Les chaussons de neige pour chien : choix, conseils, prix...

Un petit Yorkshire avec un manteau et des chaussettes de neige

Même s'ils ont d'abord commencé par susciter certaines critiques voire des moqueries, les manteaux pour chien sont désormais plus ou moins entré dans les moeurs. Le même phénomène se produit avec les chaussures pour chien, dont de plus en plus de toutous sont équipés - au moins de manière occasionnelle.


Parmi les nombreux types de chaussures qui existent, ce sont surtout les chaussons de neige qui sont les plus utilisés, car ayant une utilité facile à comprendre par tout un chacun, en particulier pendant l'hiver.


Ainsi, à quoi servent les chaussons de neige ? Quelles sont leurs particularités ? Comment les choisir, et comment y habituer son chien ?

Que sont des chaussons de neige ?

Un Yorkshire avec un manteau et des chaussures marche dans la neige

Comme leur nom l'indique, les chaussons de neige sont spécialement conçus pour marcher sur les sols froids et/ou recouverts de neige. On parle d'ailleurs aussi parfois de chaussettes de neige, ou de bottines de neige. Ils se distinguent des chaussures pour chien classiques, qui peuvent convenir à tous types de sol.

 

Leur rôle est globalement le même que celui des chaussures pour humain : ils protègent les pattes et notamment les doigts et les coussinets pendant la marche, pour éviter qu'ils s'abîment et se blessent. Ils ne sont techniquement pas indispensables - les coussinets des chiens étant plus résistants que les pieds des humains - mais n'en demeurent pas moins recommandés dans certaines situations.

Pourquoi faire porter des chaussons de neige pour chien ?

Deux chiens jouent ensemble dans la neige

Bien qu'on parle de chaussons de neige, ces derniers ne sont pas utiles uniquement pour marcher dans la neige : leur utilisation est globalement recommandée pendant l'hiver, quand le sol est gelé, enneigé ou même simplement très froid.

 

Les surfaces gelées sont en effet particulièrement agressives pour les pattes et les coussinets : en plus d'être désagréables au toucher, elles peuvent finir par causer des irritations, voire carrément des brûlures que l'on appelle engelures. Il en va de même de la neige, qui peut se coincer dans l'espace situé entre les doigts et y brûler la peau. Quant au sel déversé sur les routes pour le déneigement, il est irritant pour les pattes et peut aussi causer une intoxication si l'animal en avale - notamment en se léchant les coussinets.

 

Pour toutes ces raisons, il est conseillé de faire porter des chaussons de neige à son chien quand le sol est très froid, notamment lorsque la sortie s'annonce longue et/ou lorsqu'il a des coussinets fragiles.

Quelles sont les particularités des chaussettes de neige pour chien ?

Une femme observe des chaussons de neige pour chien

Contrairement à d'autres chaussures pour chien, les chaussettes de neige sont censées convenir à une utilisation en hiver, et notamment lorsqu'il y a de la neige.

 

Cela implique notamment qu'elles sont généralement :

  • plus hautes, pour protéger les pattes même lorsqu'elles s'enfoncent dans la neige ;
  • rembourrées de façon à tenir chaud aux pieds et aux coussinets ;
  • imperméables, pour éviter qu'ils soient mouillés à cause de la glace ou la neige ;
  • antidérapantes, pour limiter les risques de glisser sur une plaque de verglas ;
  • dotées de lacets ou de fermetures éclair, car le scratch peut accrocher de la neige.

 

Pour ce qui est des autres caractéristiques, elles sont globalement les mêmes que pour n'importe quelles chaussures pour chien : il n'y a donc pas véritablement de différences avec les autres types de modèles.

Comment choisir de bonnes chaussettes de neige pour chien ?

Il faut notamment veiller à choisir la bonne taille de chaussons, en prenant correctement les dimensions des pattes de son chien, en se souvenant que les pattes arrière et les pattes avant n'ont généralement pas la même longueur.

La taille

© QUMY
© QUMY

Comme n'importe quelle autre chaussure, il n'est pas possible de choisir de bonnes chaussettes de neige pour chien si l'on ne les adapte pas à la taille des pieds de ce dernier. Il faut en effet qu'elles ne soient ni trop petites, ni trop grandes : dans le cas contraire, elles risquent soit de lui faire mal, soit de gêner la marche.

 

Pour savoir quelle taille de chaussons de neige choisir, le mieux est de commencer par prendre les mesures des pieds de son chien - ongles compris. En général, les pattes avant et arrière n’ont pas la même longueur : mieux vaut donc bien mesurer les deux, pour acheter deux paires de tailles différentes si c'est nécessaire.

 

Une fois que l'on connaît les dimensions, il ne reste plus qu'à se référer à la notice des modèles qui nous intéressent. Bien souvent, les fabricants mettent en place un système de taille doté de lettres : XS, S, M, L, XL et XXL, chaque lettre correspondant à une plage de dimensions - comme ce qui se fait pour les humains. Tous les modèles proposent normalement plusieurs tailles : en général au moins S, M et L. Chaque fabricant possède toutefois son propre système de lettre : l'idéal est donc de tester directement sur le chien en magasin si c'est possible, pour s'assurer que les chaussons de neige choisis sont à la bonne taille et lui conviennent.

Le matériau

Un petit chien habillé en rouge avec des chaussons de neige

Encore plus que pour d'autres types de chaussures, les matériaux des chaussettes pour chien doivent être choisis avec soin, pour qu'ils leur confèrent une bonne isolation contre le froid et contre la neige et l'humidité.

 

Ainsi, l'intérieur est souvent doublé de textile polaire pour tenir les pieds et les coussinets au chaud. Pour ce qui est de l'extérieur, il est généralement constitué de polyester ou de caoutchouc : il s'agit de matériaux plutôt légers mais solides, qui permettent d'avoir des chaussons imperméables. Enfin, les semelles sont généralement en caoutchouc, pour qu'elles soient à la fois résistantes et antidérapantes.

La fermeture

Un Jack Russel avec un manteau et des chaussures de neige

En général, les systèmes de scratch sont plutôt populaires pour les chaussures pour chien, car ils sont plus faciles à régler que des fermetures éclair, et plus rapides à fermer que des lacets.

 

Lorsqu'il s'agit de chaussettes de neige en revanche, les scratchs ne sont pas forcément le meilleur système d'attache, car la neige peut s'accrocher dessus lors de la marche et gêner la fermeture voire les abîmer. Par conséquent, mieux vaut plutôt opter pour des lacets ou des fermetures éclair : ce n'est pas obligatoire, mais c'est généralement ce qui est conseillé.

Combien coûtent des chaussons de neige pour chien ?

Quatre petites chaussettes de neige pour chien

De manière général, les chaussons de neige pour chien sont un peu plus chers que les chaussures classiques. Ceci est dû au fait qu'ils sont supposés être plus résistants, plus chauds, imperméables et/ou antidérapants.

 

Ainsi, là où de simples chaussures coûtent dans l'ensemble entre 5 et 10 euros la paire, le prix de chaussons de neige pour chien est de l'ordre de 5 à 10 euros l'unité : cela revient ainsi à environ 30 à 40 euros pour les quatre pattes.

 

Bien entendu, il existe encore plus cher, si l'on souhaite se procurer des chaussettes haut de gamme ou qui ont d'autres propriétés - comme par exemple le fait d'être visibles dans le noir. Le prix peut alors atteindre voire dépasser les 50 euros pour un lot de quatre chaussons.

Comment habituer son chien aux chaussettes de neige ?

Une femme met des chaussons de neige à son chien

Les chaussettes de neige sont un type particulier de chaussures : elles s'utilisent de la même façon. Par conséquent, si le chien est déjà habitué à porter d'autres types de chaussures en d'autres occasions (par exemple en été pour éviter les sols brûlants), il ne devrait avoir aucune difficulté à en porter aussi. En revanche, s'il a l'habitude de marcher « pattes nues », il faut alors prévoir un temps d'adaptation pour lui.

 

Tout d'abord, il convient de lui présenter les chaussons et de le laisser les renifler, pour qu'il s'habitue tranquillement à leur odeur. Ce n'est qu'une fois qu'il n'y prête plus aucune attention (au bout de quelques jours en général), que l'on peut commencer à les lui mettre aux pieds. C'est alors que les choses se corsent.

 

Pour faciliter les choses, l'idéal est de jouer avec lui ou de lui proposer une séance de caresses juste après l'avoir équipé des chaussons : de cette façon, il se focalise moins sur ces derniers, et donc il a plus de chances de les accepter facilement. Si lui faire porter les quatre chaussons de neige d'un seul coup est trop perturbant pour lui, on peut lui en mettre seulement un ou deux dans un premier temps, et augmenter le nombre au fur et à mesure de ses progrès.

 

Une fois qu'il ne cherche plus à les enlever, il est possible de le faire sortir, pour qu'il s'entraîne à marcher avec. Au départ, mieux vaut privilégier des promenades courtes, quitte à en faire davantage dans la journée. La durée peut ensuite être augmentée petit à petit avec le temps, jusqu'à ce qu'il soit parfaitement à l'aise.

Conclusion

À première vue, les chaussures pour chien peuvent s’apparenter davantage à du gadget qu’à un accessoire réellement utile. Elles ont pourtant une utilité avérée dans certaines situations précises, à condition bien sûr de les choisir et les utiliser correctement.


Pour autant, elles ne permettent pas de miracle, et ne dispensent donc aucunement d’entretenir les coussinets de son chien, que ce soit en vérifiant leur état après chaque sortie, puis en les hydratant et/ou les soignant si besoin. De fait, même les modèles les plus sophistiqués n’éliminent pas totalement le risque de blessures.


Par ailleurs, il ne faut pas s’étonner qu’une coupe plus fréquente des griffes s’avère nécessaire pendant les périodes où on y a recours, car leur utilisation réduit l’usure naturelle des ongles du chien.

Par Aurélia A. - Dernière modification : 27/01/2023.

Discussions sur ce sujet

Zina s'en prend aux chaussures des visiteurs!

Je vais résumer l'affaire: Zina est une petite Jack Russell âgée de 10 ans adoptée le 13 février dernier dans le...

Poser une question