La longe pour chien : comment la choisir et bien l'utiliser

Un chien couché dans un champ attaché à une longe

L'arrivée d'un chien dans le foyer va normalement de pair avec l'achat d'un certain nombre d'accessoires : une gamelle, un panier, une laisse, un collier...


Même si elle facilite indéniablement certains apprentissages, une longe ne fait pas partie des indispensables. En effet,  une fois ceux-ci acquis, elle n'a plus beaucoup d'utilité dans le cas général et peut alors être remplacée par une simple laisse - voire pas de laisse du tout.


Néanmoins, elle présente une utilité certaine dans quelques cas précis, à condition de bien la choisir et s'en servir. Voici donc quelques conseils en la matière.

Qu'est-ce qu'une longe ?

Un homme tient son Border Collie avec une longe

Les longes sont simplement de très longues cordes mesurant plusieurs mètres de longueur, destinées à garder attachés les animaux domestiques ou à les conduire lorsqu'ils se déplacent. Elle sont surtout employées avec les chevaux, mais peuvent aussi l'être avec les chiens.

 

Elles se différencient des laisses par leur longueur, puisqu'elles mesurent au moins 2 ou 3 mètres - contre moins de 2 mètres pour ces dernières. Les plus grandes peuvent même atteindre 10 voire 20 mètres.

 

On pourrait considérer qu'une longe est simplement une laisse plus longue, mais ces deux accessoires n'ont en réalité pas les mêmes usages. En effet, bien plus que pour la promenade, c'est surtout dans un cadre éducatif que la première est utile, même s'il est possible de s'en passer.

Dans quels cas utiliser une longe pour chien ?

Un chien joue avec sa longe sur la plage

Même si la différence entre une laisse et une longe est assez ténue, ces deux accessoires ne s'utilisent pas de la même façon.

 

La longe est utile pour les séances d'éducation visant à apprendre à un chien à revenir quand on l'appelle. Cela inclut notamment le rappel, le rapport d'objets et la marche au pied. En effet, une petite traction sur la corde lorsqu'il est loin aide à lui faire comprendre qu'on souhaite qu'il revienne, s'il ne répond pas aux ordres vocaux.

 

De plus, elle sert également pour certaines disciplines de sport canin, comme le pistage ou la recherche utilitaire. En effet, pour ces épreuves, c'est le chien qui mène la marche, et non le maître : il faut donc lui donner davantage de liberté qu'avec une simple laisse.

 

Enfin, elle permet de lui offrir un peu plus de liberté lorsqu'il évolue dans un grand espace, comme un parc, un champ ou une forêt, sans pour autant le lâcher complètement. De cette façon, il peut profiter agréablement de la sortie, même s'il n'obéit pas encore bien aux ordres - notamment au rappel.

 

En revanche, la longe n'a pas vocation à être utilisée comme une laisse, c'est-à-dire pour contrôler de près les mouvements de son compagnon et le maintenir près de soi. Si c'est l'usage que l'on recherche, autant employer directement une laisse : c'est bien plus approprié.

Comment choisir une longe pour son chien ?

Savoir qu'on a besoin d'une longe pour telle ou telle situation est une chose, mais encore faut-il la choisir correctement pour que son efficacité soit maximale. Les principaux critères à prendre en compte sont la longueur, le matériau et bien sûr le prix, mais il en existe potentiellement d'autres - par exemple l'aspect esthétique. Il convient d'ailleurs de souligner qu'un même modèle se décline généralement en plusieurs tailles et/ou couleurs.

 

En tout cas, même s'il n'existe pas de grandes différences entre une longe destinée à un chien et une autre conçue pour une autre espèce (par exemple un cheval), mieux vaut tout de même opter pour un produit qui convient à la gent canine : il a plus de chances d'avoir un poids et une robustesse adaptés à cette dernière.

Quelle taille de longe choisir ?

Un chien tenu avec une longe pendant une sortie dans la neige

Les longes ont des longueurs très variables, allant de 3 mètres pour les plus courtes à plus de 15 voire 20 mètres pour les plus longues. Le choix est donc large.

 

Néanmoins, dans la pratique, il n'est pas spécialement recommandé d'utiliser une longe de plus de 10 mètres : non seulement ce n'est pas vraiment nécessaire pour rendre les séances d'éducation plus efficaces, mais en plus une corde longue est d'autant plus lourde et encombrante pour l'animal - et dans une moindre mesure aussi pour son maître. En outre, plus la distance avec le chien est importante, plus il est difficile de le surveiller et de contrôler ses mouvements en cas de problème ou de danger.

 

À l'inverse, il n'est pas non plus pertinent d'opter pour une longe de moins de 5 mètres, car il faut tout de même que l'animal bénéficie d'une certaine liberté et ne se sente pas trop contraint dans ses mouvements. Si c'est pour le limiter à 2 ou 3 mètres, il n'y a pas un grand intérêt pour lui par rapport à une laisse classique.

 

Ainsi, le meilleur choix est généralement d'opter pour une longe de 5 à 10 mètres de longueur.

Quel matériau choisir pour une longe ?

On retrouve pour les longes globalement les matériaux des laisses pour chien : du nylon, du cuir, du coton, du polyester, du caoutchouc..., voire parfois un mélange de plusieurs d'entre eux.

La longe en nylon

Un chien de type Cocker attaché à une longe en nylon

Comme pour les laisses, les longes en nylon sont souvent les plus appréciées, car elles sont à la fois légères, solides et peu coûteuses. Ce sont d'ailleurs les plus courantes.

 

Elles sont toutefois un peu plus chères et un peu moins confortables que celles en coton, mais ces critères sont rarement rédhibitoires.

 

Pour être à la fois résistant et facile à tenir en main, le nylon est parfois combiné avec d'autres matériaux, comme le caoutchouc, le coton ou le polyester. Cela permet une meilleure prise en main, et la longe est alors présentée comme antidérapante.

 

Le prix d'une longe pour chien en nylon se situe globalement entre 20 et 50 euros, sachant que la longueur n'a pas forcément un gros impact sur le montant à débourser.

La longe en coton

Une longe pour chien en coton tressé rose et blanche

Les longes en coton ont une forme tressée et possèdent donc une apparence plus originale et esthétique que celles en nylon ou en cuir. Elles sont en outre confortables à tenir en main, et les modèles les plus basiques sont peu onéreux.

 

Toutefois, comme celles en cuir, elles ont tendance à absorber l'humidité et n'ont donc pas une très bonne durée de vie. De plus, elles sont assez courtes, puisqu'en général elles mesurent seulement 2 à 5 ou 6 mètres : si l'on souhaite un modèle de 10 mètres ou plus, il faut plutôt se tourner vers un autre matériau tel que le nylon.

 

Dans l'ensemble, le prix d'une longe en coton va de 5 à 35 euros. Comme pour le nylon, il y a une différence de prix en fonction de la longueur, mais qui n'est généralement pas très significative (de l'ordre de quelques euros).

La longe en polyester

Une longe rouge en polyester pour chien

Les longe en polyester présentent l'avantage d'être très légères et peu chères : elles constituent une option particulièrement intéressante quand on souhaite acquérir un modèle long, pour éviter un objet trop onéreux et/ou trop lourd pour le chien. En outre, ce matériau ne se gorge pas d'eau ni d'humidité, contrairement au cuir ou au coton.

 

Les principaux inconvénients des longes en polyester sont qu'elles s'avèrent moins robustes que celles en nylon ou en cuir, et qu'elles peuvent être assez désagréables à tenir en main. On pourrait aussi ajouter qu'elles ne sont pas très élégantes, même si tout dépend des goûts de chacun et qu'en général ce critère n'est pas essentiel.

 

Le prix d'une longe en polyester pour chien est généralement compris entre 10 et 20 euros, pour une longueur allant le plus souvent de 5 à 15 mètres.

La longe en cuir

Une longe pour chien en cuir enroulée sur une table

Robuste et sophistiqué, le cuir est une bonne alternative au nylon pour une laisse. En revanche, c'est nettement moins le cas pour une longe.

 

En effet, il peut s'avérer assez lourd et encombrant lorsqu'il est question d'un objet mesurant plusieurs mètres de long. Une longe en cuir convient donc surtout aux plus grands chiens, et risque de gêner les autres. De plus, elle s'abîme plus rapidement que celles conçues dans d'autres matériaux, et a donc une durée de vie plus courte - en particulier si le chien qui mordille beaucoup ou si le climat est humide.

 

Enfin, elle est globalement assez chère : le prix d'une longe en cuir se situe globalement entre 30 et 50 euros, pour une longueur généralement située entre 2 et 10 mètres.

La longe en caoutchouc

Une longe pour chien enroulée en forme de coeur

Les longes en caoutchouc sont surtout utilisées pour les chevaux, et généralement attachés alors au niveau du mors. Leur intérêt principal est le fait qu'elles s'étirent lorsqu'on exerce une traction dessus : cela permet d'éviter que le cheval se blesse à la bouche lorsqu'il tire au renard, c'est-à-dire lorsqu'il se jette brusquement en arrière.

 

Techniquement, rien n'empêche d'utiliser une longe en caoutchouc pour un chien, même si en l'occurrence le fait qu'elle s'étende n'a pas grand intérêt pour l'usage qui est couramment fait pour la gent canine. En revanche, on peut retrouver ce matériau employé dans un modèle en nylon, afin de le rendre plus résistant aux chocs et plus facile à tenir en main.

 

Une longe en caoutchouc coûte généralement entre 10 et 25 euros, pour une longueur le plus souvent située entre 3 et 10 mètres.

Quel prix pour une longe ?

Un magasin d'accessoires vend des laisses et longes pour chien

Une longe de qualité ne coûte pas forcément très cher - en tout cas pas beaucoup plus cher qu'une simple laisse, pourtant bien plus courte.

 

Dans l'ensemble, le prix d'une longe pour chien se situe entre 10 et 50 euros, et la moyenne est de l'ordre d'une vingtaine d'euros. Bien entendu, il existe des différences selon le matériau utilisé et la longueur de la corde ; néanmoins, il est rarement nécessaire de débourser plus de 20 ou 25 euros pour un modèle de qualité.

 

Au demeurant, il ne faut pas perdre de vue que cet objet est surtout utile à des fins éducatives : en général, son usage dépasse rarement quelques semaines à quelques mois. Contrairement à beaucoup d'autres accessoires, il n'est donc pas forcément pertinent d'opter pour un modèle cher mais ayant vocation à durer longtemps : un produit standard fait généralement très bien l'affaire.

Comment utiliser une longe pour chien ?

Une fois la longe choisie et achetée, il ne reste plus qu'à l'utiliser. Pour cela, il faut choisir où l'attacher (au collier ou au harnais), mais aussi savoir comment la tenir et éventuellement comment s'en servir pour l'apprentissage du rappel.

Collier ou harnais ?

Un chien porte un harnais bleu pour sa promenade

Comme une laisse, une longe s'attache au collier du chien - ou encore mieux à son harnais, de manière à limiter les efforts sur ses vertèbres.

 

Certes, compte tenu de la longueur de la corde, la traction réalisée sur le cou et la trachée n'est pas très forte : un harnais n'est donc pas indispensable, du moins au départ. En revanche, pour les futures sorties en laisse, c'est nettement mieux qu'un collier, pour éviter qu'il ne se blesse si jamais il tire.

 

Il est donc judicieux de profiter de l'utilisation de la longe pour habituer son compagnon à porter un harnais : ce sera toujours utile pour les promenades en laisse ultérieures. Sachant qu'il a vocation à être utilisé de longues années, il ne faut alors pas hésiter à investir dans un harnais pour chien de qualité.

Comment tenir une longe pour chien

Un chiot Jack Russel tenu en longe est couché dans l'herbe

Il ne faut pas perdre de vue qu'une longe n'est pas une laisse : elle ne vise pas à contrôler les déplacements du chien ni à le maintenir de force près de soi, mais simplement à l'inciter à revenir lorsqu'il s'éloigne un peu trop. Par conséquent, l'idée n'est pas de la tenir très courte, mais au contraire de laisser suffisamment de distance - et donc de liberté - à l'animal.

 

À l'inverse, il ne faut pas non plus la laisser traîner sur le sol derrière lui, à moins qu'il ne reste dans les parages. En effet, l'intérêt de la longe est de pouvoir exercer une traction de temps en temps si besoin : si elle se situe hors de portée, il n'est pas possible de s'en servir correctement.

 

La longe doit donc être tenue constamment en main, en laissant suffisamment de longueur et de jeu pour que le chien se sente à peu près libre, mais en s'assurant de pouvoir tirer dessus si le besoin s'en fait sentir (par exemple s'il s'éloigne trop ou si un danger se présente).

Utiliser une longe pour apprendre le rappel à un chien

Une femme attache son chien à une longe

La longe est d'une grande utilité pour apprendre à son chien le rappel ou des ordres du même type : marche au pied, rapport d'objet...

 

La méthode à employer est assez simple : il faut se mettre dans un jardin ou un parc, attacher la longe à son collier ou à son harnais, puis le laisser gambader librement. Lorsqu'il commence à s'éloigner, il convient de dire « Au pied ! » ou « Viens ici ! » d'un ton enjoué en tapant dans ses mains et/ou sur ses cuisses pour attirer son attention. S'il revient, c'est gagné ; s'il ne revient pas, il faut exercer une légère traction sur la longe pour lui indiquer qu'il doit revenir. Dans un cas comme dans l'autre, il est important de le féliciter à grand renfort de caresses et/ou de friandises une fois qu'il est effectivement au pied.

 

L'avantage de la longe pour l'apprentissage du rappel est qu'elle procure au chien une plus grande liberté que la laisse, tout en permettant de conserver un certain contrôle sur ses déplacements : cela limite les risques d'accidents et/ou de figue si jamais il lui prend l'envie de trop s'éloigner. De cette façon, chacun est plus serein, ce qui augmente les chances de réussite et que tout se passe au mieux. En effet, quel que soit l'apprentissage, il est peu probable que l'entraînement soit fructueux si l'un des protagonistes est inquiet ou anxieux - voire, encore pire, si les deux le sont.

Les précautions à respecter

Un chiot Jack Russel avec une longe dans un jardin

Même si la longe n'est pas en soi un accessoire dangereux, son utilisation ne va pas sans certains risques, tant pour le chien que pour son propriétaire.

 

En effet, il faut bien admettre qu'elle confère à ce dernier moins de contrôle sur les agissements de son compagnon qu'une laisse - ce n'est d'ailleurs pas son rôle. Un accident (collision avec un véhicule, blessure...) est davantage susceptible de survenir, puisque l'animal est plus libre de ses mouvements. Il est donc conseillé de s'en servir dans un endroit sécurisé (notamment loin d'une route), pour minimiser ce risque.

 

En outre, une longe peut facilement se coincer dans un grillage, une branche, un buisson... voire s'emmêler dedans. Mieux vaut donc éviter de l'utiliser dans un endroit avec de nombreux objets dans lesquels elle pourrait rester accrochée, afin de ne pas prendre le risque de l'abîmer ni de faire mal à l'animal.

 

Enfin, il faut faire attention à ce qu'aucune personne passant par là à pied, à deux roues, à trottinette... ne se prenne accidentellement dans la longe : elle pourrait elle même se faire bien mal, mais le chien et/ou son maître risqueraient également d'être blessés. De fait, il est recommandé de n'utiliser une longe que dans des endroits peu fréquentés.

Vidéo

Voici une petite vidéo présentant les erreurs commises le plus souvent avec une longe pour chien, ainsi que quelques conseils pour bien s'en servir.

 

Conclusion

Même s'il s'agit globalement d'une longue laisse, une longe ne s'utilise pas de la même manière ni dans les mêmes situations. Elle est en fait surtout utile pour certaines séances d'éducation, mais n'a plus vraiment d'usage ensuite, sauf cas particuliers. Cela explique qu'elle n'est pas considérée comme faisant partie des accessoires indispensables pour un chien.

 

Pour bien la choisir, c'est surtout la longueur, le matériau et le prix qu'il faut regarder. Néanmoins, comme cet objet n'a pas vocation à être utilisé pendant une longue période, l'enjeu est moins important que pour d'autres accessoires. L'essentiel est qu'elle soit facile à tenir, ait une longueur adaptée à l'usage prévu et ne gêne pas l'animal.

Par Aurélia A. - Dernière modification : 05/11/2022.