Tapis de gamelle pour chien : comment le choisir et le nettoyer ?

Un Berger Australien mange dans sa gamelle sur un tapis

Lorsqu'on possède un chien, il est essentiel de se procurer toutes sortes d'accessoires : un collier, une laisse, une caisse de transport... et bien évidemment une gamelle - voire plusieurs. En revanche, il est un accessoire auquel on ne pense pas forcément et qui pourtant s'avère utile par bien des égards : un tapis de gamelle.


De quoi s'agit-il, et dans quels cas est-il particulièrement pertinent d'en utiliser un ? Quels sont les critères à prendre en compte pour le choisir ? Comment l'entretenir au mieux, pour qu'il dure le plus longtemps possible ?

Qu'est-ce qu'un tapis de gamelle ?

Un chien Griffon en train de manger un gâteau

Un tapis de gamelle est comme son nom l'indique un petit tapis (généralement en silicone) que l'on place sous la gamelle du chien, afin d'éviter que ce dernier ne salisse le sol lorsqu'il mange - ou même lorsqu'il boit. Il s'agit en quelque sorte de l'équivalent des dessous d'assiette (et des dessous de verre) pour les humains.

 

En effet, les chiens ont beau avoir été domestiqués il y a des milliers d'années et vivre aux côtés des humains depuis tout ce temps, ce ne sont pas (encore ?) les champions des bonnes manières. En particulier, il peut leur arriver de manger ou boire assez salement, et de répandre une partie du contenu de leur gamelle sur le sol - voire de carrément la renverser. Lorsque cela se produit, avoir disposé un tapis de gamelle permet de limiter les dégâts et rend le nettoyage plus facile.

 

Si l'on ne souhaite pas se procurer un accessoire spécialement dédié à cela, on peut éventuellement utiliser à la place une simple serviette ou un torchon. Cela étant, un tapis de gamelle présente généralement l'avantage d'être plus absorbant, plus facile à laver, et normalement aussi antidérapant - donc plus pratique. Il est donc préférable d'opter directement pour cette solution, en particulier dans le cas d'un animal ayant tendance à manger ou boire salement.

Dans quels cas utiliser un tapis de gamelle pour chien ?

Un chien et une petite fille en train de manger sur de la moquette

Installer un tapis de gamelle peut s'avérer judicieux pour n'importe quel chien. En effet, tout représentant de la gent canine est susceptible de temps en temps de baver, de faire tomber un peu de nourriture autour de lui lorsqu'il mange ou encore de projeter des éclaboussures lorsqu'il boit.

 

Toutefois, certains ont tendance à être plus sales que les autres : l'utilité d'un tapis de gamelle est donc encore plus grande pour eux. C'est le cas en particulier :

  • de ceux qui bavent beaucoup, à l'image par exemple du Mâtin Napolitain ;
  • de ceux qui possèdent une moustache imposante (comme le Yorkshire) ou un museau large (comme le Carlin ou le Cane Corso), car une telle particularité morphologique les rend davantage enclins à en mettre partout ;
  • de ceux qui sont gloutons, car dans la précipitation ils ont généralement tendance à ne pas être très précautionneux.

 

Au-delà de l'animal lui-même et de sa façon de manger, un tapis de gamelle est aussi particulièrement pertinent :

  • lorsqu'on nourrit son chien avec des aliments salissants, en particulier de la pâtée ou de la nourriture maison ;
  • lorsque le sol sur lequel est disposée sa gamelle ne se nettoie pas facilement : une moquette, un parquet... ;
  • lorsqu'on n'est pas chez soi, afin de ne pas risquer de salir le sol : à l'hôtel, chez des amis, dans une location de vacances...

 

Enfin, un tapis de gamelle est bien sûr plus utile en intérieur qu'en extérieur : ce n'est pas forcément gênant si un peu de nourriture ou d'eau tombe dans le jardin de temps à autre. Cela dit, si le phénomène est très prononcé ou tend à se répéter souvent, mieux vaut probablement y avoir recours même s'il mange dehors. En effet, cela permet de récupérer facilement les éventuelles projections de nourriture et d'éviter que l'intéressé ne perde une partie substantielle de son repas, mais aussi de limiter le risque d'attirer dans le jardin des animaux indésirables.

Comment choisir un tapis de gamelle pour chien ?

Bien qu'il s'agisse d'un accessoire assez simple de conception et d'utilisation, il n'est pas forcément évident de savoir comment choisir un tapis de gamelle pour son chien. En effet, il existe sur le marché un nombre assez conséquent de modèles, si bien qu'on peut facilement ne pas savoir pour lequel opter.

 

Les critères les plus importants pour faire le bon choix sont la taille et la texture, mais ce ne sont pas nécessairement les seuls : on peut aussi prendre en compte la forme, la couleur ou encore le prix.

La taille

Un Berger Allemand assis devant sa gamelle sur un tapis

Pour qu'un tapis de gamelle soit efficace, il faut qu'il soit suffisamment grand pour être en mesure d'absorber la majeure partie des salissures que le chien fait en mangeant ou en buvant. En effet, les projections et les éclaboussures sont susceptibles d'atterrir assez loin - jusqu'à 10 ou 20 cm des gamelles.

 

Pour cette raison, il est conseillé de choisir un tapis suffisamment grand pour qu'il y ait dans toutes les directions au moins 25 cm de distance entre la gamelle et le bord du tapis. Sans le cas où les deux gamelles sont installées au même endroit, si l'on souhaite utiliser un même tapis pour l'eau et la nourriture, mieux vaut même opter pour au moins 40 à 50 cm. D'ailleurs, cela correspond aux dimensions de la majorité des modèles disponibles sur le marché.

 

Il existe également des tapis de gamelle beaucoup plus grands, qui ont par exemple une longueur de 60 cm voire davantage : cela permet à l'animal de s'installer partiellement dessus. Ce peut être utile s'il apprécie de s'asseoir voire de s'allonger lorsqu'il mange ou boit : un tel comportement est certes peu commun, mais il existe.

La texture

Un chien mange des croquettes sur un tapis de gamelle
© Avvrel

Pour qu'un tapis de gamelle pour chien soit suffisamment efficace, pratique et facile à nettoyer, il faut qu'il présente certaines caractéristiques.

 

En particulier, l'idéal est d'en choisir un qui soit :

 

  • imperméable, afin que l'eau et les aliments humides (pâtée, morceaux de viande ou de poisson...) ne risquent pas de passer au travers et de tacher le sol. Toutefois, s'il est destiné à n'être utilisé qu'avec une gamelle d'eau, mieux vaut choisir un modèle absorbant, pour limiter la formation de petites flaques en surface ;

  • lavable au lave-vaisselle, pour faciliter son entretien ;

  • antidérapant sur le dessous, pour qu'il ne glisse pas quand l'animal s'en sert ;

  • équipé de minuscules éléments en relief sur le dessus, pour que la gamelle ne puisse pas glisser non plus.

 

La majeure partie des modèles disponibles sur le marché remplissent plusieurs voire la totalité de ces critères, et conviennent donc globalement très bien.

 

Il peut aussi être judicieux de privilégier un modèle qui soit également pliable ou enroulable, afin d'être moins encombrant et plus facile à ranger lorsqu'on ne s'en sert pas.

La forme

Un tapis de gamelle pour chien en forme d'os
© GROBRO7

La plupart des tapis de gamelle disponibles sur le marché sont de forme rectangulaire. Il existe toutefois aussi des modèles ayant une forme plus originale : ronde, ovale, carrée, en demi-lune... voire carrément celle d'un os ou d'une patte de chien.

 

En réalité, ce critère n'est pas très déterminant : on peut opter pour la forme que l'on préfère, dès lors que le modèle choisi est suffisamment large pour recueillir la majeure partie des projections d'eau et de nourriture. Cela suppose qu'il y ait dans toutes les directions au moins 25 cm entre le bord de la gamelle et celui du tapis - ce qui n'est pas forcément le cas dès lors que ce dernier a une forme originale.

 

Il est en outre judicieux d'opter pour un modèle ayant un bord légèrement surélevé, a fortiori si on le destine à être placé sous une gamelle d'eau. Cela limite les risques de débordement sur le sol si jamais la quantité renversée est importante.

La couleur

Un tapis de gamelle pour chien et chat installé dans le salon
© Sophisticate

Même si c'est loin d'être le critère le plus important, on peut avoir à coeur de choisir un tapis de gamelle arborant une couleur que l'on apprécie ou qui s'intègre bien dans la pièce où l'on prévoit de l'utiliser.

 

Beaucoup de modèles ont une couleur neutre et unie, qui se marie bien avec la plupart des intérieurs : gris, noir, beige... Certains arborent toutefois des couleurs plus vives ou des motifs (par exemple des fleurs, des symboles de patte ou d'os...), afin d'apporter une touche de gaieté. Certains fabricants proposent même des tapis de gamelle personnalisés : on est donc invité lors de la commande à choisir un motif et/ou une inscription (par exemple le nom de l'animal).

 

La seule contrainte est d'éviter de choisir un tapis de gamelle qui produit des reflets lorsqu'il est exposé à la lumière : cela pourrait gêner l'animal pendant qu'il mange ou boit, voire carrément lui faire peur. En dehors de cet aspect, il n'y a pas vraiment de bon ni de mauvais choix : on est libre d'opter pour la couleur et le motif que l'on souhaite.

Le prix

Une femme en train de choisir un tapis pour son chien

Un tapis de gamelle pour chien est un accessoire assez simple et facile à fabriquer : cela explique qu'il n'est globalement pas très onéreux. Ainsi, le prix se situe le plus souvent entre 10 et 30 euros, même si bien sûr il est possible de trouver moins cher ou à l'inverse sensiblement plus coûteux. Le montant dépend notamment de la taille, de la complexité de la forme ainsi que de l'originalité des couleurs ou motifs.

 

On peut normalement trouver un modèle de qualité et esthétique pour 10 à 15 euros seulement : il est rarement nécessaire de payer davantage, sauf dans le cas où l'on a des exigences particulières - par exemple en ce qui concerne la texture ou la forme.

Comment nettoyer un tapis de gamelle pour chien ?

Une éponge et du liquide vaisselle

Même si le chien ne mange ou boit pas directement sur le tapis de gamelle, il faut tout de même que ce dernier reste suffisamment propre. À défaut, il risquerait de perdre en efficacité, de sentir mauvais, voire de se transformer en nid à microbes - ce qui serait problématique tant pour l'animal lui-même que pour les autres membres du foyer.

 

Le mieux pour l'entretenir correctement est de le passer sous l'eau tous les quelques jours afin de le débarrasser des restes éventuels de nourriture. Dans le cas d'aliments plutôt salissants (en particulier de la pâtée), on a intérêt à donner aussi un rapide coup d'éponge à la surface pour faciliter l'élimination des restes.

 

Il est recommandé de réaliser également un nettoyage en profondeur toutes les quelques semaines, afin de le débarrasser des saletés et microbes qu'un simple rinçage ne parvient pas à retirer. La plupart des modèles sont d'ailleurs suffisamment robustes pour supporter un passage au lave-vaisselle : si ce n'est pas le cas, il convient a minima de le laver soigneusement à l'eau chaude et à l'aide d'un liquide vaisselle.

 

Dans tous les cas, il faut systématiquement le laisser sécher avant de l'utiliser à nouveau, faute de quoi il risquerait de laisser lui-même des taches d'eau sur le sol - voire potentiellement de devenir glissant.

 

Il peut être judicieux d'entretenir le tapis en même temps qu'on s'occupe de nettoyer la gamelle du chien. En effet, la fréquence recommandée et la façon de procéder sont globalement les mêmes pour ces deux objets.

Conclusion

Un tapis de gamelle est un accessoire certes non essentiel mais tout de même utile, car il permet de limiter les salissures lorsque le chien mange ou boit. Il est particulièrement judicieux d'en acheter un si ce dernier n'est pas très propre. Il faut alors veiller à opter pour un modèle suffisamment large, efficace, antidérapant et de préférence lavable au lave-vaisselle. Il est toutefois possible de faire preuve d'originalité quant au choix de la forme ou de la couleur.

 

Cela étant, il faut bien garder en tête que le choix du tapis (ou même de la gamelle sous laquelle il s'installe) est bien moins important que celui des repas en eux-mêmes. Il convient en effet de bien choisir les aliments qu'on donne à son chien ainsi que les quantités distribuées : à défaut, il risquerait de développer à plus ou moins court terme divers problèmes de santé.

Dernière modification : 06/14/2024.

Discussions sur ce sujet

Mon chien boude sa gamelle

Bonjour tout le monde, Mon chien boude et ne veut pas manger ses croquettes depuis hier. Je viens d'arriver de...

Où placer les gamelles et le panier de mon chiot ?

Bonjour à toutes et à tous, Nous avons adopté un bichon de 3 mois et demi, elle pleurait beaucoup la première...

Mon chiot grogne quand on s’approche de sa gamelle

Bonjour, J'ai un chiot de 3 mois à la maison. Il est adorable et très joueurs, aucunement agressif envers moi e...

Poser une question