, et les refuges manquent de place pour pouvoir tous les accueillir. Il leur faut donc en permanence trouver de nouveaux foyers pour ces animaux malheureux.


Si vous avez bien pris le temps de réfléchir à toutes les questions à se poser avant d'adopter un chien, et si votre famille est également partante dans cette nouvelle aventure, alors pourquoi ne pas adopter dans un refuge ?

Adopter un chien en refuge limite la surpopulation animale

Des chiens derrière la grille d'un boxe de refuge

Entre ceux qui sont abandonnés par leur propriétaire et ceux qui sont retrouvés errants, les refuges animaliers comptent souvent trop d'animaux de compagnie par rapport au nombre de foyers prêts à adopter.

 

Le fait n'est pas nouveau, et même si de plus en plus de refuges parviennent à lutter contre la surpopulation animale et limitent l'euthanasie des chiens aux cas extrêmes et marginaux (animal dangereux, très malade ou non sevré), d'autres sont toujours contraintes d'y avoir recours régulièrement, par manque de place ou de bénévoles dans les refuges. Aujourd'hui encore, dans certains refuges, près d'un animal sur quatre est euthanasié, toutes causes confondues.

 

Afin de limiter leur reproduction excessive, la stérilisation des chiens est désormais réalisée d'office dans la majorité des refuges.

Adopter un chien en refuge coûte moins cher

Un chien passe son museau à travers les barreaux de sa cage

Adopter dans un refuge, ce n'est pas seulement un acte utile : c'est également une bonne affaire.

 

En effet, y adopter un animal coûte entre 100 et 300 euros, sachant que cette somme inclut les soins, les vaccins, l'identification par puce électronique ou tatouage, et le plus souvent la stérilisation.

 

En comparaison, acheter un chien chez un éleveur professionnel ou dans une animalerie coûte entre 500 et 1.500 euros, en fonction notamment de la race, et sans compter les frais de prévention. Pourquoi donc ne pas accomplir un beau geste et en même temps faire des économies ?

Adopter un chien en refuge sauve des vies

Un jeune chien dans un refuge

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, les chiens qui ont été abandonnés par leur propriétaire et qui atterrissent dans un refuge n'ont pas nécessairement de problème de comportement. L'abandon du chien peut être lié à un changement de situation familiale (déménagement dans un appartement plus petit, divorce, etc.), à l'allergie aux chiens d'un membre de la famille, ou à un manque de temps du propriétaire pour s'occuper correctement de son compagnon.

 

Or, il faut savoir qu'un animal vit un abandon comme une petite mort. Adopter un chien dans un refuge signifie le faire revivre et lui donner une deuxième chance d'être accueilli par une famille qui l'aimera à sa juste valeur.

 

En adoptant un chien, vous sauvez donc sa vie, mais en plus vous libérez aussi une nouvelle place dans le refuge pour un autre animal abandonné. À titre d'exemple, on estime qu'en France, 11 animaux de compagnie sont abandonnés toutes les heures.

Les chiens de refuge sont en bonne santé

Un chien derrière des barreaux

Les animaux de refuge sont suivis régulièrement pas des vétérinaires qui s'occupent non seulement de la vermifugation, mais aussi des principaux vaccins pour chien.

 

Les toutous que l'on adopte en refuge sont donc a priori en bonne santé.

Les chiens de refuge sont socialisés

Un chien en train de donner la patte

Les chiens que l'on retrouve dans les refuges ont souvent déjà vécu dans une autre famille par le passé. Par conséquent, ils sont déjà passés par l'apprentissage de la propreté, et ont été - au moins un minimum - éduqués et socialisés, d'autant qu'il s'agit souvent de chiens adultes.

 

Par ailleurs, une équipe constituée de bénévoles du refuge, d'éducateurs et/ou de comportementalistes veille à corriger les problèmes de comportement que les chiens pourraient avoir à leur arrivée au refuge.

 

Par conséquent, si les animaux de compagnie issus d'un refuge animalier sont parfois un peu stressés lorsqu'ils intègrent une nouvelle famille (et on le serait à moins !), ils s'adaptent généralement très vite et très bien à leur nouveau foyer, pourvu qu'on les traite avec douceur et patience.

Les chiens sont bien traités dans les refuges

Contrairement aux chiens de refuge qui sont en bonne santé,  ceux des animaleries sont souvent traités comme de simples objets à vendre, car le but de ces sociétés est avant tout de faire du profit, parfois au détriment du bien-être des animaux.

 

Anne-Marie d'Amico, comportementaliste, affirme : « Je pense que l'animal n'est pas un jouet, ni un objet. En général, les animaleries ne respectent pas les besoins de l'animal, notamment au niveau des étapes de socialisation. De plus, souvent le chiot ou le chaton est enlevé de sa portée trop tôt, ce sont donc souvent des animaux craintifs. »

 

Selon l'ANTAC (Agence Nationale contre le Trafic des Animaux de Compagnie), chaque année en France, plus de 100.000 chiots et chatons sont importés illégalement via les différentes filières de trafic de chiens et chats, principalement en provenance d'Europe de l'Est (Pologne, Slovaquie, Hongrie, République tchèque...).

 

Dans ces pays, les animaux vivent souvent dans des conditions affreuses et enchaînent les saillies et mises bas à un rythme effréné dans le but d'alimenter le marché noir des chiens et des chats de race. De plus, pour qu'ils puissent être transportés dans le pays où ils sont destinés à être vendus en animaleries, leur carnet de santé est généralement falsifié et indique un faux pedigree, prétendant qu'ils sont en bonne santé et ont bien plus de 8 semaines.

 

A l'inverse, en faisant le choix d'adopter dans un refuge, on s'assure de ne pas contribuer à son insu à un trafic et à la maltraitance animale qui souvent en découle.

Un large choix de chiens dans les refuges

Une troupe de jeunes chiens dans un chenil

Les refuges ne font pas de différence entre les chiens et s'occupent de tous avec grand plaisir, quels que soient leur race, leur âge ou leurs caractéristiques physiques. En particulier, la croyance selon laquelle il n'y aurait que des chiens croisés dans les refuges est infondée. Vous devriez donc trouver votre bonheur même si vous êtes à la recherche d'une race en particulier.

 

Vous pouvez donc adopter le compagnon qui vous correspond au mieux : choisir une race de chien en particulier ou opter pour un croisé, privilégier une race à poil long ou au contraire à poil court, opter pour un animal sportif ou au contraire calme, choisir un chiot ou un chien déjà adulte, etc.

Être conseillé par des personnes qui connaissent le chien

Deux femmes qui s'occupent de chiens dans un refuge

Les salariés ou bénévoles intervenant dans un refuge sont les mieux placés pour donner des conseils aux particuliers souhaitant adopter un chien en refuge. De fait, ils souhaitent avant tout s'assurer que ce dernier soit adopté par une famille qui saura en prendre bien soin. « Nous connaissons nos animaux, nous pouvons donner aux adoptants des indications sur leur caractère, leur mode de vie, leurs attentes », explique Nicolas Dumas, Directeur Général Adjoint de la SPA (Société Protectrice des Animaux).

 

Ainsi, les équipes des refuges se tiennent à la disposition des adoptants pour les aider à faire face aux éventuelles difficultés rencontrées lors des premiers temps, et mettent tout leur savoir-faire et leur expérience au service d'une adoption pérenne.

Donner l'exemple en adoptant un chien dans un refuge

Un chien de refuge en train d'être caressé

Voir le chien adopté reprendre confiance en lui dans son nouveau foyer vous apportera une grande satisfaction. C'est encore plus vrai lorsqu'on choisit d'adopter un vieux chien, car dans ce cas-là, on adopte encore plus pour lui que pour soi-même. Prendre soin d'un chien âgé, c'est mettre de côté ses envies personnelles pour offrir à son compagnon non seulement une seconde chance, mais aussi une fin de vie heureuse.

 

Par ailleurs, en choisissant d'adopter en refuge plutôt que d'acheter en animalerie, vous deviendrez un ambassadeur de l'adoption et un exemple pour votre famille et pour vos proches. En effet, si les préjugés concernant les refugfes ont la vie dure, rien de tel qu'un bel exemple d'adoption réussie et de chien épanoui dans sa nouvelle famille pour inciter vos interlocuteurs à penser adoption plutôt qu'achat.

Bénéficier de la reconnaissance éternelle du chien adopté

Une femme avec trois chiots

Ouvrir son coeur à un animal, c'est comme ouvrir les portes du bonheur.

 

Un chien adopté en refuge n'a qu'une hâte : retrouver un foyer et un maître qui l'aimera. Il est en général à l'écoute, cherche à plaire pour ne pas être abandonné à nouveau, et saura donc rapidement vous montrer son amour et sa reconnaissance tous les jours, sans condition ni réserve.

Par Aurélia A. - Dernière modification : 12/30/2021.

Discussions sur ce sujet

Chatsdumonde.com Vous aimez aussi les chats ?

Vous aimez aussi les chats ?