Les prothèses testiculaires pour chien

Les prothèses testiculaires pour chien

Les prothèses testiculaires sont sans doute les plus controversées des prothèses pour chien, car elles ont une fonction purement esthétique. Très courantes aux États-Unis, elles sont peu employées en France, et concernent surtout des chiens destinés à participer à des concours canins de beauté.

 

On doit leur invention à Gregg Miller, un Américain qui a fait fortune avec sa société Neuticles en vendant des testicules en silicone, non seulement pour des chiens, mais pour toutes sortes d’animaux (chats, taureaux, singes, etc.). Il aurait constaté que son Chien de Saint-Hubert déprimait après avoir été castré...

 

On les utilise suite à une ectopie testiculaire du chien (non-descente d’au moins un testicule dans le scrotum), ou après une castration du chien. Beaucoup de vétérinaires pensent que l’absence de testicules gêne bien plus les maîtres (surtout les hommes, d’ailleurs) que les chiens, lesquels s’en moqueraient éperdument, et seraient donc victimes de l’anthropomorphisme de leurs maîtres.

 

Les partisans de ces prothèses soulignent que d’un point de vue éthique, elles se justifient si le vétérinaire pense que c’est nécessaire au bien-être de l’animal. Selon l’opinion que l’on a sur le sujet, on peut penser que ces prothèses offrent l’avantage d’améliorer la vision que le chien a de lui-même et de sa masculinité (!), sans autre inconvénient que d’être inutiles...

 

© Neuticles
© Neuticles

Quoi qu’on en pense, c’est un commerce « juteux » : Gregg Miller n’est pas peu fier de déclarer que depuis 1993, année de la création de sa société, il en a vendu plus de 500.000 paires. Sachant que chaque paire lui rapporte entre 120 et 600 $ (soit entre 100 et 500 € environ), c’est assurément une affaire qui marche !

 

Elles sont néanmoins considérées comme un défaut éliminatoire dans les expositions canines de beauté, où, en tout état de cause, il est rigoureusement interdit de dissimuler l’existence de tels implants.

 

Les prothèses testiculaires pour chiens sont réalisées dans la même matière que les implants mammaires des humains. Ils ont donc normalement la même durée de vie, soit entre 7 et 10 ans. Compte tenu de l’espérance de vie des chiens, il n’est donc pas nécessaire dans la plupart des cas de les remplacer en cours de vie.

Dernière modification : 01/18/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Commentaires sur cet article

mini york 12ans et demi hernie discale plus paralisie de la patte gauche

   
Par perret marylene

Discussions sur ce sujet